fbpx

Pourquoi les compagnies aériennes changent-elles leurs coffres à bagages ?

La semaine dernière, Air France a annoncé vouloir changer les racks à bagages sur l’ensemble de sa flotte moyen courrier, passant à un système à plus grande capacité, augmentant le volume de près de 40% par rapport aux racks actuels sur Airbus.

Une vraie tendance de fond, qui suit le mouvement initié il y a quelques années aux Etats-Unis, et qui suit aussi la politique commerciale.

Une tendance de fond venue des USA

Depuis quelques années, les compagnies américaines ont commencé à modifier leurs cabines moyen-courrier pour augmenter la capacité des racks, permettant à tous les passagers d’y mettre leurs bagages cabine, de plus en plus volumineux.

American Airlines a équipé tous ses appareils moyen-courrier (hors MD) avec des racks à bagages du même style que ceux désormais offerts par Air France. Crédit Photo : aa.com

La raison de ces modifications cabine est simple : la tendance des 15 dernières années, initiée aux Etats-Unis, est au dépackaging des billets : choix des sièges payants, prestations à bord et bagages enregistrés viennent désormais en supplément de la base tarifaire standard la moins élevée, poussant les passagers à ne plus enregistrer leur bagage, et donc à systématiser l’emport d’un bagage cabine à bord.

Extrait des conditions générales de vente du tarif Basic Economy de Delta, n’incluant donc pas de bagage de soute. Crédit : delta.com

Or, la place disponible dans les racks à bagage est insuffisante avec les racks standard des Airbus A320 ou des Boeing 737 de première génération. En effet, sur un Airbus A320 de la compagnie nationale par exemple, équipé de 165 sièges, la capacité actuelle des racks est de 104 bagages cabine.

United va encore plus loin en interdisant les bagages cabine sur les tarifs Basic Economy, sauf pour les passagers fidélisés

Les compagnies américaines ayant initié cette tendance commerciale il y a longtemps, il est donc logique qu’ils aient commencé le remplacement des racks il y a quelques années.

Soulager le travail des équipages et diminuer le stress des passagers

La situation relative aux bagages cabine est stressante à la fois pour les passagers, le personnel au sol et les équipages.

Pour les équipages, ceux-ci doivent faire des annonces permanentes pour que les passagers ne mettent qu’un seul élément dans les racks conservant leur second élément sous le siège devant eux, et faire cette “police”, c’est consacrer moins de temps au véritable accueil des clients.

Bon faut pas pousser, ils n’aient quand même pas les passagers, hein !

La compagnie n’aura plus non plus à envoyer des SMS invitant les passagers à enregistrer leur bagage gratuitement, et donc à ruiner sa propre politique commerciale.

Pour les agents au sol, le fait de faire le tour de la porte d’embarquement pour essayer d’enregistrer un maximum de bagages est aussi très pénible.

Enfin pour les passagers, ceux voyageant peu n’auront plus la crainte de voir leur bagage enregistré alors qu’ils souhaitaient le garder près d’eux, et ceux voyageant beaucoup ne devront plus faire la queue pour embarquer tôt de peur de ne plus avoir de place.

C’est donc gagnant pour tout le monde !

Olivier Delestre
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
781FansJ'aime
1,248SuiveursSuivre
70AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.