Lufthansa Business, Singapore-Munich, Airbus A350-900 : Un avion neuf, un siège d’un autre âge

Il est déjà l’heure de rentrer en Europe après d’excellentes vacances en Asie. Notre retour en Europe était aussi compliqué que l’aller. Deux correspondances cette fois-ci, un premier segment en 787-10 sur Singapore Airlines jusqu’à Singapour Changi, et ensuite l’A350-900 de Lufthansa pour Munich, puis un traditionnel A320 pour Paris.

Nous voici donc sur le deuxième segment de cet itinéraire, et pour rappel, voici l’itinéraire complet :

#TypeReport
1SalonLufthansa Senator Lounge, Paris Charles-de-Gaulle
2VolLufthansa Business, Paris-Francfort, Airbus A320
3SalonLufthansa First Class Terminal, Francfort Am-Main
4VolLufthansa First, Francfort-Bangkok, Airbus A380-800
5SalonThai Royal Silk Lounge, Bangkok Suvarnabhumi, Départs Domestiques
6VolThai Royal First, Bangkok-Phuket, Boeing 747-400
7HotelMarriott Phuket Nai Yang – Beachfront Villa
8SalonThai Royal Silk Lounge, Phuket (International)
9VolSingapore Airlines Business, Phuket-Singapour, Boeing 777-200
10SalonSingapore Airlines SilverKris Business Lounge, Singapore, Terminal 2
11VolSingapore Airlines Business, Singapour-Denpasar Bali, Boeing 787-10
12HotelThe Westin Ubud, Bali – Villa
13HotelThe St. Regis Bali – Strand Villa
14SalonThe T/G Lounge, Denpasar Bali
15VolSingapore Airlines Business, Denpasar Bali-Singapour, Boeing 787-10
16VolLufthansa Business, Singapour-Munich, Airbus A350-900
17SalonLufthansa Senator Lounge, Munich
18VolLufthansa Business, Munich-Paris, Airbus A320
L’itinéraire de ce jour

Embarquement

Nous arrivons depuis Denpasar au terminal 4 de Changi. Déjà, fin février, tous les passagers portent un masque à leur propre initiative. Nous n’avons qu’une petite heure avant le départ de notre vol pour Munich, ce qui est correct sans être super confortable. Nous nous dirigeons donc vers la navette qui nous amène au terminal de départ.

La sécurité est assurée en porte dans la plupart des terminaux de Changi. Ce fut notre cas aujourd’hui, mais la présence d’une file prioritaire nous a permis de la passer en un clin d’œil.

Il nous reste une petite quinzaine de minutes avant l’embarquement, et nous trouvons deux places adjacentes près de la porte pour patienter.

L’embarquement commence avec les passagers Business et nous nous y attèlerons prestement.

Cabine et accueil

L’accueil est plutôt chaleureux et nous nous dirigeons vers nos sièges.

Une cabine d’un autre âge

Quelle déception, comme d’habitude, cette Business Class Lufthansa ! Comment peut-on commander et mettre en ligne un nouvel avion dans une compagnie legacy et proposer un siège aussi nul, surtout quand on se revendique des 5 étoiles SkyTrax ! Je ne m’y ferais jamais, à cette cabine Business…

Un verre de bienvenue nous est servi avant le décollage et le menu des réjouissances nous est distribué.

Un peu toujours le même catering sur la Luft, il faudrait songer à varier un peu

Service et catering

Le service commence quelques minutes après le décollage.

Un apéritif est servi au trolley.

Comme sur Air France, les trolleys sont désormais habillés sur Lufthansa

Sur Lufthansa désormais, la table est dressée, comme en First.

Je choisirais les gambas rôties au beurre de sauge en entrée, qui étaient excellentes, et j’ai continué de l’arroser de champagne.

Excellentes gambas en entrée

La salade d’accompagnement était très fraîche.

La salade, sans escalope

En plat, je choisis le Biryiani, plat moyen-oriental que j’affectionne particulièrement, et que je commande quasi-systématiquement sur Emirates. Un peu déçu cette fois-ci, il manquait de goût.

Un peu déçu pour le Biryiani qui manquait de saveur

J’enchaîne sur le fromage (servi avec ses crackers) et le dessert (un cheesecake) qui furent parfaits.

L’excellente touche sucrée, avec des fromages qui étaient plutôt moyens

Et je m’endors pour 8 bonnes heures !

Pour la seconde prestation (petit-déjeuner), je choisis les nouilles qui furent excellentes, pleines de goût. Et retour du plateau, comme d’habitude chez Lufthansa.

Les nouilles, un peu trop secouées par le cuisinier

Ma femme a choisi l’omelette qui était excellente.

Le plateau de petit-déjeuner de ma femme, qui avait aussi de la gueule

Arrivée et débarquement

La cabine se prépare pour notre arrivée matinale à Munich… Et… J’ai trouvé Charlie !

Saurez-vous retrouver Charlie ?

Nous débarquons dans le terminal encore endormi pour rejoindre le salon, qui restera vide ce jour là.

Le salon à Munich, dans l’attente de notre vol pour Paris dans quelques heures
Et le plateau du petit-déjeuner du dernier segment, plutôt honnête

Conclusion

Un très bon vol du point de vue soft product, mais le hard product Business de Lufthansa n’est vraiment pas satisfaisant.

Lufthansa Business, Singapore-Munich, Airbus A350-900 : Un avion neuf, un siège d'un autre âge

Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel : Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Bien

Un très bon vol du point de vue soft product, mais le hard product Business de Lufthansa n’est vraiment pas satisfaisant

Olivier Delestre-Levai
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,324FansJ'aime
676SuiveursSuivre
1,281SuiveursSuivre
204AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.