Bordeaux-Paris CDG sur Air France en Economy

Dernière étape de cette escapade bordelaise. Après un agréable séjour tant du point de vue hôtelier que gastronomique, il me reste à rentrer à Paris en espérant que ce vol sur Air France relève un peu le niveau du vol aller.

Pour mémoire le programme du séjour.

#TypeReport
1HôtelSheraton Roissy CDG
2VolParis-Bordeaux – Air France – Economy
3HôtelRenaissance Bordeaux
4RestaurantLe Pressoir d’Argent Gordon Ramsay
5RestaurantLe Quatrième Mur
6VolBordeaux-Paris – Air France – Economy (C’est ici)

Réservation du billet

Comme expliqué sur le report du vol aller j’avais réservé ce vol début juillet pour un vol début août avec peu d’espoir d’obtenir un bon tarif mais sincèrement j’ai eu mal au ventre devant les 400€ demandés pour ce trajet.

Heureusement j’avais un voucher en raison d’un vol annulé à l’époque du COVID que je voulais « solder » le plus vite, ce qui a rendu la pilule moins indigeste sinon je serai passé par Zurich sur Swiss avec un billet en business 50€ moins cher que ce billet en Economy.

Parcours au sol

Bien qu’étant arrivé à l’aéroport avec une belle marge d’avance je vois qu’il y a de l’attente à l’enregistrement. Peut être des départs en vacances avec correspondance à Roissy et des bagages à enregistrer.

IMG_1661

Je n’ai pas de bagage à enregistrer et je file donc directement aux contrôles de sécurité par la porte Skypriority…et là c’est totalement désert.

IMG_1662

Les contrôles se passeront de manière très fluide mais il serait temps qu’à Bordeaux ils augmentent l’air de « dégagement » après le contrôle car ça n’est vraiment pas pratique de devoir récupérer ses affaires aussi vite dans un espace aussi restreint .

IMG_1663

L’aérogare est quasiment vide. Mergignac morne plaine.

IMG_1665

Je ne traine pas et file au salon.

Salon

En ce mois d’août le salon Air France vient juste de rouvrir après une longue fermeture liée au COVID.

L’agente à l’entrée à l’air de vraiment s’ennuyer. Elle murmure un bonjour, regarde ma carte d’embarquement d’un air nonchalant et me laisse entrer.

C’est un salon de petite taille avec un espace « salon » :

IMG_1667

Et un coin restauration…

IMG_1666

L’offre est très très limitée.

IMG_1668
IMG_1670

La légendaire Monique est là aussi.

IMG_1673

Je vais demander le code du Wifi pour pouvoir travailler un peu en attendant mon vol. Et bien je devrai attendre car le personnel a déserté. D’ailleurs j’en profite pour signaler que si le personnel du salon semble, lui, avoir des toilettes, les clients n’ont pas cette chance et devront ressortir du salon pour utiliser celles du terminal.

IMG_1674

Elle remontre le bout de son nez après une dizaine de minutes. Je lui demande donc le code du wifi. Là elle me répond « ils l’ont enlevé » et tourne de suite la tête. Fin de la conversation.

Autant énervé par l’absence de wifi que l’attitude de l’agent à l’accueil j’interpelle Air France sur Twitter pour avoir des explications. Là on me répond que le salon venant d’être rouvert le Wifi n’avait pas encore été réactivé. Dont acte, mieux vaut une explication contestable que pas d’explication du tout. Mais soit il faut vraiment du temps pour le réactiver soit le sujet n’a pas semblé prioritaire, ce qui me laisse tout de même pensif.

Il me reste bien le wifi de l’aéroport mais il faut créer un compte et puis…il n’a pas l’air de fonctionner davantage, la connection étant totalement instable.

J’en serai donc quitte pour devoir terminer le travail que j’avais à faire chez moi en arrivant au lieu de profiter d’un temps mort au salon.

J’en suis donc réduit à attendre sans pouvoir rien faire. Mais l’heure de l’embarquement arrive enfin et je quitte le salon en espérant que le vol ne soit pas retardé car les vols ne sont pas affichés dans le salon.

Embarquement à Bordeaux

Finalement ça c’est rempli.

IMG_1676

On nous annonce alors un embarquement différé pour cause de vérification techniques. Les passagers prioritaire commenceront donc à embarquer avec 10 minutes de retard.

La cabine de l’A320 Air France

On retrouve une cabine désormais bien connue.

IMG_1680

Pas de cuir comme à l’aller mais du tissu qui fait moins premium mais le siège est moins usé. Par contre je ne suis toujours pas convaincu par le confort de ces sièges « planche à repasser ».

IMG_1681

Quant au « pitch » il est très correct.

IMG_1682

Le vol est plein et avec 10 minutes de retard l’embarquement est terminé et nous pouvons partir.

Le vol et le service à bord

On décolle vers le sud, ce qui impose au pilote de faire une boucle qui nous permet de repasser au dessus de l’aéroport.

IMG_1689

Très rapidement le rideau de séparation avec la business est tiré. Quand on est sur la première rangée derrière il ne faut pas être claustrophobe.

IMG_1690

Le service commence rapidement et se déroule tout aussi rapidement. S’agissant d’un vol en journée je peux enfin obtenir le Perrier que je n’avais pu avoir à l’aller car c’était une prestation « petit déjeuner ».

A la fin ça reste toujours aussi minimaliste et cet ersatz de prestation trouve sa place sur la mini-tablette à côté de mon iPad.

IMG_1691

Vol sans histoire mais sans raison de s’enthousiasmer non plus jusqu’à Paris.

L’équipage

Au contraire de l’aller où l’équipage était plutôt dans la catégorie désagréable rien de notable sur ce vol mais les relations ont, il est vrai, été minimalistes. En dehors de la commande de la boisson je n’ai vu ni parlé à personne. Mais inexistant vaut mieux que mauvais.

L’atterrissage et l’arrivée à Paris

En survolant la ville on remarque sans problème l’imposante construction du Grand Palais Ephémère.

IMG_1694

La bonne nouvelle c’est que le retard aura été rattrapé. On arrive donc juste à l’heure…..mais on devra attendre un certain temps que la passerelle se mette en place. Merci ADP !

Conclusion

Un passage décevant au salon, un vol ni bon ni mauvais mais à un tarif scandaleux pour la prestation proposée. Ca n’est pas avec des expériences pareilles qu’on donne envie de voyager.

Bordeaux-Paris sur Air France en Economy

Enregistrement
Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel :Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Correct

Aucune raison de s'enthousiasmer sur ce court vol mais considérons que sur Air France s'il n'y a pas de raison de se plaindre c'est déjà bien.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
676SuiveursSuivre
1,281SuiveursSuivre
204AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.