Review : Air France – Economy – Lisbonne-Paris – A321

Toutes les bonnes choses ayant une fin il faut bien quitter Lisbonne pour rentrer à Paris. Le vol sur jour sera sur Air France en classe economy.

Alors que je suis en route vers l’aéroport je consulte l’application Air France et me rends compte que mon vol est retardé de 15 minutes. Pour une fois que je vois Air France annoncer un retard si longtemps à l’avance c’est un bon point. Par contre une notification aurait été un plus appréciable.

Par contre la mention “vol prévu à l’heure” alors qu’il est marqué retardé….je pense qu’on a du un peu négliger les tests qualité et la recette sur l’application.

IMG_0559

Et j’ai comme un doute sur le fait qu’on arrive à l’heure également. Sur mes quatre derniers vols Air France sur un mois un seul est parti à l’heure et cela commence à devenir franchement énervant.

Parcours au sol et embarquement

Arrivé à l’aéroport je me dirige vers les contrôles de sécurité. Je suis impressionné par le monde et la file d’attente sur la “fast track”…en plus des gens qui visiblement n’ont pas l’habitude de voyager vu les scènes auxquelles j’assiste au moment de passer les contrôles.

IMG_0562

Pour ma part ça passe comme une lettre à la poste et je traverse le grand duty free et la zone commerciale pour me rendre au salon.

IMG_0564
IMG_0567

Ah une boutique Tumi, mon fournisseur officiel pour mes sacs de voyage et valises désormais.

IMG_0566

Le salon surplombe ce qui est un peu la “place centrale” du terminal.

IMG_0568
IMG_0572

Rien à ajouter, tout est déjà dans la review faite du salon ANA. Pour une fois il n’était pas rempli à ras bord mais la qualité de l’offre de restauration laisse tout de même à désirer.

Tiens, désormais non seulement le départ est prévu en retard mais l’arrivée également. C’est plus logique. Par contre il reste “prévu à l’heure”. Mieux vaut en rire qu’en pleurer.

IMG_0611

Je finis par me rendre en porte. C’est bondé, les gens se poussent et s’entassent, ils ne sont pas dans les bonnes files. Un joyeux bordel.

IMG_0609

15h45…on devrait embarquer en théorie. Mais en théorie seulement.

L’appareil est un Joon…enfin un Air France mais dans un appareil dont on n’a pas encore, logiquement, eu le temps de repeindre la carlingue après la mort de sa petite sœur.

IMG_0613

Bon on finit par embarquer dans un certain désordre, de nombreux passagers se faisant recaler de la file prioritaire à laquelle ils n’avaient pas accès.

L’installation à bord

Vu le nombre de passagers avec enfants, l’avion est déjà bien rempli quand les passagers prioritaires finissent par embarquer.

Les têtières ont été remises aux couleurs Air France mais le rideau qui sépare la business de l’Economy reste bleu Joon.

IMG_0616

Que des enfants dans les premiers rangs, c’est bruyant à souhait.

Le siège est confortable et le pitch très correct pour un vol d’un peu plus de 2h.

IMG_0617

La tablette est de bonne taille.

IMG_0619

Pas génial le rideau de séparation pas attaché qui pendouille devant les passagers du premier rang d’éco. Visiblement ça a le don d’énerver mon voisin.

IMG_0620

L’embarquement traine. A coté de nous un Lufthansa s’apprête à partir également.

IMG_0618

Finalement on repousse à 16h27. Soit 12 minutes en plus du retard initial annoncé. Ca m’étonnerait qu’on arrive à l’heure annoncée.

Le vol et le service

Rien à raconter sur le décollage dont voici d’ailleurs la vidéo.

. Après quelque minutes on tire le rideau de la business. Un jour il faudra trouver un système pour qu’il soit moins envahissant pour les passagers du rang situé juste derrière.

IMG_0628

Le service commence rapidement. Pour moi ça sera un Perrier…et rien d’autre. Le “plat du jour” est en effet une glace microscopique comme celle déjà proposée sur le vol aller et sur mon récent vol entre Manchester et Paris. Comme je le disais ici une fois c’est sympa, mais 3 fois en 15 jours et qui plus est sur un vol de plus de 2h c’est se moquer du monde !

IMG_0630

Par contre, parlons des trains qui arrivent à l’heure, le service était très agréable et souriant, je n’y étais plus habitué sur Air France.

L’arrivée

2 épisodes d’une série regardés sur mon iPad plus tard on commence notre approche.

Superbe vue sur Paris.

IMG_0636
IMG_0637

Ca secoue un peu, les enfants hurlent. Vivement qu’on arrive.

On atterrit à 19h35 finalement on n’aura que 10 minutes de retard. Mais comme à l’aller on attend encore que quelqu’un prenne le micro pour s’excuser.

Conclusion

Encore un vol en retard, une mauvaise habitude chez Air France ces derniers temps et surtout encore un retard sans excuses.

Un catering désolant, vous allez dire que je vis une fixation sur les micro bâtonnets glacés qu’Air France a servi tout au long de l’été mais le caractère systématique de la chose cet été, la quantité et le manque de variété sont un signe que certaines personnes oublient de penser au client.

Et le vol ne dure pas assez longtemps pour que l’amabilité du personnel sur ce vol ne vienne compenser tout cela.

Pour mémoire mon routing :

Paris-Lisbonne, Air France, Classe economy, A321

Enregistrement
Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel :Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Correct sans plus

Une cabine agréable, un personnel très aimable mais une fois de plus un vol en retard et un catering désolant.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,322FansJ'aime
676SuiveursSuivre
1,285SuiveursSuivre
118AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.