fbpx

Review : China Eastern, Business, Shanghai-Hong Kong, A330

Avant dernière étape de mon séjour en Asie avec un retour à Hong Kong depuis Shanghai en business class sur China Eastern.

Enregistrement et parcours au sol

On est en début de matinée et bizarrement l’aéroport ne déborde pas d’activité.

Enregistrement PVG

Pas beaucoup d’attente aux files prioritaires chez China Eastern non plus.

Enregistrement PVG
Enregistrement PVG

Le Check-in se fait assis, c’est agréable.

Enregistrement PVG

Personnel très courtois et efficace, les formalités sont expédiées en un rien de temps. Si on peut s’enregistrer en ligne dommage qu’on ne puisse récupérer sa carte d’embarquement dans Wallet sur iPhone.

Contrôles de police et de sécurité sont expédiés d’une manière tout aussi fluide. Je me fais la même remarque que lors de mon arrivée quelques jours plus tôt : on se fait a priori une montagne des formalités et de la durée de passage des différents contrôles et tout est étonnamment fluide. Ils savent mettre le personnel qu’il faut et finalement cela se passe étonnement bien vu l’importance du trafic.

Je me retrouve “Airside” et là il y a déjà plus de monde.

Boarding PVG

Direction le salon VIP China Eastern dont j’ai déjà fait la review ici. Vraiment inintéressant.

Embarquement

Je suis les panneaux qui indiquent la direction de ma porte d’embarquement, quelques couloirs glauques qui m’amènent au niveau inférieur….ça sent l’embarquement par bus.

Boarding PVG

Et ça ne rate pas.

Boarding PVG

On embarque à l’heure et l’ordre des priorités est respecté : les passagers Elite et business en premier. Ceci dit je trouve ça en général idiot pour un embarquement en bus : faire monter les passagers premium en premier cela veut dire qu’ils descendront du bus….en dernier. Totalement contre productif.

On nous fait patienter dans le sas sans toutefois appeler les passagers économie. Et là un bus arrive et je ravise mon jugement : les passagers premium ont leur propre minibus très confortable qui part avant l’embarquement des passagers éco. Ca reste un embarquement par bus mais c’est quand même beaucoup plus agréable.

Boarding PVG
Boarding PVG

On arrive donc à l’avion qui comme pour mon arrivée de Séoul est un Airbus A330. L’occasion une fois encore de louer les compagnies asiatiques qui n’hésitent pas à mettre de tels appareils avec de “vraies” cabines business sur du moyen courrier !

Boarding PVG

Cet appareil comporte 8 rangs de business pour 30 places. Par contre contrairement à mon Séoul-Shanghai la configuration n’est plus en 2-2-2 mais en 1-2-1 plus conforme aux standards du moment.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

Et si le siège de l’aller était un produit bien connu que l’on retrouve par exemple sur la business de Turkish Airlines, celui-ci l’est tout autant puisqu’on retrouve le Cirrus de Zodiac Aerospace qui équipe les B777 d’Air France dans leur configuration “Best”.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

Une version moins retravaillée et améliorée que sur Air France mais la base est la même. Par exemple la version “China Eastern” manque cruellement de rangements et c’est assez peu pratique.

A peine assis j’ai droit à mon oshibori.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

Les commandes du siège et de l’écran sont regroupées sur le coté, au dessus de la petite tablette.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

Rien que du très classique.

Pas plus qu’à l’aller je ne suis convaincu par la sélection de films proposés même si écrans et interface m’ont l’ai de meilleur qualité sur cette cabine plus récente.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business
PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

On nous distribue le menu avant le décollage.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

Très bien pour un vol aussi court, surtout les 3 choix de plats.

En raison du mauvais temps sur Hong-Kong on nous signale un retard de 30 min, nous attendrons donc sagement parqués près du seuil de piste qu’on veuille bien nous “libérer”. Ce qui arrive effectivement après 30 minutes.

Le décollage se fait sans problème.

Bizarrement la cabine est en configuration “nuit” alors qu’on est en pleine journée.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

Les hôtesses seront assez agressives sur la fermeture des cache hublots dès que l’altitude requise sera atteinte.

Vol et repas

Durée du vol oblige les commandes ont été prises au sol et le service commence très vite. On dresse la table et on me propose une première boisson. Faute d’eau minérale gazeuse je me contenterai d’un “water soda”, ce qui revient à peu près au même.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

Puis le vin est servi et on éclaire la cabine.

Pour moi ce sera “red thai curry”.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

On nous apporte d’abord un choix de pains chauds.

Les plateaux sont apportés à la main, puis les assiettes. Pas de service au trolley.

L’entrée est un peu fade, mais le chou finira par sauver des crevettes insipides.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

Pas de serviettes pour se nettoyer les doigts après l’entrée !

Le poulet sera peu épicé. Les légumes un peu trop croquants à mon goût et le riz très collant. Acceptable.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

On dira que le goût est meilleur que le visuel.

Une glace pour terminer.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

Un “bon” repas au final, ni catastrophique ni franchement génial. Il y a encore à progresser de ce côté là pour la compagnie chinoise mais au moins ça se laisse manger et le service est plutôt agréable.

Pas grand chose d’autre à signaler… je terminera en allongeant mon siège pour regarder des vidéos sur mon iPad.

PVG-HKG MU 701 China Eastern Business

Rien de notable jusqu’à la fin du vol. On arrivera donc avec 30 min de retard pour un vol de2h00 (ou 2h40 “block”).

Le personnel

J’ai trouvé le personnel plus expérimenté et pro qu’à l’aller. Le service sans trolley est tout de même plus agréable. Par contre l’attitude peut être parfois un peu rigide, notamment sur la fermeture des cache hublots à propos de quoi un passager s’est fait sévèrement tancer en public.

Conclusion

Rien d’exceptionnel mais une prestation très correcte sur ce vol relativement court. Encore des progrès à faire sur le catering et sur l’attitude mais l’expérience a été meilleure que sur le vol aller.

Pour mémoire le routing complet :

China Easter Business Class Shanghai-Hong Kong.

Enregistrement
Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel :Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Très correct

Belle cabine pour un moyen courrier. Restauration correcte et attitude du personnel parfois un peu rigide.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
638FansJ'aime
1,241SuiveursSuivre
65AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.