Air France dévoile son Airbus A220 !

Après 1 an et demi de crise sanitaire qui auront marqué le transport aérien mondial, à laquelle Air France n’aura pas échappé, avec un trafic passagers en baisse de deux tiers en 2020 par rapport à 2019, la chute aussi brutale que nécessaire de l’Airbus A380, et la volée au secours de la compagnie de l’Etat Francais, Air France avait bien besoin d’un nouvel élan : la livraison de son premier Airbus A220 en est l’occasion rêvée.

Pour marquer le coup, pas moins de 300 invités étaient conviés à cette inauguration en grande pompe au Hangar H6 de Paris Charles de Gaulle.

IMG_9584

Rappelons qu’Air France a commandé 60 exemplaires de ces Airbus A220, qui remplaceront et rationaliseront la flotte d’Airbus A318, A319, et une partie des A320. Les A321 à plus grande capacité, eux, resteront. Nous aurons donc une proportion non-négligeables de nos vols court et moyen-courrier avec Air France, à terme, sur cet appareil.

La cérémonie

Au podium pour les inévitables discours d’introduction se sont succédés d’abord Anne-Marie Couderc, Présidente du Conseil d’Administration d’Air France-KLM, puis Jean-Baptiste Djebbari, Ministre des Transports.

Après une rassurante tirade du Ministre promouvant la France comme étant « une nation d’inventeurs, une nation d’aviateurs, une nation de voyageurs« , c’est au tour du nom de baptême de l’avion d’être dévoilé : Le Bourget, comme un clin d’oeil aux débuts de la compagnie, en 1933…

IMG_9599
IMG_9597

Viennent ensuite les exécutifs, à commencer par Ben Smith, Directeur Général d’Air France-KLM, qui lui, annonce d’emblée l’orientation stratégique des années à venir : en citant le fait que l’A220 consomme 20% de carburant en moins et émet 34% en moins d’émissions sonore, la volonté est donc claire d’adresser la montée drastique du ton à l’égard du transport aérien. Je vous réfère à l’excellent article de Bertrand quant à l’opinion des Travelguys sur le sujet.

IMG_9603

Pour clore les introductions, Anne Rigail, Directrice Générale d’Air France, annonce les premières destinations de l’A220 Air France a compter du 31 octobre : un premier vol sur Berlin, puis Madrid, Barcelone, Milan, Venise, Rome, Lisbonne, et Copenhague. Son passé de Directrice de l’Expérience Client lui reviendra, quand elle avouera en rigolant qu’il y aura deux fois moins de clients avec le siège du milieu sur ce nouvel appareil, dû à la configuration.

Le quintuor se rassemble sur scène pour admirer, avec le public cette fois, le nouvel appareil en chair et en os. Un tel baptême dans une compagnie aérienne n’est pas un évènement anodin, et on sent une certaine émotion parmi le personnel présent en salle.

Lever de voile sur ce qui sera le futur du moyen courrier d’Air France

IMG_9621

Mais approchons-nous vite pour découvrir ce nouvel appareil ! Le retour au sources se confirme avec cette tendance très marquée à mettre en avant l’hippocampe ailé d’Air France.

IMG_9625
IMG_9629
IMG_9633
IMG_9636
IMG_9639

A l’intérieur de l’A220 d’Air France

IMG_9654

Les symboles de la compagnie sont là : l’hippocampe ailé à l’extérieur, l’accent à l’intérieur

IMG_9686

La cabine est aménagée sans surprise en configuration 3-2. On remarque la fin des têtières en tissu au profit d’un appui-tête plus élégant, arborant l’accent.

Au contraire des appareils de la flotte régionale à configuration similaire comme les Embraers 170 ou 190, en classe Business, seul un siège sur deux sur la rangée gauche de l’appareil sera commercialisé, rétablissant les lettres de noblesse de cette classe sur le réseau moyen courrier. La cabine est modulable et une cloison coulissante permettra de séparer les classes Business et Economy.

IMG_9652
IMG_9658
IMG_9666

Le siège est ergonomique et possède un support téléphone déployable avec prises USB A et C. Ces dernières sont situées sur le siège en face et il faudra donc les débrancher lorsque le passager au hublot ou au milieu souhaite se lever et rejoindre le couloir, au contraire des prises USB A de la flotte A319/A320/A321 qui les ont au bout de l’accoudoir.

IMG_9663
IMG_9664

La tablette est plutôt grande et on retrouve un porte gobelets.

IMG_9665

Avec 148 sièges, le pitch proposé en cette configuration est de 30 pouces avec largeur d’assise de 19 pouces. L’inclinaison est, quand à elle, de 118 degrés.

On regrettera tout de même les aménagements en moins par rapport à par exemple Swiss, qui propose des écrans collectifs pour la vidéo de sécurité ou la géovision.

IMG_9674
IMG_9683

On remarque un élément de décoration supplémentaire avec ces rappels d’accent sur la moquette.

IMG_9669

Petit tour d’horizon en vidéo :

Celle-là est encore collector…

IMG_9679

Il est temps de conclure cette belle visite…

IMG_9690

Conclusion : un choix logique pour une transformation sereine

L’A220 va venir apporter un bol d’air frais non-négligeable pour la compagnie. Il n’est nul doute que l’étau financier et la pression environnementale se reserrent sur Air France au sortir de la crise sanitaire, et l’A220 est un premier élément de réponses à ces facteurs de transformation exogènes. Ben Smith, sinon très discret dans les médias, était d’ailleurs au micro de Yann Barthès le soir pour justifier au grand public les efforts de transformation du conglomérat franco-néerlandais.

Air France a joué la carte de la sécurité avec l’A220, avec un appareil moderne, moins cher à l’achat, tout en étant plus économe en carburant, faisant ainsi un choix logique pour la transition de sa flotte moyen-courrier.

Et les Travelguys sont friands des premières destinations annoncées : Madrid et Barcelone pour Olivier, Copenhague pour Bertrand, Berlin pour moi… alors pourquoi ne pas essayer ?

1,324FansJ'aime
676SuiveursSuivre
1,279SuiveursSuivre
192AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.