Review : ANA Crowne Plaza, Okayama

Avant-dernière étape de notre voyage japonais, Okayama, pour visiter la ville et les environs et pour rencontrer une amie de ma femme qui y habite avec son mari.

Pour rappel, voici l’itinéraire réservé :

#TypeReport
1VolLufthansa Business, Paris Charles-de-Gaulle – Francfort, Airbus A321-100 (non reporté) – Surclassement en porte
2VolLufthansa Business, Francfort – Tokyo Haneda, Boeing 747-800i (non reporté)
3HôtelPrince Gallery Tokyo, a Luxury Collection Hotel (non reporté, report par Bertrand ici)
4HôtelThe Ritz-Carlton Kyoto
5HôtelSheraton Grand Hiroshima
6HôtelANA Crowne Plaza Okayama
7HôtelThe Ritz Carlton Tokyo
8VolAsiana Economy, Tokyo Haneda – Seoul Incheon, Airbus A321-100 (non reporté)
9VolLufthansa Business, Seoul Incheon – Francfort, Boeing 747-400 (non reporté) – Surclassement en porte
10HôtelMoxy Frankfurt Airport
11VolLufthansa Economy, Francfort – Paris Charles-de-Gaulle, Airbus A320-100 (non reporté)

Réservation

Restant environ 2 jours à Okayama, nous avons réservé un hôtel proche de la gare, à savoir l’ANA Crowne Plaza, chez IHG. A l’époque, je n’avais qu’un statut Gold chez IHG, mais les autres hôtels ne me tentaient pas et aucune option n’était disponible chez Marriott. Vous verrez qu’au final, on aurait dû rajouter une nuit à Hiroshima

Réservation effectuée sur l’application IHG donc, pour un peu plus de 12000 yens la nuit avec petit-déjeuner.

Arrivée

Nous arrivons en toute fin de matinée à l’hôtel, en Shinkansen depuis Hiroshima.

L’entrée de l’hôtel depuis la passerelle menant à la gare

L’établissement est littéralement situé au pied de la gare, à droite en sortant des quais du Shinkansen, idéal pour explorer les environs.

A ma grande surprise, malgré notre arrivée entouré fin de matinée, notre chambre n’est pas disponible. Je précise mon statut Gold, mais rien n’y fait, nous devons laisser nos bagages à la réception, ce qui ne me satisfait absolument pas. Le check-in est à 15h et cette règle est appliquée strictement ici. Soit.

L’hôtel ne garantit pas la sécurité des bagages laissés en consigne. Sympa !

A notre retour en toute fin de soirée, notre clef de chambre nous est remise, et nous nous dirigeons vers les ascenseurs. Ceux-ci sont très petits et sales.

L’hôtel s’étend sur 20 étages

Chambre

Notre chambre était situé au 9ème étage.

Elle est, premièrement très petite. Le tour va être vite fait.

A gauche se trouve la salle de bains, toute petite et très, très sale. La baignoire est dans un état de délabrement avancé, et il est compliqué de s’asseoir sur les toilettes tans l’espace est petit.

Je vous laisse apprécier l’état de la baignoire
Difficile de s’asseoir sur les toilettes vu le faible espace

A droite se trouve un espace qui fait à la fois bureau et étagère, puis à droite le lit. Et c’est tout. Pas la place de mettre autre chose. La chambre fait 8 à 9m2 tout au plus avec la salle de bains incluse. On se demande d’ailleurs si ce n’est pas une salle de bains dans laquelle un lit a été mis. On aura a peine la place de mettre nos valises.

Le bureau, bien encombré
Le lit sera très inconfortable

Surtout, tout est sale, très sale dans cet espace. Les lampes, la moquette, les appareils, la crasse est incrustée.

Ragoûtant hein ? Belle dégoulinûres sur le mur où se trouve le bureau
Le ménage a été fait oui, il y a 20 ans.

Pour finir, la visite en vidéo :

On a essayé de faire court, de toute façon ça n’était pas trop compliqué…

Équipements de l’hôtel

Nous n’explorerons pas l’hôtel, mais il y a, a priori, une piscine et une salle de fitness.

Restauration

Nous n’utiliserons les services de restauration de l’hôtel que pour le petit-déjeuner le jour de notre départ. Celui-ci est servi au restaurant situé au dernier étage de l’établissement.

L’établissement japonais semble de bonne facture

Comme personne n’est venu nous accueillir, nous nous sommes installés directement à une table, et avons essayé de petit-déjeuner. Je commanderai une omelette qui sera comestible, mais le reste du buffet sera ignoble. Et vu l’état de la chambre, on se demande quel est l’état des cuisines…

Le buffet déjà vide moins d’une heure avant son ouverture
De quoi se faire quelques nouilles
Un buffet très orienté pour la clientèle chinoise
Ca vous donne envie ? Pas moi

Départ

Nous partirons rapidement, sans nous retourner. J’enverrai un e-mail au General Manager de l’hôtel, qui m’apportera une réponse délirante… No comment !

Conclusion

Un séjour catastrophique en tous points. Outre le service totalement naze, la nourriture est infecte, l’établissement dans un état de saleté jamais vu pour un établissement de ce standing, et la chambre est juste indigne, pas que par sa taille mais par ses équipements dans un état de délabrement inacceptable.

ANA Crowne Plaza, Okayama

Hotel (emplacement, aspect, propreté etc...)
Checkin-out
Chambre
Restauration/bar
Service et attention
Application programme de fidélité
Rapport Expérience/Prix

Nul à chier

Un séjour catastrophique en tous points. Outre le service totalement naze, la nourriture est infecte, l'établissement dans un état de saleté jamais vu pour un établissement de ce standing, et la chambre est juste indigne, pas que par sa taille mais par ses équipements dans un état de délabrement inacceptable.

Olivier Delestre
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,327FansJ'aime
676SuiveursSuivre
1,291SuiveursSuivre
128AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.