Flying Blue propose de gagner des miles avec…Amazon.

Les membres Flying Blue résidant en France, aux Pays-Bas et en Suède vont désormais pouvoir gagner des points en faisant leur shopping sur Amazon.

Un programme de fidélité de plus en plus lifestyle

Amazon rejoint donc le nombre sans ces croissant des « partenaires non aériens » du programme de fidélité d’Air France et KLM. Une tendance de fonds ici comme ailleurs : les programmes de fidélité aériens et hôteliers ne veulent plus se limiter à leur secteur d’origine et veulent devenir plus lifestyle et expérientiels en permettant de gagner et dépenser des points chez de partenaires qui n’ont parfois rien à voir avec le voyage mais leurs permettent de s’ancrer davantage dans la vie de leurs clients.

Le partenariat entre Flying Blue et Amazon permettra donc à ces derniers de gagner 3 miles par euro dépensé.

Les modalités ont toutefois l’air un peu alambiquées. Il faut se connecter sur Flyingblue, cliquer sur un lien qui renvoie vers Amazon et ensuite faire ses achats. N’aurait il pas été possible de lier les deux comptes au niveau du profil de l’utilisateur une fois pour toute pour éviter de refaire cette manipulation pour chaque session d’achat ? En termes d’expérience client Amazon nous a habitué à mieux car pas du tout naturel et intuitif, surtout si on est sur mobile.

Attention aux dépenses non éligibles

Attention toutefois, il y a des limites au gain de miles Flying Blue sur Amazon. Tout d’abord le gain ne s’effectue que sur le montant hors taxe des achats. Ensuite les livres, les cartes-cadeaux, les consoles de jeux et tous les articles liés à la nicotine ou au tabac achetés sur Amazon sont exclus du gain de Miles.

Facilement explicable notamment pour des raisons légales mais il est sûr que certains clients seront déçus.

Les Miles seront crédités une fois la période de retour de 45 jours d’Amazon écoulée. Logique.

Enfin cette offre n’est disponible que pour les membres résidant en France, aux Pays-Bas et en Suède

Et l’environnement dans tout ça ?

C’est un enrichissement du programme Flying Blue qui va dans le sens de l’histoire, qui plus est avec un partenaire très mainstream donc une offre qui risque de toucher et séduire un nombre de membres très important, certainement plus que la plupart des partenaires du programme.

Ceci dit il y a quelque chose qui nous fait tiquer dans cette annonce. En effet alors qu‘Air France ne cesse de clamer haut et fort que la préoccupation environnementale est au coeur de son projet, parfois même trop pour être crédible, le choix d’un tel partenaire peut être surprenant.

Tout d’abord parce que le secteur informatique est plus polluant que l’aérien et qu’Amazon y contribue largement, notamment avec ses serveurs. Ensuite parce si la logique environnementale devrait favoriser la consommation locale et les circuits courts on est, là, loin du compte.

Conclusion

Flying Blue permet désormais à ses membres de certains pays de gagner des miles en faisant leurs courses sur Amazon. Une initiative vraiment intéressante car elle ajoute au programme un partenaire majeur qui va pouvoir concerner le plus grand nombre de membres tant son offre est large et tellement il fait déjà parti du quotidien de beaucoup.

Et vous que pensez vous de ce partenariat ? Est-ce que cela vous incitera à acheter davantage sur Amazon ?

Image : Amazon de Frederic Legrand – COMEO via Shutterstock

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
936SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents