Lors de mon dernier séjour à Bangkok, arrivant tardivement de Phuket la veille, j’ai préféré dormir à l’aéroport. Aussi, la seule option viable car directement connectée au terminal passager est le Novotel Bangkok Suvarnabhumi Airport. Je ne suis pas un passionné du groupe Accor, mais bien souvent, en France, vous n’avez pas le choix.
Ce qui m’a surpris, d’entrée, c’est le prix. 6200 THB la nuit taxes comprises, c’est énorme pour Bangkok. 50% de plus que n’importe quel 5 étoiles réservé un minimum à l’avance dans la ville. A ce prix, on s’attend à une prestation de grande qualité, à l’instar de celles fournies par l’hôtel Sheraton à Paris Charles-de-Gaulle. Il n’en sera rien, vous l’aurez deviné…

J’arrive donc peu avant 23h à l’aéroport de Bangkok en provenance de Phuket. A la sortie, impossible de trouver la signalisation vers l’hôtel. Je n’avais vraiment pas envie de prendre leur navette et de perdre encore 15 minutes… Mais je n’ai pas eu le choix. Sauf si vous y êtes déjà allé, c’est impossible de savoir le chemin : il faut faire comme si vous preniez le train Airport Express, mais sans le prendre, en marchant jusqu’au bout de la station. Et là, seulement, vous verrez le panneau vers le Novotel.
Me voici donc dans la navette. Je dois dire que cela est plutôt bien organisé : ils ont un stand près de la porte 4, avec un listing des clients qui ont réservé.

15 minutes après, donc, me voici donc dans le lobby de l’hôtel, immense et assez joli. Aucune assistance pour les bagages n’est proposée à la sortie de la navette, les bagagistes ont du aller se coucher.
Au check-in, on m’informe du fait que ma chambre a été assignée, et malgré le fait d’avoir présenté ma carte Platinum, l’on ne me dit rien. Voilà votre chambre standard !
Pardon ? Qu’entend-je ? Le voyageur juste à côté de moi, qui présente un Coupon d’une compagnie aérienne est surclassé dans une chambre Executive ? Je demande donc poliment les bénéfices Platinum… Une boisson de bienvenue au bar (déjà fermé) et un surclassement en chambre Executive. Bon OK, de toute façon je n’ai pas le choix.

J’arrive dans la chambre, et là, c’est la douche froide. Si elle est bien décorée, en quoi est-ce une chambre Executive ? Ah mince, si, il y a deux peignoirs !
Sinon, la chambre n’a rien d’Executive et surtout, je découvre dans le placard ça :
IMG_6409
Vous me dites donc, de façon à peine voilée, que si je pique la bouilloire, vous allez me facturer 60 € sur ma carte bancaire ! Je n’ai JAMAIS vu cela, même dans les Formule 1 de province.
Le lit est mou, pas confortable.
La climatisation est ultra-bruyante, et des moustiques sont déjà présents dans la chambre à notre arrivée.
Les produits de toilette Novotel sont de mauvaise qualité.

Ah tiens, juste avant de partir le lendemain, je découvre qu’il y a un Executive Lounge. Personne ne me l’a dit, pourtant j’y ai accès… Eh oui, c’est un bénéfice listé du programme de fidélité.

Au moment du départ, je vérifie ma facture et tiens, 1000 THB de plus. Pardon ? En plus de me faire payer 6200 THB pour une chambre qui vaut 3 fois moins, vous essayez de me soutirer encore un peu plus. J’ai gardé cela pour moi, mais vous imaginez mon exaspération.

Un conseil : sauf si vous n’avez que 5 heures à dormir, évitez à tout prix cet hôtel. Il existe un hôtel sous douane, ou prenez un taxi pour Bangkok pour 400 THB. Vous verrez, c’est le jour et la nuit !

Novotel Bangkok Suvarnabhumi Airport - Executive Room

Emplacement
Lobby
Check In : expérience et efficacité
Chambre : décoration
Chambre : taille
Chambre : vue
Chambre : lit
Chambre : salle de bains
Check Out : expérience et efficacité
Respect du programme de fidélité
Service : efficacité et attention
Ambiance générale

Très insuffisant

Une honte : un rapport qualité-prix exécrable, combiné à un service quasi-nul, des chambres usées et peu confortables. Il n'y a aucune raison de dormir ici.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.