SAS ouvre les réservations pour ses premiers vols électriques

Chez SAS le vol électrique c’est pour demain (ou presque) et la compagnie Scandinave a ouvert la semaine dernière les premières réservations pour ses vols 100% électriques…en 2028.

L’avion électrique, de plus en plus près d’être une réalité

A l’automne dernier vous vous parlions de Heart Aerospace, une entreprise suédoise située près de Goteborg, qui travaillait sur un jet 100% électrique. Si le premier vol d’essai n’était pas attendu avant 2024 et le premier vol commercial en 2028, elle avait déjà des commandes de United, MESA Airlines, SAS et Air Canada.

L’appareil, le ES-30 sera dans un premier temps capable de voler en mode 100% électrique sur 200 km et en hybride sur 400 puis, en 2030, 400 km en pur électrique et 600 km en hybride.

L’agenda semble être respecté puisque SAS a commercialisé la semaine dernière des sièges pour ses premiers vols électriques sur un site dédié à l’occasion.

Premiers vols en 2028, pas encore de programme pour l’exploitation commerciale

Il ne s’agissait que des places pour des vols inauguraux qui auront lieu en 2028, à une date indéterminée. Les trois vols, un en Suède, un au Danemark, un en Norvège auront lieu à des dates restant à déterminer, sur des routes restant à déterminer en transporteront chacun 30 passagers pour un prix de 1946 couronnes (167 euros), un prix symbolique qui fait référence à la date de création de la compagnie.

Les 90 sièges ont trouvé preneur en un temps record (le prix n’est payable que 30 jours avant le début du vol et il n’y avait pas d’acompte à payer).

Si, logiquement, aucun programme commercial n’existe à ce jour, c’est un pas de plus vers la réalité du vol électrique court courrier qui devient de plus en plus une réalité même si, en matière d’aérien, tant qu’un avion ne vole pas sa date de mise sur le marché reste toujours hypothétique.

Ca ne sera toutefois pas le premier avion électrique à voler commercialement, le Alice d’Eviation dont nous vous parlions ici devant, quant à lui, voler dès 2027.

Conclusion

SAS poursuit sa route vers les zéro emissions nettes en 2050 et l’avion électrique semble de plus en plus proche d’être une réalité. A l’heure où les français sont assez mal informés sur les sujets et voient les innovations de l’avion verte comme lointaines c’est une preuve salutaire que, même dans des proportions qui seront modestes au début, l’innovation est bel et bien en marche.

Et vous qu’en pensez vous ? Pensez vous que l’avion électrique puisse se généraliser, au moins sur de courtes distances ? Et avez vous confiance dans de tels appareils ?

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
936SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
352AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents