Voyage transatlantique avec un chien : Mode d’emploi !

Transporter un animal de compagnie de Paris à Londres n’est pas une sinécure… Vous avez pu constater l’étendue de la tâche lors de l’un de mes reports précédents qui évoquait mon déménagement transmanche.

Mais traverser l’Atlantique est beaucoup moins simple. Nous avons recherché toutes les options possibles avec mon épouse, pour déménager avec notre chien, un Golden Retriever de 25kg, 2 ans et demi, prénommée Muffin.

Voyage en cabine

Voyager avec un animal en cabine n’est pas une mince affaire. En tout cas, avec un chien tel un Golden Retriever, ce n’était pas possible.

La réglementation ne précise rien en ce qui concerne le transport des animaux en cabine, et il s’agit de régulations qui sont propres à chacune des compagnies aériennes.

De simples recherches sur Internet vous permettront de savoir si les compagnies que vous souhaitez emprunter permettent ou non le transport d’animaux en cabine.

Illustration d’un chien et son sac de transport pouvant voyager en cabine

Les compagnies aériennes britanniques, British Airways ou Virgin Atlantic, ne permettent pas le transport d’animaux en cabine, en dehors des animaux de service, c’est-à-dire accompagnant des voyageurs en situation de handicap et ayant une action particulière pour les aider dans leur voyage.

Les compagnies européennes ou américaines, elles, permettent le transport de petits animaux en cabine. En général, ces animaux doivent tenir dans des sacs de transport de petite taille et peser moins de 8 ou 10 kg. C’est le cas d’Air France de Lufthansa par exemple, ou bien d’American Airlines.

Voyage en soute

Voyager avec un animal de compagnie en soute est désormais encore moins courant que le voyage en cabine, mais c’était pour nous l’une des seules possibilités vu la taille de notre chien.

Là encore, la réglementation ne précise rien en ce qui concerne le transport de ses animaux en soute, et la décision dépend uniquement de la compagnie aérienne ainsi que des régulations sanitaires du pays d’origine et de destination du vol. Encore une fois, ni British Airways, ni Virgin Atlantic ne permettent le transport d’animaux en soute.

Notre Muffin et sa cage de transport certifiée IATA, avant notre vol pour Boston, à l’aéroport de Paris Charles-de-Gauille

Mais cette fois-ci, les compagnies américaines ne le permettent pas non plus, à moins d’être un personnel militaire actif.

Ce sont donc uniquement les compagnies d’Europe continentale, comme KLM, Air France ou Lufthansa qui est le permettent.

C’est d’ailleurs la solution que nous choisirons, puisque nous souhaitions absolument être sur le même vol que Muffin.

Fret aérien

Le fret aérien est la troisième et dernière option possible pour un transport rapide & commercial. C’est d’ailleurs la solution qui est recommandé par les compagnies britanniques, mais qui est également proposée par l’ensemble des compagnies aériennes européennes ou américaines.

Au départ, nous avions envisagé cette solution qui nous permettait de prendre un vol direct depuis Londres. Mais les délais proposés par l’entreprise recommandée par British Airways étaient trop longs, nous laissant séparés de notre chien pour une durée qui nous semblait inacceptable.

Enfin, le tarif proposé est absolument démentiel : voici par exemple le devis qui nous a été proposé pour le transport de notre chien :

Extrait du mail de devis de l’entreprise de transport de Fret conseillée par British Airways

Jet privé

Plus surprenante, désormais, la solution du jet privé. Si le jet privé personnel semble hors de portée, pour un montant entre 60k€ et 100k€ la traversée transatlantique, quelques transporteurs proposent des vols spéciaux à destination des possesseurs d’animaux de compagnie, et qui permettant le transport d’animaux en cabine sans aucune restriction.

Quelques publicités sont disponibles sur Internet pour vanter ce type de vol. Le ticket d’entrée est d’environ 10 000 € par passager, chien compris. La planification de ces vols de nous permettait pas de choisir cette option, et de toute manière était en dehors de notre budget de déménagement.

Exemple d’une compagnie de jet privés proposant du transport d’animaux partagé

Croisière transatlantique

Autre option surprenante, celle de la croisière transatlantique. Le choix est très maigre au niveau des compagnies puisque seul Cunard opère ses liaisons entre l’Europe ou le Royaume-Uni et New York.

Ici, les animaux de compagnie sont autorisés, mais il y a un hic : ces animaux ne sont pas autorisés dans les parties publiques ou dans les cabines du bateau, en l’occurrence, le Queen Mary II, mais uniquement dans des cages, situées dans l’un des ponts inférieurs du bateau.

Le Queen Mary II propose des croisières transatlantiques compatibles avec le transport d’animaux

Si cette option convient à beaucoup de personnes, ce n’est pas le cas pour nous, mais je trouve légèrement inhumain de faire voyager des animaux de compagnie seuls pendant 23 heures sur 24, alors que leurs maîtres sont dans des cabines quelques mètres au-dessus.

Si des chiens peuvent être autorisé dans des chambres d’hôtel, je ne comprends pas pourquoi ces derniers ne pourraient pas être autorisés dans des cabines de bateau…

En outre, même si nous avions choisi cette option, la liste d’attente pour les cages peut parfois atteindre un an, c’est en tout cas ce que Cunard nous a dit lorsque nous nous étions renseigné.

Les mérites de la croisière transatlantique pour animaux sont vantés sur le site de Cunard… Je doute !

Enfin, mon épouse et moi souffrant du mal de mer, et je ne suis absolument pas certain qu’une traversée transatlantique au mois de février soit calme.

Conclusion

Nous avons finalement opté pour le transport en soute avec Air France. Ce qui nous a demandé un préacheminement en Pet Taxi depuis Londres vers Paris. Pas idéal, mais seule option viable pour nous.

Olivier Delestre-Levai
Olivier Delestre-Levai
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,324FansJ'aime
939SuiveursSuivre
11SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents