fbpx

Honte de prendre l’avion ? SAS va bien, merci

Que n’a-t-on entendu le à propos du “flygskam” ou honte de prendre l’avion, mouvement qui aurait eu rien qu’en quelques semaines un impact certain sur le transport aérien suédois, soit-disant soudainement délaissé.

Un impact que certains avaient tenté d’expliquer par le contexte propre du marché local qui n’a tout simplement plus de relais de croissance : le tourisme, s’il n’est pas négligeable, ne fonctionne à plein régime que quelques mois par an (et on est loin des chiffres de destinations comme la France ou l’Espagne), quant au transport intérieur il a atteint son pic : vu la géographie de la région l’avion reste le moyen le plus simple pour de nombreux trajets, surtout en voyage d’affaire, c’est une vérité connue depuis longtemps, mais ça fait aussi que le potentiel du marché local est exploité depuis longtemps et que sa capacité de croissance est quasi nulle. D’où le risque de baisse légère à chaque fois qu’un nuage page sur l’économie locale ou européenne.

C’est dans ce contexte que SAS Scandinavian Airlines vient de publier ses chiffres de juillet.

Avec 2,8 millions de passagers transportés, SAS vient d’établir un record pour un mois de juillet.

Alors on pourra dire que c’est logique, en juillet il y a les touristes. Un argument qui tombe à l’eau.

Déjà parce que si on compare les mois de juillet les uns aux autres, ce sont tous des mois à touristes donc on compare des choses comparables.

Ensuite parce ce sont les vols intérieurs et le moyen courrier qui tirent la croissance du trafic de SAS. On note en effet une réduction des capacités sur le long courrier pour une augmentation sur moyen courrier domestique et l’intra-européen, stratégie qui a dopé le trafic. Des vols “à touristes” mais également des vols pour “locaux”. Ce sont donc les vols auxquels on devrait substituer une alternative terrestre ou maritime qui tirent les bons résultats de la compagnie.

Comme quoi avant de faire des gros titres pour vendre du papier et faire des clics on devrait parfois regarder les chiffres.

Photo : B737 SAS De Soos Jozsef via Shutterstock

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
267FansJ'aime
1,225SuiveursSuivre
60AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.