Flying Blue familles : une initiative sympa pour aider les parents dépenser leurs miles plus vite

Flying Blue, le programme de fidélité d’Air France et KLM (entre autres) vient d’annoncer une nouvelle initiative à l’attention des familles. Pour une fois qu’on ne parle pas de programmes de fidélité pour évoquer des dévaluations, c’est une excellente nouvelle.

Nouveaux bénéfices Flying Blue pour les familles

Désormais tout adulte peut créer une “famille” et y inviter jusqu’à 7 membres. Il pourra ainsi transférer les miles acquis par chacun des membres vers son propre compte. Pourquoi seulement dans ce sens ? Parce que dans l’autre le transfert de miles existe déjà, moyennant une commission.

Quel intérêt ? Permettre de cumuler les miles sur un seul compte afin d’optimiser l’achat de billets primes pour toute la famille.

Ensuite le programme offre désormais une réduction de 25% sur les billets primes achetés pour des enfants de 2 à 11 ans voyageant avec un adulte.

Enfin les adultes en congé parental verront leur statut prolongé automatiquement.

Une initiative assez restrictive pour les familles

Tout cela sera sans doute apprécié par le public concerné même si ça n’est pas sans limites.

Une famille est composée de 2 adultes maximum et 6 enfants maximum. Logique me direz vous mais cela limite la notion de “proches” utilisée par Flying Blue qui pourrait également correspondre à des amis. Je pense également que les familles recomposées se retrouvent de facto exclues et c’est dommage.

Ensuite le programme est au bénéfice exclusif du chef de famille qui peut se servir sur les comptes de tout le monde et en faire ce qu’il en veut. On n’est donc pas là dans un vrai système de “miles pooling” où des gens se regroupent avec un compte commun et n’est pas limité au cercle de la famille.

Et sincèrement, combien de familles gagnent assez de miles pour payer des billets pour toute la famille ?

Au final d’ailleurs je pense que les bénéfices seront limités. En effet dans une famille ce sont les parents qui gagnent les miles, pas les enfants a priori, et donc la possibilité pour les parents d’offrir des miles à leurs enfants ou leur offrir les billets prime existe déjà. A part les familles d’expatrié dont les enfants font un ou deux longs courriers par an je ne vois guère d’intérêt.

Dépenser ses miles plus vite

Une fois encore ne nous leurrons pas : Flying Blue Famille est surtout une incitation à dépenser ses miles. En pouvant racler les fonds de tiroir (autrement dit en prenant les miles des enfants), en bénéficiant d’une réduction si on achète des billets pour des enfants, les parent se voient offrir de nouvelles possibilités de vider leur comptes de miles.

Pourquoi ?

Comme tous les programmes de fidélité, Flying Blue n’aime pas que leurs clients gardent trop de miles sur leur compte car ils constituent une dette pour le programme. Donc il faut aider les clients à les dépenser vite (ou réduire leur durée de validité).

Or contrairement à ce qu’on peut penser, le COVID n’a pas arrangé les choses. Non seulement la validité des miles a sans cesse été prolongée mais les titulaires de cartes de crédit co-brandées comme l’Amex Air France ont continué à en accumuler grâce à leurs dépenses quotidiennes. Le tout sans pouvoir les dépenser.

Il est donc bon, aujourd’hui, pour Flying Blue comme pour les autres programmes d’inciter leurs clients à “purger” leurs miles.

Une nouvelle campagne pour Flying Blue Famille

Cette initiative s’accompagne d’une nouvelle vidéo promotionnelle.

Découvrez Flying Blue Famille

Conclusion

Flying Blue Famille ravira les familles, principalement en raison de la réduction offerte sur les billets primes achetés pour des enfants.

Pour le reste le dispositif est assez restrictif et ne bénéficiera pas à grand monde. Un simple système de “miles pooling” aurait été beaucoup plus simple et pratique.

Image : Flying Blue de Antonio Salaverry via Shutterstock

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansLike
889FollowersFollow
1,279FollowersFollow
315SubscribersSubscribe

Articles récents