Review : Turkish Airlines Domestic CIP lounge à Istanbul, business, vols domestiques,

2h à tuer entre mon arrivée de Francfort et mon départ pour Izmir, c’est largement assez pour aller tester le nouveau salon Turkish Airlines dans le (nouveau) terminal domestique du (nouvel) aéroport d’Istanbul.

Comme dit précédemment, les correspondances à Istanbul demandent donc désormais de faire quelques kilomètres de plus mais sont fluides et on ne peut plus sereines.

J’arrive donc dans le terminal dédié aux vols domestiques et me mets en quête du salon Turkish Airlines. Faute de signalétique je demande à un membre du staff de l’aéroport en charge d’aider les passagers à apprivoiser ce nouvel aéroport. On me dit vaguement de prendre à droite, d’aller tout droit et de demander à un autre membre du staff en route.

Localisation du Salon Turkish Domestic à Instanbul

J’obéis donc. Je ne croise personne et le bout du terminal approchant je me dis qu’ils n’ont quand même pas mis le lounge tout au bout, la logique étant de positionner de telles choses de manière centrale pour éviter qu’il soit trop loin des portes les plus éloignées. D’autant plus qu’il s’agit d’un aéroport neuf et que la compagnie a du être associée à sa conception…

Bref je fais demi tour, toujours rien.

L’occasion d’admirer une fois de plus la démesure de ce nouvel ensemble. On est loin de l’ambiance souk du veil aérport Ataturk.

Aéroport Istanbul
Aéroport Istanbul

Re-Demi-tour et là je tombe sur un staff member qui m’indique la direction. Le lounge domestique Turkish Airlines est bien situé quasiment au bout du terminal. Je finis par trouver la seule indication permettant de le trouver…Pas gagné !

Turskish Domestic Lounge IST

Je ne doute pas que c’est un défaut de jeunesse dans un aéroport flambant neuf et que d’ici peu il sera convenablement indiqué, mais en attendant sachez qu’il est près de la porte G6 et qu’il vous faudra prendre un ascenseur pour y descendre.

Deux agents sont à l’entrée mais ils ne servent qu’à donner des renseignements. On y rentre en scannant sa carte d’embarquement.

Le nom affiché est donc « Turkish Airlines CIP Lounge » mais le sur site de la compagnie il s’appelle « Turkish Airlines Domestic Lounge« .

Organisation du salon

Il s’adresse aux passagers voyageant en business sur Turkish Airlines, à tous les membres classic et Elite du programme Miles&Smiles de la compagnie, ainsi qu’à tous les titulaires du Statut Star Gold dans une compagnie Star Alliance avec un invité.

Il est en fait composé de deux espaces totalement séparés : l’un pour les passagers business, l’autre pour les passagers elite (autrement dit ayant un statut sur Turkish ou une compagnie Star Alliance vais voyageant en éco). C’est le premier des deux que nous allons découvrir ici.

Le salon est grand et se décompose en deux zones : une plus restauration avec tables et chaises…

Turskish Domestic Lounge IST
Turskish Domestic Lounge IST

et une plus Lounge avec des fauteuils plus confortables.

Turskish Domestic Lounge IST

Il me semble être d’une taille plus que convenable mais qu’en sera-t-il quand le terminal tournera au maximum de ses capacités ? On verra bien car ça n’est pas pour demain quand même.

Le salon est également directement accessible depuis l’extérieur car il a son propre contrôle de sécurité. Inutile donc pour les passagers au départ d’Istanbul de passer par les contrôles « classiques » et marcher vers le salon, ils peuvent directement rejoindre celui-ci.

C’est spacieux et très agréable. C’est propre et c’est encore heureux, s’agissant d’un salon ouvert depuis moins d’un mois.

Attention : aucune annonce n’étant effectuée afin de préserver la tranquillité des passagers, on est priés de bien regarder les panneaux indiquant les heures des vols.

Un catering très décevant

La restauration maintenant.

On trouve tout d’abord de grands frigos pleins de boissons fraîches à différents endroits du salon. Il y a de l’eau chaude pour faire du thé et du personnel dédié pour préparer cafés turcs et expressos.

Turskish Domestic Lounge IST
Turskish Domestic Lounge IST

Niveau nourriture il y a un buffet froid composé de légumes, fruits et fromages.

Turskish Domestic Lounge IST
Turskish Domestic Lounge IST
Turskish Domestic Lounge IST

Une autre station propose des viennoiseries, gâteaux et une offre « chaude » très très limitée.

Turskish Domestic Lounge IST

Pas d’alcool en vue.

Je ne sais si c’est parce qu’il s’agit d’un salon domestique ou parce que nous étions en plein ramadan mais on est guère tellement au dessus de l’offre des salons Air France au 2F de Roissy ce qui est quand même un marqueur significatif.

Pour le wifi il suffit de scanner sa carte d’embarquement pour obtenir un code.

Turskish Domestic Lounge IST

Le lounge dispose bien sur de douches, de toilettes très propres (pas de photo possible car il y a des cerbères de la propreté en permanence à l’intérieur) et de salles de prière. Mais pas de spa ou de soin.

Pour finir, et c’est l’intérêt d’un lounge situé au niveau des pistes, pour chaque embarquement un bus emmène les passagers directement du lounge aux avions, via un sas qui donne directement sur les pistes. Bien vu.

Conclusion : une certaine déception

Connaissant la réputation de Turkish Airlines et l’ambition du salon je m’attendais à autre chose. Le salon est joli, agréable, calme, et, pour reprendre l’expression consacrée, « fait le job ». Mais niveau catering il fait même moins le job que le Lufthansa de Charles de Gaulle (à titre de comparaison) et ne lui est supérieur que par son caractère récent et son design qui n’ont pas à payer la conception ancienne du terminal.

Une erreur de jeunesse pour un salon ouvert depuis à peine un mois ? L’avenir le dira.

Agréable, utile mais pas experientiel. Décevant de la part de Turkish.

Salon Lufthansa Lounge à Istanbul

Localisation
Esthétisme
Taille
Bruit
Confort
Propreté
Boissons
Offre froide
Offre chaude
Offre alcoolisée
Douches/Soins/Spa
Expérience globale

Une légère déception

Un salon flambant neuf dans un aéroport tout neuf pour une compagnie à l'ambition débordante. Finalement l'endroit est beau mais l'offre de restauration est très décevante quand on connait les standards de Turkish Airlines.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents