Au revoir Turkish Airlines, bonjour Türk Hava Yollari

La compagnie aérienne Turque va changer de nom dans le cadre d’un rebranding plus global du pays. Il faudra désormais l’appeler Türk Hava Yollari, même si au départ la compagnie n’est pour rien dans ce changement

La Turquie ne veut plus passer pour une dinde.

Au départ vient la volonté du président turc d’abandonner le nom “Turkey” (identique à dinde en anglais) pour rebaptiser le pays  “Türkiye”. Une demande auprès des Nations Unies a été déposée dans ce sens au début du mois.

Une manière d’éviter les jeux de mots douteux qui nuisent à l’image du pays et même changer l’image du pays dans l’inconscient collective. Sans parler de la difficulté d’exister dans les moteurs de recherche quand on a un concurrent si présent.

Et, dans la foulée, l’état a annoncé que sa compagnie Turkish Airlines serait renommée “Türk Hava Yollari”.

De manière très amusante cette décision a provoqué des réactions étonnées sur les médias spécialisés étrangers voire des débats aussi passionnés qu’ils sont mal informés.

Que change le rebranding de Turkish Airlines ? Rien.

Quiconque a déjà été en Turquie sait que la population locale, lorsqu’elle parle dans sa langue, nomme son pays Türkiye et non “Turkey” qui est le nom anglais du pays.

De la même manière la compagnie est indifféremment appelée Turkish Airlines ou Türk Hava Yollari selon la langue utilisée ou selon que la personne utilise son nom commercial ou sa version turque.

En effet la traduction turque de Turkish Airlines est Türk Hava Yollari…et réciproquement.

D’ailleurs si le code IATA de la compagnie est TK, son code OACI est THY depuis sa création et il est fréquent qu’officiels et connaisseurs la désignent par THY.

Il s’agit en effet de son nom historique. Nommée Devlet Hava Yolları Umum Müdürlüğü peu après sa création, elle deviendra  Türk Hava Yolları Anonim Ortaklığı en 1956 puis Turkish Airlines en 1964 dans sa volonté d’internationalisation qui demandait plus de visibilité et un nom plus facile à faire connaitre à l’étranger. Mais son nom turc n’a jamais changé, c’est juste la volonté d’utiliser sa traduction anglaise qui a changé l’affichage de la marque.

Vu que la comparaison ne fonctionne pas pour Air France, imaginez une compagnie espagnole nommée Air España, puis Air Spain, qui décide de s’appeler Air España à nouveau. Pour la population locale cela ne change rien, pour les étrangers oui…et encore.

Un changement de nom pour la clientèle internationale ? On attend de voir

Si rien ne change pour les turcs ce sont donc les étrangers qui devront apprendre à dire Türkiye et Türk Hava Yollari. Voire à l’écrire.

Et là nous souhaitons bonne chance aux communicants pour éduquer la population internationale à la bonne prononciation…quant à faire écrire le nom en entier…on y croit guère.

En France Türkiye ressemble au Turquie que nous utilisons déjà et dans notre langue il n’y a pas de problème de dinde…A l’étranger bonne chance et on peut même penser que ce sera pénalisant d’un point de vue commercial.

A notre avis les gens continueront à dire Turkish Airlines, voire THY comme beaucoup le font déjà aujourd’hui. D’ailleurs si vous tapez THY dans Google c’est Turkish Airlines qui occupe les premieres résultats de recherche car non seulement c’est le nom historique de la compagnie mais il a continué à être utilisé depuis car, encore une fois, ça a toujours été son nom dans sa langue natale.

Turkish Airlines n’a rien demandé

Le pire dans l’histoire est qu’il s’agit, on s’en doute, d’une décision unilatérale du gouvernement.

Pour la compagnie, changer le nom sur sa flotte, ses documents, la signalétique, communiquer sur le sujet va lui coûter une somme conséquente qu’elle aurait sûrement mieux utilisé ailleurs, d’autant plus que l’impact commercial ne sera certainement pas positif pour la marque.

Conclusion

La Turquie veut faire changer la manière dont on la désigne à l’étranger et cela va impliquer de changer le nom de sa compagnie nationale. Cela ne changera rien pour les turcs, les étrangers utiliseront l’abréviation THY au lieu du nouveau voire continueront à utiliser l’ancien et la compagnie subira probablement un contre coup commercial en plus d’un investissement financier dont elle se serait volontiers passé.

Image : Turkish Airlines de NextNewMedia via Shutterstock

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansLike
864FollowersFollow
1,286FollowersFollow
310SubscribersSubscribe

Articles récents