Review : Air France Economy post-COVID, Amsterdam-Paris, Airbus A320-100

Dans le cadre d’un déplacement professionnel prévu de longue date puis déplacé plusieurs fois pendant la période de confinement, je dois me rendre à Stockholm pour le Business sur un week-end.

Dans ce cadre, je réserve l’option la plus simple depuis Paris, à savoir un départ sur Air France puis un retour avec une correspondance, forcée, sur KLM, Air France n’opérant la destination que 4 fois par semaine (et pas le samedi).

Pour ce dernier segment, j’utilise la compagnie nationale, seule option pour éviter une escale de nuit à Amsterdam.

La plupart des postes d’inspection-filtrage sont inopérants

Embarquement

Après un passage au salon non-Schengen forcé par la fermeture du Crowne Lounge 25 de KLM, je dois repasser l’immigration dans l’autre sens ce qui sera fait en quelques secondes.

Visite dans un Schiphol désert
Les couloirs de Schiphol sont déserts
Certaines boutiques du Duty Free restent ouvertes

L’embarquement se fait aux portes D et je dois reprendre l’ascenseur, l’escalator habituel n’étant pas fonctionnel.

Le vol accuse un retard de près de 40 minutes

La salle d’embarquement est pleine, le vol souffrant d’un retard de près d’une heure.

L’embarquement prioritaire sera bien respecté

Contrairement à CDG, l’embarquement prioritaire est respecté ici, puisque les passagers SkyPriority son appelés en premier.

Presque en pôle-position

Cabine et accueil

L’accueil est un peu froid.

Je m’installe à mon siège, le 5D, alors que je suis le 2ème passager à bord.

La traditionnelle et élégante cabine Smart&Beyond d’Air France sur ce court vol pour Paris

Le remplissage sera très faible, mais j’aurais quand même un voisin lointain au 5F.

La cabine est la version Smart&Beyond habituelle avec sièges en cuir, et pitch correct.

Service et catering

Aucun service n’est effectué à bord, même en eau, et même en Business. Il n’y aura d’ailleurs qu’un seul passager en Business sur ce vol, à qui un oshibori et une bouteille d’eau n’ont même pas été distribués.

Arrivée et débarquement

Nous arrivons dans la première péninsule du Terminal 2F. Un passage aux frontières est imposé avec présentation de l’attestation demandée par le gouvernement.

La salle de livraison des bagages de CDG 2F, totalement vide

Le terminal 2F est absolument vide, tout comme la salle de livraison des bagages.

Seul subsiste au départ un vol Alitalia vers Fiumicino

Conclusion

Un vol sans histoire mais sans service… Les prémices du futur dans les majors européennes sur les vols de moins de 2h30 ?

Air France Economy post-COVID, Amsterdam-Paris, Airbus A320-100

Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Personnel : Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Surprenant

Un vol sans histoire mais sans service… Les prémices du futur dans les majors européennes sur les vols de moins de 2h30 ?

Olivier Delestre
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,321FansJ'aime
678SuiveursSuivre
1,268SuiveursSuivre
109AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.