Faro-Lisbonne sur TAP en business class : en mode quasi low cost

Il est temps de quitter Albufeira, direction Faro d’où je m’envolerai pour Lisbonne avant de rejoindre Paris, toujours sur TAP comme à l’aller.

Pour mémoire le routing de ce voyage :

Et tous les articles qui s’y réfèrent.

#1TypeReport
1VolParis Orly-Lisbonne sur TAP en Business Class
2VolLisbonne-Faro sur TAP en business Class
3HôtelPine Cliffs Hotel Ocean Suites à Albufeira
4VolFaro-Lisbonne en business sur TAP
5VolLisbonne-Paris Orly en business sur TAP

Enregistrement et parcours au sol

Comme pour l’aller l’enregistrement en ligne sera un enfer. S’y ajoute un nouveau formulaire sanitaire toujours aussi pratique et la session d’enregistrement qui se ferme le temps de remplir le dit formulaire.

Décidément l’expérience digitale TAP ne me laissera pas un souvenir impérissable, même s’ils ne sont pas responsables pour les formulaires sanitaires.

J’arrive un peu en avance à l’aéroport.

D’extérieur il est moderne et assez design.

IMG_5774
IMG_5777

L’enregistrement n’est pas encore ouvert pour déposer ma valise donc j’en profite pour faire un rapide tour du propriétaire. Dans une certaine mesure il me rappelle (en beaucoup plus petit) l’aéroport de Palma de Majorque : dimensionné pour recevoir des hordes de touristes en été il a l’air totalement surdimensionné hors saison.

Pendant ce temps ça se presse chez EasyJet.

IMG_5779

L’enregistrement ouvre et tout le monde se jette dessus, file premium incluse. Le personnel refoule les passagers qui n’y ont pas accès et d’un seul coup je me retrouve second dans la file.

IMG_5780

L’opération se passera rapidement et je me dirige vers les contrôles de sécurité.

Tant pis pour le fast track.

IMG_5782

Je me retrouve donc dans la longue file mais finalement cela ira assez vite, un agent ouvrant un autre passage pour accélérer le trafic.

IMG_5784

Je traverse le duty free…

IMG_5785

…et me retrouve au milieu d’une petite place où se mêlent bars, restaurants et magasins. Hors de ce périmètre il n’y a rien.

IMG_5789

Et bien entendu le salon est fermé.

Je n’ai qu’à me trouver un endroit pour m’asseoir et attendre en regardant un film sur mon iPad car la salle d’embarquement n’est pas encore ouverte.

La porte est enfin annoncée mais lorsque je la rejoins elle n’est pas encore ouverte. Remarquez les couloirs de l’aéroport qui sont d’une grande gaité…

IMG_5791

Alors on s’entasse dans le couloir sans possibilité de s’asseoir.

IMG_5793

Je jette un œil à Flightradar24 : l’avion est annoncé avec 20 minutes de retard…mais comme souvent il est affiché à l’heure à l’aéroport.

IMG_5794

L’embarquement

Les portes finissent par s’ouvrir et les cartes d’embarquement ainsi que les documents sanitaires sont contrôlés. Que de temps perdu, cela aurait dû être fait à l’enregistrement.

On s’installe et on attend.

IMG_5797

A côté l’easyJet de tout à l’heure prêt au départ.

IMG_5795

Et notre TAP qui arrive enfin.

IMG_5798

On finit par embarquer dans le plus grand ordre avec un respect strict des priorités. D’ailleurs au départ seuls les passagers premiums sont invités à rejoindre la porte.

Je monterai donc dans l’appareil en premier.

La cabine business de l’319 TAP

Et me voici à bord. C’est l’habituelle cabine moyen courrier de TAP.

IMG_5802

La place pour les jambes est largement suffisante. J’ai même l’impression qu’il est supérieur à ce que j’ai eu sur mes vols précédents entre Orly et Lisbonne et Lisbonne et Faro.

IMG_5808
IMG_5812

Comme à l’aller il y a 4 rangs de business pour 6 passagers sur les 16 possibles.

Nous sommes prêts à partir.

Le vol et le service

On quitte la grisaille du seul jour de pluie de la semaine à Faro. J’ai bien choisi ma date.

IMG_5815

Enfin le soleil…

IMG_5821

J’utilise le très utile porte tablette pour regarder un film…

IMG_5822

Comme à l’aller le service sera minimal en raison de la durée du vol même si je pense qu’ils pourraient faire un peu mieux. Eau ou jus d’orange ?

IMG_5823

Toujours cette manière bizarre de fermer les rideaux de séparation…

IMG_5824

Et le soleil commence à se coucher alors que nous commençons notre approche sur Lisbonne

IMG_5825

Atterrissage et arrivée à Lisbonne

Le temps est plus clément sur la capitale portugaise.

IMG_5827

On se pose en douceur et on va se stationner au contact ! C’est déjà ça.

IMG_5829

Je débarque dans les premiers et fais un dernier coucou à l’oiseau du jour avant de partir prendre ma correspondance pour Paris.

IMG_5830

Le personnel

Agréable mais vu qu’il n’a presque rien à faire sur le vol il est difficile de se prononcer.

Conclusion

Toujours un problème de timing sur les embarquements chez TAP cela devient récurrent…

Sinon une prestation minimale en raison de la durée du vol mais je pense qu’ils pourraient en faire un peu plus. Je pense que tous les passagers business sur cette route sont en correspondance donc que le prix de leur billet est justifié ailleurs mais quand même…

Si on ajoute à cela l’expérience en aéroport c’est quand même un peu limite.

Faro-Lisbonne sur TAP en business

Enregistrement
Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel :Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Bof

Embarquement qui tarde, pas de salon, service minimal à bord...c'est un vol court mais il ne faut pas exagérer.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents