fbpx

Review : Turkish Airlines Economy, Istanbul-Paris, A321Neo

Après un vol aller en A330, voici le vol retour en A321Neo, toujours en economy. L’occasion, notamment, de mesurer la différence de confort entre un bicouloir et un monocouloir

Enregistrement et parcours au sol

Etant en correspondance depuis Izmir j’avais déjà ma carte d’embarquement en arrivant à l’aéroport et n’ai eu qu’à emprunter le parcours de correspondance entre vols intérieurs et internationaux. Contrôles de police et de sécurité se sont passé de manière très fluide et j’ai pu aller passer une grosse heure dans le superbe salon Turkish Airlines dédié aux vols internationaux.

C’est fluide mais vu la taille de l’aéroport il faut beaucoup marcher et le passage au salon a été une pause salutaire a mi-chemin. Un salon que je quitterai par anticipation vu la distance à couvrir pour arriver à ma porte d’embarquement, traversée de la gigantesque zone commerciale en duty free incluse.

IST-CDG TK1825 Eco

Un coup d’œil à la zone commerciale que je n’ai pas encore pris le temps d’explorer..

IST-CDG TK1825 Eco

Je descends l’escalator pour aller au niveau départs…

IST-CDG TK1825 Eco

L’aéroport est tellement grand et surdimensionné par rapport au trafic actuel que dès qu’on quitte sa zone centrale on voit de moins en moins de monde…

….pour finir dans un long couloir quasi vide jusqu’à ma porte.

IST-CDG TK1825 Eco

Me voici sur place avec quelques minutes d’avance. Pas grand monde…

IST-CDG TK1825 Eco

La porte est prête pour commencer l’embarquement.

IST-CDG TK1825 Eco

La queue commence à lentement se former, presque personne dans la file prioritaire.

IST-CDG TK1825 Eco

Pour éviter tout problème les cartes d’embarquement de la file prioritaire seront contrôlées en amont de l’ouverture de l’embarquement histoire d’éviter que des personnes se trompant de file ne ralentissent l’embarquement.

L’embarquement démarre à l’heure et les priorités d’embarquement sont strictement respectées.

Je me dirige donc vers “mon” A321Neo.

IST-CDG TK1825 Eco

Découverte de la cabine et installation

Le monocouloir a une cabine qui au premier coup d’œil fait bonne impression.

IST-CDG TK1825 Eco

Ca ressemble à certaines cabines Air France qu’on trouve sur du moyen courrier européen, et ça fait beaucoup moins “cheap” que la classe éco de l’A330 que j’ai prise à l’aller.

IST-CDG TK1825 Eco

C’est confortable, moelleux, on est très bien assis. Peut être une assise un tout petit peu moins dure que sur Air France mais ça se joue à rien.

Je serai comme à mon habitude côté hublot.

IST-CDG TK1825 Eco

L’espace pour les jambes est très convenable pour ce type d’appareil et de mémoire pas plus mauvais que sur le “gros” A330 de l’aller.

IST-CDG TK1825 Eco

Ecran de bonne taille, prise USB….

IST-CDG TK1825 Eco

Interface et catalogues sont les mêmes que sur les autres vols Turkish que j’ai déjà commenté ici donc rien à signaler. Le système est bien, le catalogue est riche, ensuite juger son contenu n’est qu’une histoire de goût.

IST-CDG TK1825 Eco

Un A330 est positionné juste à côté de nous.

IST-CDG TK1825 Eco

L’embarquement se poursuit…

IST-CDG TK1825 Eco

Nous sommes enfin prêts à partir. Fermeture des portes et “push back” à l’heure.

Pour la énième ces derniers mois j’ai droit aux consignes de sécurité Turkish Airlines en mode “Lego 2”.

IST-CDG TK1825 Eco

On y a droit deux fois, une fois en turc, une fois en anglais. Je vous promets qu’à force ça lasse. Vu leur longueur on se dit que ça devrait suffire à occuper le temps de roulage jusqu’à la piste…même pas. L’aéroport est si étendu qu’il faut compter 15 bonnes minutes pour y arriver.

En vol

Décollage sans encombre et sans rien de spécial à raconter. Le service commence au bout de quelques dizaines de minutes. Avec une seule allée et 6 passagers de rang ça avance moins vite que dans le 330…

“Meat or Pasta ? “….je choisis la viande, en l’occurrence des boulettes !

Mon plateau :

IST-CDG TK1825 Eco

Une fois qu’on a ajouté le pain, le vin et l’eau il manque un peu de place sur la tablette. En tout cas c’est bien présenté.

Le hummus à la turque frais et pas trop lourd.

IST-CDG TK1825 Eco

Les boulettes assaisonnées à souhait, le riz gouteux et cuit à la perfection, de même que les légumes.

IST-CDG TK1825 Eco

Et une mousse fondante pour conclure…

IST-CDG TK1825 Eco

Encore une fois une excellente prestation de la part de Turkish Airlines. C’est bien présenté, c’est bon, ça a du goût et ça passe tout seul.

Mention spéciale, j’allais oublier, pour le pain chaud et les couverts en métal et pas en plastique.

Le vol suit son cours paisiblement…

IST-CDG TK1825 Eco

La nuit ayant été courte j’alterne entre micro-siestes et séries sur mon Ipad.

Je suis (et resterai je le pense) toujours très sceptique sur le fait d’utiliser des monocouloirs tels que le 737 MAX ou l’A321Neo XLR sur du long courrier au niveau de l’expérience passager même si ça s’annonce être une tendance forte pour les années à venir.

Pour autant j’ai trouvé très confortable ce vol de 3h en A321Neo et finalement, espace pour les jambes et qualité du siège aidant, plus confortable que mon vol aller en A330. Cela m’amènera sûrement à revoir mes habitudes et opter davantage pour cet appareil pour mes prochains Paris-Istanbul (le 777, lui, donne plus d’espace en eonomy que le 330 chez Turkish, en tout cas selon mon expérience).

Mais un vol de 7 ou 8h en monocouloir ? Je ne pense pas m’en sentir capable, exiguité de la carlingue oblige.

On arrive bientôt à Paris.

IST-CDG TK1825 Eco

Atterrissage sans histoire, arrivée à l’heure. Rien à ajouter

Le personnel et le service

Ces vols sont trop courts pour qu’on puisse avoir une vraie interaction avec l’équipage ou se plaindre de ne pas l’avoir eu. Le service a été comme d’habitude sur Turkish : professionnel, attentionné, sans bourde. Mais on ne revoit pas trop le personnel en cabine une fois le service terminé.

Que demander de plus ?

Conclusion

Il y a toujours bien moins à dire sur un vol de 3h en économie que sur un vol de 12h en business, ça n’est pas pour ça que ça ne vaut pas la peine d’être partagé.

Une cabine confortable, un plateau de bonne tenue pour une éco, un personnel professionnel et aimable et un vol qui part et arrive à l’heure.

Une très bonne prestation donc.

Pour mémoire mon routing

  • Paris-Istanbul : Turkish Airlines Economy
  • Istanbul-Izmir : Turkish Airlines Economy (Sans intérêt – Pas de Review)
  • Izmir-Istanbul : Turkish Airlines Economy (Sans intérêt – Pas de Review)
  • Istanbul-Paris : Turkish Airlines Economy (C’est ici)

Turkish Airlines Economy, Istanbul Paris, A321Neo

Enregistrement
Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel :Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Très bien

Une cabine confortable, un plateau de bonne tenue pour une éco, un personnel professionnel et aimable et un vol qui part et arrive à l'heure. Une très bonne prestation donc.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
638FansJ'aime
1,241SuiveursSuivre
65AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.