Barcelone-Madrid sur Iberia en business class : très correct vu la durée

Malgré la courte durée du vol, Iberia m’a agréablement surpris sur ce Barcelone-Madrid avec une prestation plus que satisfaisante.

Il est donc temps de rentrer à Paris après cette escapade barcelonaise à l’occasion de mon anniversaire. Pour rappel le routing de ce voyage :

Ainsi que tous les articles s’y rapportent (je vous conseille notamment la lecture de ceux sur les deux étoilés où j’ai eu l’occasion de diner).

#TypeReport
1SalonSalon Premium Traveller Orly 1
2VolParis Orly-Madrid – Iberia – Business Class
3VolMadrid-Barcelone – Iberia – Business Class
4HôtelHotel Arts Barcelona
5RestaurantXerta Barcelone 1*
7RestaurantLos Caracoles Barcelone
8RestaurantAngle Barcelone 2*
9VolBarcelone-Madrid – Iberia – Business Class
10VolMadrid-Paris Orly – Iberia – Business Class

Réservation

Juste pour rappel l’histoire de la réservation de ce vol car il est peu fréquent que je vole sur OneWorld. Il m’était impossible de trouver un tarif intéressant en business sur Star Alliance, en tout pas à des heures me convenant.

Air France était assez cher en éco et inabordable en business.

C’est donc un peu par défaut que j’ai choisi Iberia même si j’ai été très agréablement surpris par la prestation offerte à l’aller.

Check in et parcours au sol

J’ai fait mon check-in en ligne et contrairement à l’aller je n’ai eu aucun soucis pour obtenir mes deux cartes d’embarquement.

J’arrive à l’aéroport en taxi.

Il y a un peu d’attente aux contrôles de sécurité.

IMG_6400

Par contre c’est le désert absolu au niveau de la file prioritaire.

IMG_6402
IMG_6403

Les contrôles seront expédiés en moins de temps qu’in ne faut pour l’écrire.

Je me dirige ensuite vers le salon. Iberia opère deux salons dans ce terminal, l’un générique, l’autre dédié à la “navette” Barcelone-Madrid.

Je ne verrai pas ou se trouve le premier, quant au second il est tout au bout du terminal, près de la porte d’où part la navette en question.A Autant vous dire que la marche est très très longue pour y parvenir mais au moins, ensuite, on est à quelques mètres de la porte.

IMG_6405

Le salon

Il ne s’agit d’ailleurs pas d’un salon Iberia mais d’un “contract lounge” opéré par aena et commun à un certain nombre de compagnies.

IMG_6406

Il est grand, lumineux et quasi vide.

IMG_6408
IMG_6407
IMG_6424

L’offre de restauration est décente sans être exceptionnelle. Il y a toutefois des plats chauds.

IMG_6413
IMG_6415
IMG_6414
IMG_6416

Les plats chauds ne me laisseront pas un souvenir impérissable par contre comme toujours en Espagne les fromages et la charcuterie seront d’excellente qualité.

L’offre de boissons est assez consistante.

IMG_6417
IMG_6419
IMG_6421
IMG_6418
IMG_6420

Chose importante, les toilettes sont grandes et impeccablement maintenues.

IMG_6426

Depuis le salon j’ai une belle vue sur le tarmac ce qui me permet de constater qu’à 14h55 l’avion n’est toujours pas là...il va être compliqué d’embarquer à 15h05.

Le voyant pointer le bout de son nez je laisse un peu de temps pour le débarquement des passagers et me dirige vers la porte d’embarquement.

L’embarquement.

Il est 15h17 et les écrans indiquent toujours un embarquement à 15h05…

L’embarquement commence dans une effrayante lenteur. J’avance dans la passerelle et là nous sommes encore une fois arrêtés car la cabine n’est pas prête. Je finirai par y pénétrer un peu avant 15h30.

Admirez la file d’attente des passagers Economy :

IMG_6430

Pour la petite histoire l’embarquement se terminera à 15h50.

La cabine

Elle est d‘aspect très flatteur avec ses sièges en cuir, même si personnellement je les trouve un peu durs à mon gout.

IMG_6432
IMG_6433
En business class les sièges centraux sont bien sûr neutralisés.

L’espace pour les jambes est bon sans être exceptionnel. J’ai connu mieux sur Lufthansa ou TAP pour ne citer qu’elles.

IMG_6436

Au final nous serons 9 passagers sur les 3 rangées de business class.

Pendant toute la durée de l’embarquement je verrais un pilote Iberia assis dans la cabine avoir plusieurs discussions très animées au téléphone. Visiblement il s’agissait du pilote du vol qui venait d’arriver et la raison de ces échanges vifs était la cause du retard. Mais je n’en ai pas compris davantage.

Il est temps de partir.

Le vol et le service

On repousse et il est temps de dire au revoir au terminal.

IMG_6438

On s’aligne sur la piste et on s’élance.

IMG_6439

En cette fin mars on ne peut pas dire que le soleil était de la partie alors que pendant ce temps Paris jouissait d’un temps très printanier..

IMG_6440

Heureusement, en haut le ciel est toujours bleu.

IMG_6442

On passe très rapidement nous demander ce qu’on désire boire et les boissons sont apportées accompagnées d’un wrap au fromage et au jambon.

J’avais été très agréablement surpris par les tapas à l’aller, là c’est encore mieux.

IMG_6444

C’est très frais, le fromage et le jambon ont très belle allure. Pour un vol aussi court je suis très agréablement surpris.

Mauvaise surprise pour mon voisin : en dépliant sa tablette il se rend compte qu’elle porte encore les vestiges du repas du vol précédent. L’hôtesse nettoiera promptement sans même qu’il ait à lui demander.

Il nous faut manger vite, on nous annonce déjà le début de la descente.

Atterrissage et arrivée

On traverse à nouveau la couche nuageuse : le temps n’est pas meilleur à Madrid qu’à Barcelone.

IMG_6447

Après un atterrissage tout en douceur on se dirige vers le terminal.

IMG_6450

Je débarque dans les premiers et file à l’autre bout du terminal rejoindre la porte d’embarquement de mon vol vers Paris. Avec le retard accumulé je n’aurai pas le temps de faire un détour par le lounge.

IMG_6451

L’équipage

Difficile de juger sur un vol aussi court. Il était pro, efficace et aimable.

Conclusion

Pas grand chose à dire de ce vol plus que court, toutefois j’ai été agréablement surpris par la prestation servie en vol, craignant que sur une telle durée on se contente d’un verre d’eau comme ce que j’ai connu par exemple sur TAP entre Lisbonne et Faro quelques semaines plus tôt.

Barcelone-Madrid en business class sur Iberia

Enregistrement
Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel :Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Très correct

Un vol agréable malgré le retard et un belle prestation malgré sa brièveté.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansLike
877FollowersFollow
1,286FollowersFollow
315SubscribersSubscribe

Articles récents