Review : Turkish Airlines Business Class entre Istanbul et Goteborg sur Boeing 737

Dernière ligne droite (ou presque) de mon voyage de retour depuis Phuket avec cet Istanbul-Goteborg. Mais pourquoi revenir par Goteborg alors que mon point de départ était Stockholm ?

Si je revenais par Stockholm j’avais un vol dans le foulée de mon Phuket-Istanbul, j’arrivais à Stockholm vers minuit, et là je devais me trouver un hôtel, y arriver au milieu de la nuit et repartir le lendemain matin pour Paris. Le vol pour Goteborg par contre m’obligeait à passer la nuit à Istanbul, par contre il me faisait arriver à Goteborg en fin de matinée donc je pouvais tranquillement enchainer avec mon vol pour Paris. Plus confortable d’autant plus que dans cette configuration c‘est Turkish Airlines qui offrait l’hôtel, ce qui m’a permis de tester leur service de d’hébergement pour les correspondances longues.

Enregistrement et parcours au sol à Istanbul

Je ne sais pas combien de fois je suis passé par le nouvel aéroport d’Istanbul depuis son ouverture il y a moins d’un an mais c’est la première fois que je le découvre “landside” avec le parcours d’enregistrement des passagers. En effet les autres fois j’étais systématiquement en correspondance.

Si vu côté “Airside” c’est beau, côté “landside” vous allez voir que c’est tout aussi impressionnant.

Le minibus qui m’amène de mon hôtel me depose devant l’entrée du terminal, au niveau des embarquements “business”.

IMG_4447
IMG_4448

Je rentre dans le terminal. Somptueux. Istanbul est sans doute le plus bel aéroport d’Europe à ce jour.

IMG_4450

Je me dirige vers la zone d’enregistrement des passagers business car l’application n’avait pu émettre une carte d’embarquement numérique. Chez Turkish le digital reste un vrai point faible.

IMG_4451

Bon…j’ai oublié de faire les photos par la suite mais l’enregistrement se fait confortablement assis au bureau de l’agent. Vraiment très premium.

Puis j’enchainerai sur les contrôles de police et de sécurité. Déjà que l’aéroport est surdimensionné par rapport à son trafic actuel, mais en plus tôt le matin aux files prioritaires, il n’y a personne.

IMG_4456

IMG_4458

Me voici donc “airside”, dans la zone duty free.

IMG_4460

C’est l’occasion pour moi de flâner un peu vu que jusqu’à présent je traversais cette zone au pas de course entre deux vols avec une pause au lounge.

IMG_4466

IMG_4469

J’ai du temps devant moi et je vais faire une pause au superbe salon Business de Turkish Airlines où je m’étendrai un peu pour compenser la courte nuit.

60403607731__A74D70A2-FAFA-4822-8DD3-9A4E953A9317

Il est enfin temps d’emprunter les longs couloirs de l’aéroport et après 10 minutes de marche (ah les distances à Istanbul..) j’approche de la porte qu’embarquement.

IMG_4492

Il n’y a pas encore grand monde.

IMG_4491

On a du temps devant nous, le personne n’est pas encore là.

IMG_4489

IMG_4490

Embarquement à Istanbul

L’appareil est là mais on tarde à embarquer.

IMG_4499

On met enfin en place la signalétique.

IMG_4502

Finalement on embarquera à 8h50 au lieu de 8h20 indiqués initialement mais comme d’habitude Turkish Airlines prévoit très large.

On me propose de suite une boisson de bienvenue (sans alcool) qui viendra accompagné d’un sachet de noisettes.

IMG_4527
IMG_4537

On me distribuera le menu dont on parlera plus tard.

Je n’ai pas de voisin…le vol s’annonce bien.

Finalement on fermera les portes à 9h28 pour une heure initialement annoncée de 9h20.

La cabine Business de Turkish Airlines

Je vous avais déjà montré la cabine business moyen courrier de Turkish Airlines sur l’A321 qui m’avait amené de Stockholm et je m’attendais à trouver le même produit. Et bien sur ce B737 c’est le même produit…mais en mieux.

On retrouve le même siège et la même configuration en 2-2 au lieu de 3-3 en éco.

IMG_4511

Turkish Airlines est la seule compagnie européenne à proposer un vrai siège business en moyen courrier là où les autres se contentent du même produit qu’en éco avec le siège central neutralisé. C’est un vrai plus.

Ca a l’air confortable…et ça l’est.

IMG_4510

Ce qui change par rapport à l’A321 ? La place disponible pour les jambes. Sur l’A321 elle était très confortable, là elle est impressionnante.

IMG_4513

Voilà ce que ça donne si je regarde mes voisins…

IMG_4526

Voilà comment je case mon 1,88m :

IMG_4517

Je n’ai jamais eu autant de place en business sur un moyen courrier en Europe ! Bluffant.

Bien sûr il s’agit d’un siège “recliner” et pas d’un “full flat”. Les commandes sont classiques.

IMG_4515

On trouve des prises USB et secteur dans le séparateur central.

IMG_4514

L’écran se loge dans l’accoudoir mais je ne l’utiliserai pas sur ce vol. Mais un rapide test confirmera un mal récurrent chez Turkish : la faible réactivité de l’interface tactile.

Vraiment une superbe cabine pour un vol de moins de 3h !

Le vol et le service Business de Turkish Airlines

Avant le décollage ou nous proposera des journaux qu’on nous apportera sur un plateau.

Le décollage se passe sans encombre et une fois la couche de nuage passée on nous apporte un oshibori.

IMG_4554

Le personnel prend la commande des boissons.

Les plats arrivent peu après. Nous sommes 7 pour 16 sièges en business: le service est rapide. Comme toujours chez Turkish, que ce soit en moyen ou long courrier, le service en business se fait au chariot et en deux services.

IMG_4561

On m’apporte donc un plateau comportant entrée et dessert, le plat viendra ensuite une fois l’entrée terminée.

IMG_4556

Pour être sincère en général je suis tellement peu fan des petits déjeuners servis en avion que je les décline très souvent.

La salade est bonne et fraiche. Le plateau d’entrées (fromage, viande, légumes) est bon quoiqu’un peu léger et à la présentation un peu chaotique.

Ah..j’avais oublié de vous partager le menu.

IMG_4530

J’ai choisi les œufs brouillés en m’attendant au pire. Finalement la présentation est très correcte et la quantité est au rendez-vous.

IMG_4567

Les oeufs sont légers, c’est fondant. Décidément je ne voudrais pas jouer les grincheux mais je vais finir par coire qu’il n’y a que sur Air France qu’on ne sache pas présenter des œufs convenablement cuits.

Rien de spécial à dire sur le dessert qui était bon et léger.

Il n’y avait pas d’alcool à la carte pour le repas (logique pour un petit déjeuner) par contre je prendrai du cognac avec mon thé en digestif !

Une fois n’est pas coutume sur Turkish Airlines, l’équipage ne se volatilisera pas une fois le service terminé et m’apportera régulièrement un “refill” de cognac et de thé !

IMG_4586

Il me reste deux heures de vol pour savourer un film sur mon iPad et profiter du paysage.

IMG_4591

IMG_4593

Je mets enfin mon siège en position “recliner”.

IMG_4579

Confortable pour un moyen courrier non ?

IMG_4575

L’ambiance lumineuse dans la cabine est très agréable grâce au “mood lighting” et je termine ainsi paisiblement mon vol.

L’équipage Turkish Airlines

Equipage très pro et amical. Toujours un petit sourire, anticipant chaque demande, resservant les boissons sans qu’il y ait besoin de demander. Comme je le disais plus haut, si je reproche souvent aux équipages Turkish de disparaitre au milieu de vol, cette fois ci ils ont été visibles et disponibles pendant toute sa durée.

Arrivée et débarquement à Goteborg

On avait pris un peu de retard au décollage et ça ne va pas s’arranger à l’arrivée à Goteborg. Les conditions climatiques sont très mauvaises et les atterrissages sont espacés. Je ne me souviens pas, pour ma part, avoir connu une approche aussi mouvementée depuis une bonne dizaine d’années. L’avion partait très fréquemment en roulis et si la cabine business restait assez zen on entendait la cabine éco émettre quelques cris.

Donc pas de photo de l’approche sur Goteborg…avec la pluie et les nuages il n’y a rien à voir.

On sera stationnés au large à Goteborg ce qui imposera un débarquement sous la pluie et dans le vent. Vu que la Suède n’est pas connue pour la douceur de son climat on peut être surpris que les escaliers utilisés pour le débarquement ne soient pas abritées.

IMG_4610

On arrivera finalement au terminal où l’on passera l’immigration dans un hall qui fait un peu préfabriqué. Je devrai repasser landside et ensuite repasser les contrôles de sécurité pour repasser airside récupérer mon vol Lufthansa pour Paris (via Francfort). C’est fluide mais on ne peut pas dire que le suèdois soit quelqu’un de pressé. Je pense qu’à Francfort et a fortiori à Roissy la lenteur et la désinvolture des préposés aurait provoqué des emeutes.

Il ne me reste plus qu’à traverser le terminal (rien à signaler…ça fait aéroport de campagne des années 70 sans aucun charme)pour aller patienter au salon SAS.

Avis

Un vol vraiment très agréable, peut être mon meilleur en business moyen courrier en Europe avec la superbe cabine de ce 737 qui propose un espace incroyable. Et on ne va pas tenir Turkish Airlines responsable du climat suèdois ni de la médiocrité des installations à Goteborg Landvetter.

Pour mémoire mon routing :

Turkish Airlines Business Class Istanbul-Goteborg sur Boeing B737

Enregistrement
Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel :Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Excellent

Un vol très confortable avec un espace incroyable dans la cabine business de ce B737. Excellent service comme souvent sur Turkish Airlines.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,327FansJ'aime
676SuiveursSuivre
1,291SuiveursSuivre
128AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.