Review : Air France Business Lounge – Paris CDG 2E-K

Et c’est parti pour le voyage estival des TravelGuys… à Manchester ! Mais non, évidemment, il s’agit d’un pré-positionnement pour la suite beaucoup plus intéressante.

En tous cas, ce voyage nécessite de partir de Manchester, ce qui implique d’acheter un aller-retour CDG-MAN sur Air France en Economy (nous ne faisons pas de hidden cities chez TravelGuys…).

Enregistrement

J’effectue mon enregistrement en ligne 30 heure avant le départ. Je constate un changement d’équipement depuis un A318 vers un E190, ce qui veut dire embarquement par bus sans aucun doute au terminal 2E.

Un surclassement en Business m’est proposé pour 59€. Même si Air France ne bloque pas de siège sur les appareils régionaux en Business, je choisis de les payer pour voir ce que donne la prestation… Je ne serais pas déçu du voyage.

59 € ça peut paraître donné, mais pour un siège pas bloqué et un piètre plateau c’est déjà beaucoup trop

Je m’assigne donc le siège 03C dans la cabine Business.

Terminal

J’arrive en VTC depuis Paris, et me fais déposer un peu plus loin de la foule, vers la porte 10 du terminal 2E.

Paris nous aime !
La signalétique a beaucoup progressé

A cette heure-ci (début d’après-midi un vendredi de vacances), tout est fluide et je passe PAF et PIF en moins de 5 minutes cumulées.

Le tableau des départs est toujours bien rempli au Terminal 2E
Le PIF vient d’être refait au Terminal 2E-K

Paris Aéroport a dépensé beaucoup d’argent pour rénover tout l’espace Duty Free, mais pas Air France qui continue de proposer un salon qui a près de 20 ans

Descendons vers le salon…

Accueil

L’accueil est assez cordial. Je scanne ma carte d’embarquement, et l’agent me souhaite la bienvenue (par mon nom). Je me dirige vers mon espace habituel, la mezzanine, habituellement plus calme que le reste du salon.

Monique est toujours en grande discussion
Highway to Hell ou Stairway to Heaven ?

Design du salon

Le design de ce salon, le plus ancien des salons non-Schengen du hub Air France de Paris Charles-de-Gaulle, montre son âge.

Un couloir et un présentoir à dépliants digne de la sécurité sociale ou du Pôle Emploi du coin

Le mobilier fait très années 90, et dans un piètre état de maintenance. Les tables et chaises pour se restaurer sont très spartiates, et disposées sur un carrelage façon hôpital peu râgoutant.

Bienvenue à la cantine de la cité PN… Ah non, c’est le salon !
Où que l’on soit, le design est très restoroute

Les fauteuils sont alignés sur une moquette qui a bien souffert et qui montre les stigmates de 20 ans de cafés et boissons renversés.

Le designer est-il décédé depuis ?
L’espace Ultimate fait peine à voir

Ces mêmes fauteuils ont cependant été modifiés récemment pour y apposer prises de courant et prises USB, un grand plus.

En bas, une bibliothèque a été installée, mais pas d’espaces discrets pour téléphoner ou travailler en paix. Un choix encore judicieux…

Un espace près de la bibliothèque qui ne sert vraiment à rien

Restauration

Là aussi, on peut s’attendre à de la restauration de qualité, avec des produits de haut vol. Rien de tout ça.

Merci pour les reliefs du passager précédent… Notez l’état de maintenance de la table basse, sans commentaire.

Si l’offre froide se tient plutôt bien, notamment l’offre sucrée, l’offre chaude fait pitié, avec des beignets de poisson tous mous (quelle idée de merde de faire du frit, alors que tout le monde sait que ça ne tient pas le réchauffage…).

Le buffet d’en bas est beaucoup mieux achalandé
Dommage que les éléments froids soient de piètre qualité, car la présentation fait envie
La seule chose chaude vraiment mangeable du salon à cette heure
A priori, chez Air France, le cuisinier secoue les nouilles.
Quel gloubiboulga infâme !
Mais c’est du vomi de géant vert ?
Quelle honte de proposer un plateau de fromages aussi pauvre en France
Ah tiens, le reste des viennoiseries de ce matin est encore présent à 17h
Le sucré fait tout de suite plus envie même si cela n’est pas très diététique

L’offre de boisson tient la route, au moins.

Une offre alcoolisée qui se tient très très bien
Notons ce whisky français de grande qualité
Le champagne est lui aussi de belle qualité

Surtout ce Margaux, déjà bien charpenté malgré sa jeunesse.

Installations du salon

L’espace spa Clarins existe bien, mais aucune disponibilité, comme d’habitude.

Bref, une bonne rénovation s’impose.

Des toilettes sont disponibles, mais elles ne sont pas bien tenues (je vous épargne les photos).

Embarquement immédiat !

Conclusion

Une expérience vraiment pas à la hauteur de la clientèle Business, et de la marque Air France.

Review : Air France Business Lounge - Paris CDG 2E-K

Localisation
Esthétisme
Taille
Bruit
Confort
Propreté
Boissons
Offre froide
Offre chaude
Offre alcoolisée
Douches/Soins/Spa
Expérience globale

A chier

Une expérience vraiment pas à la hauteur de la clientèle Business, et de la marque Air France.

Olivier Delestre-Levai
Olivier Delestre-Levai
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,324FansJ'aime
933SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
350AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents