Coupe du monde 2022 au Qatar : quelles compagnies les équipes nationales ont pris pour s’y rendre et avec quelles livrées spéciales ?

C’est dimanche qu’a eu lieu la coup d’envoi de la coupe du monde 2022 de football. En raison d’un calendrier pour le moins inhabituel les équipes participantes sont arrivée sur place beaucoup plus tard que d’habitude et sans trop de temps pour se préparer. Pour autant il a bien fallu organiser le déplacement là bas et certaines compagnies aériennes en ont profité comme à chaque édition pour proposer de nouvelles livrées pour cette occasion spéciale.

Nous allons voir comment les équipes participantes ont volé jusqu’à Doha et quelles compagnies ont profité de l’occasion pour arborer les livrées spéciales.

Compagnie nationale ou pas ? Livrée spéciale ou pas ? Il y a quelques surprises, des infidélités aux compagnies nationales, des messages forts et même une équipes qui a volé sous escorte militaire.

La logistique d’une équipe nationale : tout sauf une partie de plaisir

Déplacer une équipe nationale pour un tel événement est tout sauf simple en termes de logistique. Elle se déplacent en effet avec une délégation plus ou moins importante, emmènent une logistique importante avec elles, doivent faire face à des contraintes spécifiques en termes de sécurité et, surtout, ne savent pas quand elles vont rentrer.

Première chose : les équipes nationales ne voyagent bien sûr pas toutes sur des vols réguliers ! D’abord pour des raisons de sécurité et de facilité mais pas seulement. Il se peut également qu’aucune compagnie nationale ne desserve la ligne concernée donc il faut un vol spécial. Par exemple Air France ne propose pas de vol direct pour Doha (de toute manière l’équipe de France n’a pas volé sur Air France). Qu’elles utilisent une compagnie régulière ou une compagnie privée elles voyagent donc souvent sur des vols qui ont été “charterisés” pour elles : choix de l’aéroport de départ et d’arrivée, des horaires, avion privatisé etc.

Ensuite il se peut qu’elles fassent l’aller et le retour sur des compagnies différentes, encore une fois pour des raisons de facilité. Par définition une équipe ne sait pas quand elle va rentrer mais quand elle est éliminée il lui lui faut trouver un vol pour rentrer en 24/48h ce qui exclut, d’ailleurs de fait, les vols réguliers. Par exemple en 2018 pour aller en Russie l’équipe de France était partie de Lyon pour Moscou dans un Boeing 737 d’une compagnie privée et était rentrée avec un Boeing 777-200ER d’Air France spécialement affrété par l’occasion.

Parlons également de logistique. Les équipes se déplacent avec plusieurs tonnes d’équipements et matériels divers. Ils ne voyagent pas en général sur le même appareil. Par exemple toute la logistique de l’équipe de France est arrivée plusieurs jours avant les joueurs en fret pour que tout soit installé à leur arrivée.

Enfin et contrairement aux idées reçues elles ne voyagent pas forcément avec la compagnie nationale flagship de leur pays. Déjà toutes n’ont pas une compagnie aérienne dans leurs partenaires et ensuite, pour celles qui n’en ont pas, c’est au coup par coup et sur des critères économiques et de facilité que les choses se décident.

Petit tour d’horizon non exhaustif pour cette édition 2022 de la coupe du monde.

L’Allemagne vole sur Fanhansa !

Pour le coup la compagnie nationale allemande est le partenaire historique de son équipe nationale de football. Et elle met les petits plats dans les grands en l’habillant d’une livrée spéciale et va même jusqu’à faire disparaitre son nom pour le remplacer par Fanhansa comme pour chaque compétition ou se rend son équipe nationale !

Vu le contexte particulier de cette coupe du monde elle a choisi de se servir de cette livrée pour délivrer un message relatif à la diversité !

Notons que l’équipe nationale allemande a voyagé sur un vol régulier : cet appareil, un A330-300 immatriculé D-AIKQ a opéré le vol LH632 qui dessert Dubai via Muscat au départ de Francfort. On ne sait pas comment ils ont rallié Doha depuis leur camp d’entrainement de Dubai.

L’Angleterre choisit Virgin Atlantic et joue la provocation

Ca n’est pas British Airways mais Virgin Atlantic qui a emmené l’équipe nationale Anglaise à Doha ! Et ce à bord d’un appareil nommé “Rain Bow” en soutien à la cause LGBT.

Notons que ça n’est pas un acte de communication spécifique à la coupe du monde : cet A350 opère des vols pour le compte de la compagnie depuis 2019. Son immatriculation est également un clin d’oeil à la cause qu’il soutient : G-VPRD (pour Pride).

Par contre alors que la compagnie avait décidé d’adopter des uniformes “gender neutral” à l’avenir elle est revenue sur sa décision en fonction des pays qu’elle dessert. Et ces uniformes ne seront pas portés sur les vols se rendant à Doha.

Brussels Airlines à fond derrière l’équipe de Belgique

L’équipe nationale de Belgique, a l’instar de Lufthansa, avance main dans la main avec sa compagnie nationale, Brussels Airlines (bon la dite compagnie appartient à Lufthansa…). Et là aussi une livrée spéciale accompagnera les joueurs.

Chose importante de noter, Brussels est partenaire à la fois de l’équipe masculine (Red Devils) et de l’équipe féminine (Red Flames). L’égalité de traitement n’est pas toujours de mise dans toutes les fédérations.

Nous ne sommes complets que tous ensemble 😈🔥

L’Argentine vole sur FlyDubai

Certains ont pu être surpris de voir l’équipe nationale argentine arriver à la coupe du monde à bord d’un appareil flyDubai, lui aussi en livrée spéciale.

Il s’agissait d’un vol spécial en provenance d’Abu Dhabi où se préparait la sélection argentine, dans le cadre d’un partenariat régional avec la fédération argentine. Les joueurs argentins sont visiblement arrivés au compte goutte à Abu Dhabi depuis les différents pays où ils jouent.

De son côté la compagnie nationale Aerolineas Argentinas a dévoilé un Airbus A330-300 arborant une livrée spéciale coupe de monde mais il n’a pas transporté les joueurs. La compagnie ne dessert pas Doha mais a lancé pour la durée de l’événement un service de charter pour les fans. Et peut être ramènera-t-elle les joueurs au retour ? En tout cas la compagnie est partenaire de la fédération argentine de Football.

Le Brésil vole Qatar

C’est quant à lui à bord de Qatar Airways que le Brésil à rejoin Turin où il a effectué sa préparation avant d’être la dernière équipe à arriver à Doha.

La compagnie Qatari a peint un Boeing 777 assez sobrement aux couleurs de l’événement mais rien ne dit que c’est lui qui a transporté les brésiliens.

Pour la petite histoire la fédération brésilienne de football a un partenariat avec la compagnie brésilienne Gol mais cette ni ne disposant que de Boeings 737 elle ne peut pas transporter son équipe nationale au dessus de l’Atlantique.

La France la joue discrète

Les livrées spéciales ça n’a jamais été le truc d’Air France. Question de standing ? De toute manière c’est sur un Airbus A321 Neo affrété auprès La Compagnie que les champions du monde ont rejoint Doha (le F-HNCO).
On parie que s’ils rentrent avec la coupe ça sera sur Air France ?

En tout cas on est un peu déçus quand on voit ce que font certains autres pays.

La Pologne sous escorte militaire

C’est dans un appareil aux couleurs de la république de Pologne que les joueurs Polonais ont rejoint le Qatar.

Mais ça n’est pas cela qui a attiré l’attention : leur vol a été escorté par deux chasseurs F-16 de l’armée. Et les pilotes se sont pas privés de faire quelques vidéos.

La raison de cette escorte ? Bien sur le conflit en Ukraine.

Conclusion

Un événement comme la coupe du monde est toujours l’occasion pour les compagnies de faire un peu parler d’elles avec, notamment, des livrées spéciales voire en passant des messages comme l’ont fait Lufthansa et Virgin Atlantic.

Quant aux équipes nationales elles privilégient en général leur compagnie nationale lorsque c’est possible et très souvent des partenariats forts existent entre les deux. Ce qui n’empêche pas quelques surprises.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansLike
889FollowersFollow
1,279FollowersFollow
315SubscribersSubscribe

Articles récents