fbpx

Review : Swiss, Business Class, Dubai-Zurich, A330

Les meilleures choses ayant toujours une fin, notre séjour express à Dubai touche à sa fin et il faut bien retourner à Paris, via Zurich. Le vol est tardif comme presque toujours pour les vols de retour en Europe mais celui là l’est spécialement : 1h45 du matin.

Encore heureux que vous ayons pu bénéfier d’un late checkout au Royal Méridien et ne rendre nos chambres que vers 22h, cela simplifie un peu les choses mais il n’en reste pas moins que ça fait du temps à tuer à l’aéroport.

Enregistrement et parcours au sol

Ayant obtenus nos cartes d’embarquement sur nos mobiles et n’ayant que des bagages à main on traverse au pas de charge la zone d’enregistrement du Terminal 1. Viennent les contrôles de police et de sécurité et là on se sépare : Olivier passe par les SmartGates alors qu’ayant toujours eu la flemme de m’inscrire je suis le processus normal.

Je n’ai pas souvenir d’avoir aussi peu attendu aux contrôles pour quitter Dubai. Non qu’ils soient plus pointilleux qu’ailleurs (au contraire je les trouve très “fluides” au niveau de la sécurité, non qu’il soient laxistes mais qu’ils enc… moins les mouches que d’autres) mais parce qu’il y avait beaucoup moins de monde que ce à quoi j’ai l’habitude.

On se retrouve donc après la sécurité et prenons la navette vers le hall D et on va tuer le temps au Senator Lounge de Lufthansa.

Après plus de deux heures d’attentes (mais pas dans les condition les plus désagréables) il est temps de marcher vers notre porte d’embarquement. et à Dubai cela peut demander un peu d’exercice…

Heureusement il a de longs tapis roulants.

Dubai Airport

On arrive en porte.

Tout le monde attend patiemment…

Boarding LX243

…sans que ça ne s’agglutine au niveau des files.

Boarding LX243

On attend patiemment et on finit par embarquer à l’heure.

Découverte de la cabine et installation

Dès mon entrée dans l’avion je suis accueilli par un “bonjour monsieur, heureux de vous revoir !”. C’est la chef de la cabine business…car nous avons le même (excellent) équipage qu’à l’aller. Ils ont donc passé une nuit à Mascate (l’appareil poursuit sur Oman après Dubai et arrive de Oman à Dubai pour repartir sur Zurich sans changement d’équipage.

Je me dirige vers mon siège…le même que la veille mais en mode “éclairage de nuit”.

LX243 DXB-ZRH Business

Il faut payer un supplément pour bénéficier de ces sièges “trones” en business sur Swiss mais vu le prix du billet (un peu plus de 1000€ aller/retour en business) je me suis dit que je pouvais bien rallonger 80€ au bout sans faire sauter la banque.

Je trouve également la configuration de la cabine intelligente, qui alterne le 1-2-1 et le 2-2-2, donnant des options aussi bien aux voyageurs solo qui comme moi n’aiment pas avoir de voisin quand ils voyagent et ceux qui voyagent à deux et ne veulent pas que ça les prive de voyager à deux côté hublot.

Exemple de siège hublot à deux de front derrière moi :

LX243 DXB-ZRH Business

Une vue générale de la cabine.

LX243 DXB-ZRH Business

Il y a bien sur de la place pour les jambes mais ça manque cruellement de rangement : le seul disponible est celui que vous voyez là sous l’écran.

LX243 DXB-ZRH Business

L’écran parlons en…il fait quand même petit et daté maintenant.

LX243 DXB-ZRH Business

Les réglages du siège sont très complets mais pourraient, à mon sens, être présentés de manière plus simple.

LX243 DXB-ZRH Business

Un ceintre est ma disposition si nécessaire pour que je confie un potentiel manteau ou un veste à l’équipage mais son positionnement fait un peu “amateur“.

LX243 DXB-ZRH Business

On nous distribue les amenity kits.

Le même qu’à l’aller mais dans une boite métallique qui le met plus en valeur.

LX243 DXB-ZRH Business
LX243 DXB-ZRH Business

Disons qu’il y a le strict minimum, c’est bien sans être exceptionnel.

Un bon point, non seulement on nous distribue les menus avant le décollage pour que les choix soient vite faits le service abrégé (il est tard et le vol court) mais on également la carte du petit déjeuner pour faire son choix dès à présent afin d’être servi sans attente le matin et profiter de sa nuit jusqu’au bout.

Catering LX243 DXB-ZRH Business
Catering LX243 DXB-ZRH Business

Carte du petit déjeuner apportée avec un stylo…cela peut sembler anecdotique mais c’est on ne peut plus utile.

Une coupe de champagne arrive rapidement…vu l’heure ça sera ma seule boisson alcoolisée du vol. Elle vient bien sur accompagnée d’une serviette chaude.

Catering LX243 DXB-ZRH Business

Pendant que l’embarquement se poursuit je fais l’inventaire de la littérature mise à ma disposition et je remarque que Swiss a, en plus de son magasine “normal”, un magasine dédié aux business et 1st Classses.

LX243 DXB-ZRH Business

On est enfin prêts pour le décollage et je rejoins ma place.

LX243 DXB-ZRH Business

Vol et service en vol

Très vite après le décollage le service commencera et on en profitera pour ramasser ma commande pour le petit déjeuner.

Catering LX243 DXB-ZRH Business

Premier commentaire : il y a du chaud ! Une petite remarque en forme de clin d’œl à tous ceux qui me disent qu’il n’est pas possible de servir du chaud à cette heure et sur un vol aussi court car les passagers veulent dormir et que de toute manière c’est logistiquement impossible. Mon avis est que c’est possible et que c’est au passager de décider s’il veut dormir de suite ou manger et ce qu’il veut manger.

Bref inutile d’épiloguer : sur Air France au retour de Dubai en business vous avez un plateau froid indigne d’une classe éco alors que KLM ou Swiss, pour ne citer qu’eux, proposent du chaud.

Par contre ayant lourdement diné puis passé du temps au lounge en fait de chaud je serai raisonnable et me contenterai d’une soupe.

Mes paupières commencent à se fermer alors j’irai vite. La soupe était bonne, le mezze sympa et le dessert fondant !

J’installe mon siège en position lit et m’en vais dormir du sommeil des justes.

LX243 DXB-ZRH Business
IMG_9239

Deux heures avant l’atterrissage je me réveillerai pour aller aux toilettes.

L’occasion de voir le personnel s’affairer dans le galley : ils préparent déjà les petits déjeuners en fonction des commandes. Pour eux la nuit a vraiment du être être courte si ce n’est inexistante.

LX243 DXB-ZRH Business

A ma surprise d’ailleurs la cabine n’était pas plongée dans le noir mais éclairée bleu nuit.

LX243 DXB-ZRH Business
LX243 DXB-ZRH Business

Je pourrais dormir même avec la lumière du jour si j’en avais besoin donc ça ne me dérange pas mais j’avoue trouver ça surprenant et je ne suis pas sûr que tout le monde apprécie.

On en arrive au petit déjeuner. Pour moi ce sera thé et crêpes.

Catering LX243 DXB-ZRH Business

J’aime beaucoup la présentation avec le citron dans une coupelle à côté.

Le plateau arrive, ma commande est accompagnée de fruits frais et d’un croissant.

Catering LX243 DXB-ZRH Business

Erreur de service avec un cappucino que je n’avais pas demandé.

Quant aux crêpes…

Catering LX243 DXB-ZRH Business

Franchement je n’en attendais rien. C’est comme les oeufs, des années de petits déjeuner en business sur Air France m’ont appris à baisser mon niveau d’attente voire à sauter le petit déjeuner ce qui est de toute manière mon habitude le reste de l’année. Là, pour une première sur Swiss je me suis forcé à manger quelque chose pour tester et à ma grande surprise, c’était excellent. Mais vraiment !

La cabine est désormais totalement réveillée et exposée à la lumière du jour…

LX243 DXB-ZRH Business

On s’approche de Zurich.

LX243 DXB-ZRH Business

L’atterrissage se passera sans encombre.

Le personnel

Sur un tel vol on n’a pas trop l’occasion d’interagir avec le personnel ou, pour être plus juste, il y a une grosse intensité au départ et à l’arrivée et rien entre.

Aucune surprise vu qu’on a eu le même équipage qu’à aller : efficace, proactifs, chaleureux, pro. Et ils n’ont pas chômé vu qu’entre la fin de la collation de décollage et la préparation des commandes individuelles du petit déjeuner il n’a pas du se passer beaucoup de temps.

L’arrivée

Le seul point noir de ce vol n’est pas propre à ce vol ni à Swiss mais à l’aéroport : le circuit de passage de zone non-Schengen à Schengen à Zurich est clairement sous dimensionné au niveau des contrôles de sécurité et à d’autres périodes de l’année il peut vraiment poser des problèmes en cas de correspondance courte.

Conclusion

Pas le meilleur vol pour évaluer une prestation : départ tardif, service réduit et accéléré, sommeil aussi bref que nécessaire… pour autant un vol très agréable.

1°) un très bon équipage.

2°) de bons repas eu égard au contexte spécifique de ce type de vol.

3°) une cabine et un siège fort agréable même si le siège manque de rangement et que l’écran commence à faire franchement daté.

Pour info notre routing :

Swiss, Business Class, Dubai Zurich, A330

Enregistrement
Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel :Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Très bien

Très bonne prestation sur un vol court avec beaucoup de contraintes. La cabine commence à montrer son age sans trop préjudice pour l'expérience client et le personnel était très bon.

Olivier Delestre
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
638FansJ'aime
1,241SuiveursSuivre
65AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.