Review : Marriott Lyon, Suite Rhône

Dans le cadre d’un séjour personnel lié au mariage d’amis près de Lyon, nous avons séjourné au Marriott, l’hôtel dans lequel je descends habituellement. Si l’expérience était plutôt bonne au début, elle s’est dégradée au fil de mon séjour

Réservation

J’ai réservé cette chambre près de 6 mois avant mon arrivée sur le site Marriott Bonvoy, au prix de 89€ la nuit,une vraie affaire.

Arrivée

Deux jours avant mon arrivée, je reçois une notification m’indiquant la possibilité d’effectuer mon enregistrement, ce que je fais.

Le jour de mon arrivée, je remarque que j’ai été surclassé dans une chambre exécutive sur l’application, puis reçois une notification m’indiquant que ma chambre est prête.

Notification d’un surclassement dans l’application Marriott Bonvoy

J’arrive à l’hôtel en voiture de location depuis l’aéroport Saint-Exupéry. Le portier prend en charge la voiture en valet immédiatement, et nous nous dirigeons vers l’enregistrement.

Le réceptionniste nous souhaite la bienvenue et nous présente les bénéfices Platinum. Immédiatement, il regarde les suites disponibles et trouve une suite avec vue sur le Rhône. Super !

Ma réservation après l’enregistrement une fois le surclassement réalisé

Cependant, je ne comprends pas pourquoi je dois redonner ma carte de crédit (en plus, je me trompe de carte…).

Chambre

La suite assignée est située au 8ème et dernier étage de l’établissement. Malheureusement, la porte qui sépare la chambre de la partie salon est fermée à clef, et le portier devra venir l’ouvrir.

Entrée de la chambre

La décoration est moderne, mais peu inspirée. Surtout, l’espace salon est une chambre reconvertie et l’aspect final n’est pas des plus heureux. Par rapport aux chambres Executive, il manque le balcon très agréable.

En entrant dans la chambre, ce qui marque, c’est le froid. Il fait, tout au plus, 16 degrés dans la chambre… Merci la planète quand il fait 35 degrés dehors !

L’espace nuit dispose également d’un téléviseur

La salle de bains est très datée (elle date d’ailleurs du temps où l’hôtel était un Hilton), mais bien maintenue.

La salle de bains est un peu datée
La baignoire est assez peu avenante

Ce n’est pas le cas de l’entrée dont le revêtement imitation parquet gondole.

L’espace chambre dispose quand même d’une table et de deux chaises

Le lit, lui, est très confortable et je dormirai comme un bébé.

Le lit est très confortable mais pas très grand

En revanche, le fait de ne pas pouvoir ouvrir les fenêtres n’arrange pas le sentiment d’humidité que l’on peut avoir.

L’espace salon est peu inspiré, comme je vous le disais, et dispose de sa propre salle de bains (preuve qu’il s’agissait bien d’une chambre avant).

Il aurait été difficile de positionner un canapé plus petit
L’espace salon est un peu vide
J’ai eu quelques difficultés à faire fonctionner la machine à expresso
Une table basse est présente et peu inspirée
Le couloir d’accès à l’espace Salon
La salle de bains de l’espace salon est équipée d’une douche
Sanitaires au sein de la salle de bains située dans l’espace salon

Pour finir, la visite en vidéo :

Équipements de l’hôtel

L’hôtel est équipé d’une salle de fitness, au Rez-de-chaussée, que je n’ai pas essayé. Point négatif : pas de piscine (surprenant pour un hôtel si grand et plutôt récent), pas de spa, et surtout le salon Exécutif est désormais fermé de façon permanente.

Certes, les clients Platinum bénéficient désormais du petit-déjeuner offert, du minibar gratuit ainsi que d’un verre au bar chaque soir, mais ce salon était très agréable, avec sa terrasse qui surplombait la ville.

Restauration

La restauration dans cet hôtel est plutôt bonne aux heures des repas. Le restaurant italien, Zucca, fait le job et le fait bien.

Nous avons déjeuné avec plaisir en terrasse.

Souvenirs d’un excellent déjeuner en terrasse

Cependant, le petit-déjeuner est de qualité très moyenne. Le buffet est peu varié, et les ingrédients pauvres. C’est un comble à Lyon, capitale française de la gastronomie, merde !

Il est néanmoins possible de commander des œufs qui eux, sont plutôt bien cuisinés (preuve que c’est la qualité des produits le problème, et pas la cuisine).

Départ

Nous avons eu quelques soucis durant ce séjour, qui n’ont pas forcément été bien gérés (c’est le moins que l’on puisse dire).

D’abord, le problème de température de la chambre, que nous avons réglé seuls en désactivant la climatisation, qui désactive de fait la ventilation (très mauvais point).

Ensuite, le deuxième jour, le parking de l’hôtel était plein. Comme nous sommes revenus à l’hôtel en pleine nuit, le portier était particulièrement désagréable, et rien n’a été fait pour arranger les choses. Nous avons dû nous garer au parking public, au prix de 28€ par jour (iso 17€ à l’hôtel) et donc charrier tous nos bagages jusqu’au parking le lendemain. Lorsque je m’en suis plaint à la réceptionniste, elle m’a indiqué qu’elle ne pouvait rien faire…

A minima, l’hôtel aurait du prendre en charge la différence de prix. Le pompon : à notre retour dans la chambre, celle-ci n’avait pas été faite. J’appelle donc la réception, qui m’indique que ce n’est pas possible d’avoir du housekeeping en pleine nuit (je m’en doutais un peu), et lui demande d’ajouter cela sur la liste des problèmes à remonter à son manager qui devait m’appeler le lendemain matin.

Le lendemain matin, évidemment, pas de news du manager, et je n’ai pas le temps de m’en occuper, souhaitant faire un tour dans Lyon avant de repartir.

Au moment du départ, ce n’est que parce que le réceptionniste n’arrive pas à imprimer la facture que la manager sort de son antre pour venir s’occuper du problème. Elle me demande si mon séjour s’est bien passé, et c’est la seule fenêtre de tir que j’aurais pour expliquer mes soucis. Elle écoute et me dis “je vais vous offrir le parking pour la première nuit”. Quelle générosité… Cela couvre à peine les frais du parking public.

Quelle expérience décevante !

Conclusion

Je n’étais jamais surclassé au Marriott Lyon mais je n’avais jamais eu d’expérience aussi catastrophique. Du coup, je pense que je ne reviendrais pas. J’irai à l’Intercontinental Lyon qui vient d’ouvrir.

Marriott Lyon, Suite Rhône

Hotel (emplacement, aspect, propreté etc...)
Checkin-out
Chambre
Restauration/bar
Equipements (gym, piscine, spa...)
Service et attention
Application programme de fidélité
Rapport Expérience/Prix

Médiocre

Je n’étais jamais surclassé au Marriott Lyon mais je n’avais jamais eu d’expérience aussi catastrophique. Du coup, je pense que je ne reviendrais pas. J’irai à l’Intercontinental Lyon qui vient d’ouvrir.

Olivier Delestre
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,321FansJ'aime
678SuiveursSuivre
1,268SuiveursSuivre
109AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.