fbpx

Jet Airways suspend ses opérations. La fin est proche.

SI ça n’est pas la mort de Jet Airways ça y ressemble vraiment. La compagnie Indienne vient d’annoncer qu’elle suspendait ses opérations et on la voit mal s’en sortir.

On savait Jet Airways en très graves difficultés depuis plusieurs semaines et les dernières nouvelles étaient plus qu’alarmantes.

Pas de repreneur miracle pour Jet Airways

Donc ni Etihad, ni aucun investisseur miracle, ni Air France-KLM qui avait annoncé vouloir tout faire pour sauver le fructueux partenariat avec la plus grande compagnie privée indienne ne sont passé à l’action. Remarquez dans le cas d’Air France-KLM qu’Anne Rigail avait très judicieusement parlé de sauver le partenariat….pas la compagnie.

Cet après midi Air France-KLM a cessé de vendre des billets en codeshare avec Jet Airways ? Bizarre quand on veut sauver un partenariat mais quand le partenaire en question est criblé de dettes et n’opère plus que 14 avions sur une flotte de 120 on peut considérer que le groupe Franco-Néerlandais a surtout voulu protéger ses clients si jamais le pire devait arriver à Jet Airways.

Ou peut être qu’Air France “savait”. Quelques heures plus tard Jet Airways annonçait en effet qu’elle suspendait provisoirement ses opérations à compter de soir et on peut imaginer que la compagnie indienne en avait préalablement informé ses partenaires.

Du provisoire qui risque de durer

Pour autant on ne croit pas trop au caractère “provisoire” de la chose. Qu’est ce qui pourrait aider Jet Airways à reprendre ses vols ? Sachant que tant qu’elle ne dépose pas le bilan elle va continuer à perdre de l’argent au quotidien (ou plutôt faire grossir ses dettes) seul un repreneur magique et un peu inconscient pourrait lui redonner les moyens de repartir.

Mais quand on doit 1,2 milliards de dollars à ses créanciers, 500 millions à ses clients et qu’on est structurellement déficitaire on a bien du mal de séduire d’éventuels investisseurs qui, d’ailleurs, n’ont pas montré le bout de leur nez malgré les appels du pied du consortium en charge du sauvetage de la compagnie.

Sauf miracle c’est donc le clap de fin pour Jet Airways.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
638FansJ'aime
1,241SuiveursSuivre
65AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.