Marriott Paris Ambassador Opera : Le hard product ne fait pas tout !

Dans le cadre d’un déplacement dans la capitale française, j’ai fait le choix de séjourner au Marriott Paris Ambassador Opéra, hôtel situé dans les beaux quartiers de la capitale et longtemps fermé en raison de l’épidémie de COVID-19. D’ailleurs, il s’agit de ma troisième tentative de séjour qui s’avèrera fructueuse cette fois-ci, j’avais, les autres fois, été rebooké au Renaissance Paris Vendôme, et croyez-moi, j’ai largement gagné au change.

Retour sur ce séjour catastrophique. Pour rappel, voici l’itinéraire suivi :

#TypeReport
1SalonSalon British Airways Galleries South, London Heathrow
2VolBritish Airways Club Europe, Londres Heathrow – Paris Charles-de-Gaulle
3HôtelMarriott Paris Ambassador Opera
4VolBritish Airways Club Europe, Paris Charles-de-Gaulle – Londres Heathrow
L’itinéraire du jour

Réservation

J’ai procédé à la réservation de ce séjour 5 bonnes semaines avant mon arrivée, pour près de 250€.

Quelques jours avant mon arrivée, je reçois un e-mail de l’hôtel m’indiquant les mesures anti-COVID (restaurant et Club Lounge fermés, encore une bonne raison pour faire des économies…).

Je procède aux formalités d’enregistrement en ligne 2 jours avant mon arrivée. Je ne verrai aucun surclassement dans l’application.

Arrivée

J’arrive à l’hôtel en fin de soirée, peu après 22h. Je suis accueilli mollement par un réceptionniste désabusé.

Je vous passe les commentaires déplacés, mais ils l’étaient vraiment… Ce dernier procède néanmoins aux formalités d’enregistrement, et m’indique un timide surclassement dans une chambre Deluxe, d’une seule catégorie au-dessus de celle réservée initialement.

Je demande si des suites sont disponibles, l’on m’indique que non, que l’établissement ne possède que très peu de suites et que ces dernières sont complètes. Je doute, car toutes les catégories de chambre sont encore disponibles à la réservation… On me dira que c’est une erreur du système de réservation… Mon cul !

IMG_6440
IMG_6444
IMG_6442
IMG_6445

Chambre

Ma chambre était située au 7ème étage de l’établissement… Qui n’est desservi que par 2 ascenseurs sur 3. C’est donc un peu la loterie pour accéder à votre étage…

IMG_6457
IMG_6458

La chambre possède une petite entrée avec une penderie, avant de pouvoir accéder à la chambre en elle-même. Cette dernière possède un grand lit king size, très confortable, qui fait face à un grand bureau.

IMG_6447
IMG_6451
IMG_6448

Une autre penderie ainsi qu’un réfrigérateur faisant office de minibar (mais vide, comme dans tous les Marriott) et enfin, une grande baie vitrée donnant sur un large balcon dominant les toits de Paris.

IMG_6450
IMG_6449
IMG_6455

Enfin, la salle de bains entièrement rénovée, est très agréable.

IMG_6453
IMG_6452
IMG_6454

Au final, la chambre est de très belle facture et contraste avec le service ignoble à la réception.

Fait troublant néanmoins : ce n’est pas mon nom qui figure sur l’écran de bienvenue du téléviseur… Ma chambre aurait-elle été réassignée à quelqu’un d’autre ?

IMG_6456

Pour finir, la visite en vidéo :

Équipements de l’hôtel

L’hôtel est équipé d’une salle de fitness, que je n’aurais pas le plaisir de visiter cette fois-ci.

Restauration

L’établissement possède bien un bar ainsi qu’un restaurant, mais qui étaient fermés lors de mon passage début septembre 2021.

IMG_6471

En revanche, le Club Lounge opère un service de petit-déjeuner pour l’ensemble des clients.

IMG_6460
IMG_6461
IMG_6467
IMG_6466
IMG_6468
IMG_6469

J’y petit-déjeunerai les deux matins de mon séjour. Mais là encore, mon numéro de chambre ne matchera pas avec le nom du client sur la liste… Tiens tiens !

IMG_6462
IMG_6463

L’espace du Club Lounge est très réussi, la vue sur Paris superbe.

IMG_6470

Le buffet est également d’excellente qualité, et le personnel absolument adorable. Là encore, gros contraste avec la réception incompétente.

IMG_6478
IMG_6465
IMG_6464
IMG_6475
IMG_6473
IMG_6472
IMG_6477
IMG_6476

Départ

Les formalités de départ seront laborieuses… En raison du mismatch entre mon nom et la chambre… C’en est trop, et je pars de l’hôtel et demanderai ma facture via le chat de l’application Marriott.

Conclusion

Je ne reviendrai pas. Même si les chambres sont belles, je déteste que l’on me prenne pour un jambon. Il y a un principe dans l’hospitality : on ne ment jamais au client !

Marriott Paris Ambassador Opera : Le hard product ne fait pas tout !

Hotel (emplacement, aspect, propreté etc...)
Checkin-out
Chambre
Restauration/bar
Equipements (gym, piscine, spa...)
Service et attention
Application programme de fidélité
Rapport Expérience/Prix

Médiocre

Je ne reviendrai pas. Même si les chambres sont belles, je déteste que l’on me prenne pour un jambon. Il y a un principe dans l’hospitality : on ne ment jamais au client !

Olivier Delestre-Levai
Olivier Delestre-Levai
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,324FansJ'aime
932SuiveursSuivre
9SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
351AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents