Que faire si vous ratez votre vol ?

Rater son vol est la pire hantise des passagers. Mais selon le contexte et les circonstances un vol raté n’est pas toujours rédhibitoire même si c’est souvent problématique.

C’est pourtant simple de ne pas rater son vol : il suffit d’arriver suffisamment à l’avance. Ca c’est la théorie. Dans la pratique il y a une infinité de raisons pour lesquelles on peut rater un vol : une réunion qui s’éternise, des embouteillages sur la route, des contrôles de sécurité surchargés, une correspondance en retard, un passeport oublié…. Et parfois malgré toutes les précaution qu’on peut prendre on arrive trop tard à la porte d’embarquement…quand on y arrive.

Mais cela ne veut pas dire que tout est perdu : en fonction du contexte et des conditions de votre billet vous pouvez peut être vous en sortir.

Votre premier vol est en retard et vous ratez votre correspondance

C’est le cas le plus simple. Si vous avez une correspondance avec les eux vols sur le même billet la ou les compagnies concernées sont obligées de vous amener à bon port.

Donc si vous ratez votre vol en raison d’un premier vol en retard vous serez rebookés sur le prochain vol où il y a de la place voire sur une autre compagnie.

Le seul problème est si tout est plein : vous pouvez avoir à attendre longtemps.

Attention toutefois si vous êtes en self connect, c’est à dire si vous prenez deux vols sur deux billets différents. Par exemple un easyJet de Bordeaux à Paris puis un Air France de Paris à New York. Si le premier est en retard et que vous ratez le second vous serez considéré comme no show et n’avez rien à espérer de la part de la compagnie qui opère votre second vol.

Bien sûr il a des exceptions et parfois vous pouvez tomber sur un agent de bonne volonté qui fera son possible pour arranger la situation mais tout dépend de son bon vouloir et si ça vous arrive vous avez vraiment de la chance.

Bien entendu si votre trajet est opéré par une compagnie européenne ou si son point de départ est en Europe vous pouvez recevoir une compensation au titre de l’EU 261 en fonction de la durée du retard et avez droit à la prise en charge des frais engendrés. Tout cela, bien sur, si vous n’êtes pas en self connect.

Vous ratez votre premier vol de votre faute : attention aux conditions de votre billet

Si vous ratez le premier vol de votre itinéraire de votre propre faute vous êtes en théorie no-show. Par « de votre propre faute » il faut comprendre pour des raisons indépendantes de la compagnie donc n’importe quelle raison sauf celle, mentionnée plus haut, d’une correspondance en retard.

Vous n’avez rien à attendre de la compagnie sauf cas de compassion exceptionnel mais il ne faut pas rêver. Certaines sont plus arrangeantes que d’autres et en demandant poliment vous pouvez peut être être rebooké sur un prochain vol mais ça n’est en rien une obligation.

Les conséquences sont importantes, voire dramatiques.

Non seulement votre billet sur ce vol est annulé mais tout l’itinéraire l’est. Cela signifie que si vous avez une correspondance à suivre elle est également annulée et, pire encore, votre retour est également annulé !

Pratiquement parlant si vous avez un Bordeaux-Paris-Singapour sur Air France et que vous ratez votre vol à destination de Paris il n’est même pas envisageable de penser prendre un nouveau billet pour Singapour sur un vol ultérieur et profiter de votre billet de retour ! Non seulement votre aller simple sera certainement plus cher qu’un aller retour mais de plus votre Singapour-Paris-Bordeaux sera annulé lui aussi.

Que pouvez vous faire dans une telle situation ? Absolument rien, sauf si votre billet le permet.

En effet si vous avez un billet flexible vous pourrez peut être changer de vol avec ou sans pénalité en fonction des conditions de votre billet. Certains sont en effet échangeables ou modifiables jusqu’à un certain temps avant le vol, certains même après, avec ou sans pénalité. Dans le premier cas n’attendez pas d’avoir raté votre vol pour modifier votre billet mais faites le en ligne dès que vous vous rendez compte que vous ne serez pas à l’heure.

Bien sûr tout dépend ensuite des disponibilités et du montant des éventuelles pénalités et ajustements tarifaires.

Enfin, il faut préciser qu’en cas de vol raté il n’est pas possible d’obtenir le remboursement du prix du billet en dehors de deux taxes : la taxe d’aéroport (signalée par les lettres QW sur votre billet) et de la redevance passager (signalée par les lettres QX sur votre billet).

Il se peut également que votre assurance voyage couvre un vol raté hors circonstances exceptionnelles mais ça n’est pas une généralité et, souvent, des circonstances précises (maladie, accident) sont requises.

Que devient votre bagage si vous ratez votre vol ?

Dernier sujet de préoccupation en cas de vol raté : qu’advient il de vos bagages enregistrés ?

En théorie si votre bagage est déjà chargé et que votre vol part sans vous vous devez vous rapprocher de la compagnie pour qu’elle le réachemine à l’adresse de votre choix. Mais ça n’est que la théorie.

Dans les faits, et pour des raisons de sécurité, les compagnies ne laissent plus partir un avion avec des bagages dont les propriétaires ne sont pas à bord. Donc si vous ratez votre vol votre bagage sera déchargé et vous pourrez le récupérer.

Conclusion

Hors d’une correspondance ratée ou de circonstances exceptionnelles, un vol raté avec un billet non flexible signifie un billet annulé et non remboursé.

Il n’y a pas grand chose à faire contre cela à part espérer que la compagnie sera compréhensive, avoir une bonne assurance et, surtout, prendre toutes les marges de sécurité possibles même si par définition les impondérables sont imprévisibles.

Image : vol raté de AJR_photo via Shutterstock

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
936SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
352AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents