fbpx

Sheraton Roissy CDG : un peu vieillot mais on l’aime quand même

Le Sheraton Paris Airport, plus communément appelé Sheraton Roissy ou Sheraton CDG est un des hôtels que nous fréquentons le plus, pour lequel nous avons une affection particulière mais qui n’avait jamais fait l’objet d’une review complète sur ce site. Manque désormais réparé.

Le Sheraton Roissy : l’hôtel le mieux placé à CDG

Pourquoi aimons particulièrement le Sheraton Roissy ? Parce qu’en cas de vol très matinal, lorsque dormir à l’aéroport pour s’épargner un réveil trop matinal ou gagner 1 ou 2 heures de sommeil est l’option la plus raisonnable, le Sheraton Roissy est indéniablement l’hôtel le mieux placé à Roissy, notamment lorsqu’on part/arrive au Terminal 2.

Situé au dessus de la gare TGV/RER il est dans l’aérogare ce qui signifie qu’il est facilement accessible sans taxi ni navette si on arrive à l’aéroport en transports en commun et qu’il vous permet de rejoindre votre terminal facilement. Directement à pied sans sortir du bâtiment si vous partez du Terminal 2, par la navette automatique si vous partez du Terminal 1 ou du 3.

L’accès se fait donc normalement par le hall de l’aéroport, au dessus de de la gare TGV du Terminal 2. SI vous venez en taxi, l’hôtel a sa propre zone de charge/décharge.

Sheraton CDG

Direction le comptoir d’enregistrement. Sur la droite un grand bar très pratique même losqu’on ne séjourne pas à l’hôtel. Il vaut mieux s’installer là si on a longtemps à attendre que traîner dans les couloirs ou s’entasser dans les bruyants et inconfortables.

Sheraton CDG

Sheraton CDG

Ayant fait mon mobile check-in sur l’application SPG je n’ai qu’à signer un papier et récupérer la clé de ma chambre qui est déjà prête. Comme d’habitude le Sheraton Roissy applique à la lettre le protocole du programme de fidélité : reconnaissance du client et surclassement dans la meilleure chambre disponible à l’enregistrement. Ma chambre standard devient donc une junior suite. Comme toujours dans cette hôtel, pas de radinerie sur les surclassements, ce qui n’est pas toujours le cas ailleurs.

Direction l’ascenseur pour monter dans les étages.

Sheraton CDG

Junior Suite au Sheraton Roissy

Sheraton CDG

Il y a une chose qui est saisissante dans cet hôtel : l’insonorisation. Dès qu’on est dans les étages on se sent comme dans une bulle de coton, coupé du monde. Bien que les chambres donnent sur le pistes le silence est absolu et atteint un niveau jamais vu ailleurs.

L’entrée de la suite distribue sur 3 pièces : la chambre, le salon, la salle de bains.

La chambre tout d’abord.

Junior Suite - Sheraton CDG

Junior Suite - Sheraton CDG

C’est assez chichement meublé et la chambre commence vraiment à faire son âge. Pour autant on y dort très bien.

Puis le salon.

Junior Suite - Sheraton CDG

Doté d’un canapé, d’une méridienne et d’un bureau il est spacieux, aéré et agréable.

Junior Suite - Sheraton CDG

Junior Suite - Sheraton CDG

Junior Suite - Sheraton CDG

Comme pour la chambre, la déco commence à faire son âge…

Ca sent un peu le bricolage. Pour preuve la table centrale qui est composée de deux tables indépendantes coupées à la scie pour bien s’emboîter. Un bricolage ingénieux mais un bricolage quand même.

Junior Suite - Sheraton CDG

Une petite attention de la direction. Minimaliste mais sympa.

Junior Suite - Sheraton CDG

La salle de bains fait meilleure figure que le reste. Elle comporte une douche et une baignoire indépendantes.

Junior Suite - Sheraton CDG

Junior Suite - Sheraton CDG

Des capsules à clipser dans la douche pour donner une atmosphère olfactive lorsqu’on fait sa toilette.

Junior Suite - Sheraton CDG

Pour finir la visite en vidéo.

C’est un peu usé et vieillot, c’est le moins qu’on puisse dire. L’hôtel étant quasiment toujours plein on comprend que la date d’une rénovation inéluctable soit sans cesse repoussée mais il faudra bien y venir.

Ceci dit la chambre reste très agréable.

Le fait que la chambre et le salon disposent chacun d’un bureau ravira les personnes séjournant à deux et qui ont besoin de travailler un peu pendant leur séjour.

Une très bonne offre de restauration au Sheraton Roissy

Direction le Club lounge pour prendre l’apéritif.

Le club est à l’image des chambres : vieillot mais sympathique.

Lounge - Sheraton CDG

Lounge - Sheraton CDG

Junior Suite - Sheraton CDG

 

L’offre n’est pas pléthorique mais suffisante pour grignoter et de bonne qualité.

IMG_1494

IMG_1495

IMG_1496

IMG_1497

Et en configuration petit déjeuner le lendemain matin.

Lounge - Sheraton CDG

Lounge - Sheraton CDG

Lounge - Sheraton CDG

Le Sheraton Roissy dispose également de deux restaurants : les Saisons (classique) et les Etoiles (un peu plus gastronomique). Ce jour là nous dinerons aux étoiles.

Comme d’habitude les plats sont très bien réalisés et présentés.

Restaurant Les Etoiles - Sheraton CDG

Restaurant Les Etoiles - Sheraton CDG

Restaurant Les Etoiles - Sheraton CDG

Restaurant Les Etoiles - Sheraton CDG

Restaurant Les Etoiles - Sheraton CDG

Restaurant Les Etoiles - Sheraton CDG

Nous avons été toutefois déçus que les délicieux ris de veau aient quitté la carte depuis notre dernière visite.

Par contre le service a été très décevant. Un serveur pas vraiment aimable, une erreur sur la commande du vin (et il n’a pas apprécié qu’on le lui fasse remarqué), un service lent alors qu’il n’y avait que 3 tables occupées… et des absences qui le rendaient introuvables quand on avait besoin de lui.

Heureusement nous ne jugerons pas les Etoiles sur cette seule expérience. Le service est en général très bon, mais en 1 an cela fait deux fois que je note une baisse occasionnelle de qualité qui n’est pas acceptable au niveau de prix pratiqué.

Une salle de fitness minimaliste

Je n’irai pas au spa de l’hôtel mais à la salle de sport le lendemain. Elle est à l’image du reste. Pas folichonne mais elle fait le boulot.

Fitness - Sheraton CDG

Fitness - Sheraton CDG

Fitness - Sheraton CDG

Au moins c’est propre même si l’espace et l’équipement sont limités : on a vu pire mais aussi largement mieux.

Conclusion : le Sheraton Roissy a besoin d’un gros coup de neuf…mais on l’aime comme ça

Le Sheraton Roissy commence vraiment à faire son âge et une rénovation serait nécessaire. Toujours bien rempli il est donc en plus cher : on trouvera parfois des chambres standard a 160 euros, plus souvent aux alentours de 210 donc on ne peut pas dire que le rapport qualité/prix soit très bon. C’est un héritage de l’époque heureusement révolue ou la marque Sheraton avait été laissée à l’abandon.

Pour autant on l’aime bien ce Sheraton. Pour l’ambiance, pour l’emplacement…. Alors on ne sera pas objectifs mais on vous aura prévenus : tout perfectible et cher qu’il soit on aura toujours un faible pour le Sheraton CDG.

 

Le Sheraton Paris Airport, plus communément appelé Sheraton Roissy ou Sheraton CDG est un des hôtels que nous fréquentons le plus, pour lequel nous avons une affection particulière mais qui n'avait jamais fait l'objet d'une review complète sur ce site. Manque désormais réparé. Le Sheraton Roissy : l'hôtel le mieux placé à CDG Pourquoi aimons particulièrement le Sheraton Roissy ? Parce qu'en cas de vol très matinal, lorsque dormir à l'aéroport pour s'épargner un réveil trop matinal ou gagner 1 ou 2 heures de sommeil est l'option la plus raisonnable, le Sheraton Roissy est indéniablement l'hôtel le mieux placé à…





Un hôtel idéalement placé à Roissy CDG sinon le mieux placé. Il commence à bien faire son âge et mériterait une rénovation mais pour l'ambiance, le calme, l'emplacement, la restauration.... on l'aime quand même.

Sheraton Paris Airport Roissy CDG

Hotel (emplacement etc...)

Checkin-out

Chambre

Restauration/bar

Equipements (gym, piscine, spa...)

Service et attention

Application programme de fidélité

Rapport Expérience/Prix

Vieillot mais adorable

Un hôtel idéalement placé à Roissy CDG sinon le mieux placé. Il commence à bien faire son âge et mériterait une rénovation mais pour l'ambiance, le calme, l'emplacement, la restauration.... on l'aime quand même.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
249FansLike
1,177FollowersFollow
44SubscribersSubscribe

Articles populaires

Articles récents