United – Continental : La déception après la fusion

Les mauvais résultats se suivent et se ressemblent : 6 ans après la fusion, United Continental Holdings ne parvient toujours pas à améliorer sa performance opérationnelle.
Si la synergie entre les routes était une justification des premières années, l’argument n’est désormais plus valable. Retour sur la fusion la moins réussie des majors américaines.

Des majors qui fusionnent sous la pression des coûts pétroliers

Depuis 2008, le mouvement de fusion chez les majors américaines a été enclenché.

Plusieurs raisons à ces fusions en série aux Etats-Unis :

  1. La rentabilité globale des compagnies américaines suite à l’arrivée des compagnies low-cost comme Southwest ou Frontier, ou ultra-low cost comme Spirit ;
  2. Le prix du brut qui flambait au milieu des années 2000.

Si cette problématique pétrolière, que l’on pensait récurrente est tombée il y a quelques mois, la rentabilité des compagnies américaines est toujours en jeu, notamment la recette par siège-kilomètre agressivement challengée par des prix de marché taillés à la serpe.
Un exemple en ce moment : un Chicago-Portland sur United, avec ou sans correspondance à SFO, vendu pour $130 aller-retour. Et éligible au gain de miles et avec un bagage gratuit pour les passagers Star Alliance Gold le week-end dernier.
Ou bien un Chicago-Orlando sur Delta pour 156€ comme sur la capture d’écran suivante :
Chicago-Orlando

C’est dans cet environnement de prix ultra-serrés, y compris parmi les majors, que United opère aujourd’hui, avec une structure de coût qui, contrairement à Delta ou à American, n’a pas été assainie avec une banqueroute.

La recette par siège-kilomètre, métrique financière de référence dans les compagnies aériennes

La performance opérationnelle et financière d’une compagnie aérienne se mesure avec différents indicateurs clés de performance, mais le plus observé est la recette par siège-kilomètre, ou Revenue Per Available Seat Mile aux USA, qui représente en fait la marge brute sur le nombre de sièges-kilomètres parcourus (obtenus en multipliant le nombre de sièges d’un avion par le nombre de kilomètres parcourus).
Pourquoi cette métrique ? Parce qu’elle compare le résultat économique au régard du remplissage meilleur est le remplissage (plus le nombre de sièges-kilomètre est réduit), plus cette métrique sera élevée.

Et chez United, c’est justement ce qui dévisse. L’annonce des résultats du second trimestre 2016 a été catastrophique sur ce point, avec une baisse de 7% sur le même trimestre de l’an dernier. Et au premier trimestre, cette métrique dévissait de plus de 10% !
Comme vous le savez, le diable se cache dans les détails et United se cache bien de vanter cette métrique désastreuse dans ses annonces !

Les initiatives de la nouvelle United pour sécuriser son profit

United est clairement en retard sur les majors américaines question produit. Si elle était en avance avec des sièges Full Flat dès de début des années 2000, Delta et surtout American font des efforts conséquents en ce moment.

Cabine First d'un A321T d'American Airlines équipé pour les liaisons transcontinentales
Cabine First d’un A321T d’American Airlines équipé pour les liaisons transcontinentales

La flotte de Delta est quasiment entièrement rétrofittée et American est en cours de retrofit avec un équipement au meilleur niveau mondial.

Nouvelle cabine des 757 Delta dont l'ensemble de la flotte va être rétrofitée d'ici 2017
Nouvelle cabine des 757 Delta dont l’ensemble de la flotte va être rétrofitée d’ici 2017

Alors pour réagir, United vient de lancer Polaris, un nouveau produit Business Class sur la même veine que Delta One, j’espère pour renforcer la recette siège-kilomètre !

Nouvelle cabine United Polaris
Nouvelle cabine United Polaris

Olivier Delestre-Levai
Olivier Delestre-Levai
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,324FansJ'aime
929SuiveursSuivre
9SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
351AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents