Carnet de voyage, Îles Féroé – Jour 1, Klaksvik, Vilareidi et Torshavn – Dessine-moi un mouton

Dans le cadre de la promotion d’Atlantic Airways et des Îles Féroé en France, Travelguys s’est rendu avec des confrères médias d’influence aux Îles Féroé, à l’invitation de la compagnie des Îles Féroé, Atlantic Airways et du GroupExpression.

Une série d’articles consacrés à Atlantic Airways a été publiée sur Travelguys, vous pouvez retrouver le programme dans le tableau suivant :

Review#TypeArticle
1DécouverteAtlantic Airways : l’ambition atlantique
2VolParis-Îles Féroé sur Atlantic Airways : une excellente introduction à l’archipel féroïen
3VolTorshavn-Klaksvik-Kirkja-Klaksvik : se mettre dans la peau de James Bond
4VolÎles Féroé-Paris sur Atlantic Airways

Mais il faut savoir qu’Atlantic Airways n’est que l’excellent ambassadeur d’un archipel aux multiples facettes, les Îles Féroé. Travelguys a passé, avec ses confrères The Travelers Club et Air Plus News, un étonnant week-end de découverte tout autour de l’île. C’est l’objet de la série que nous vous invitons à découvrir dès à présent :

Review#TypeArticle
1CarnetJour 1, Klaksvik, Vilareidi et Torshavn – Dessine-moi un mouton
2CarnetJour 2, Kvivik – Etonnante hospitalité insulaire
3CarnetJour 3, Vagar – Retour au bout du monde

Pour ce premier carnet de voyage, commençons à notre arrivée à Torshavn. Démonstrateur d’une incroyable qualité d’accueil des féringiens, notre groupe est emmené dans le nouvel Hilton Garden Inn fraîchement rénové de Torshavn, où nous sommes invités à dîner après notre vol en provenance de Paris.

IMG_4936
IMG_4942

La table est dressée pour nos confrères et moi-même. Nous aurons l’honneur d’être en compagnie de la représentante communication d’Atlantic Airways, qui aura été d’une grande aide afin de mieux comprendre Atlantic Airways et ses ambitions

IMG_4945

Inutile de dire que le repas dégusté sera d’excellente qualité. Pour bien débuter le séjour, nous serons reçus au champagne. Le menu sera constitué de saumon local, d’une pièce de boeuf à tomber par terre et d’une glace meringuée, des mets aussi excellents que le séjour qu’il augure.

IMG_4947
IMG_4948
IMG_4950
IMG_4951

Nous nous installons après ces agapes à l’hôtel Foroyar, l’autre quatre étoiles de la ville. Avec la reprise du tourisme, pas mal d’établissements affichent complet. Il faut dire que nous nous laissons avoir par l’heure de différence avec Paris (les Îles Féroé sont alignées avec l’heure de Londres, donc on recule d’une heure par rapport à Paris) et par la luminosité : en date de notre séjour proche du solstice d’été, le soleil ne passe l’horizon qu’à 23h30, avec la luminosité résiduelle donnant à ce qui est censé être la nuit un goût d’imperfection…

IMG_4954
IMG_4958

Le lendemain, petit-déjeuner en vitesse avec une empreinte tout à fait nordique. Ici, pas de contrôle du numéro de chambre, car tout le monde a droit au petit-déjeuner. Il faut dire qu’il n’y a pas beaucoup d’autres alternatives pour se restaurer aux alentours…

IMG_4961

Le soleil se dégage un peu sur Torshavn en ce début de journée…

IMG_4962

Nous commencerons la journée par l’un des highlights de ce séjour : un tour sur un appareil de la flotte d’hélicoptère d’Atlantic Airways entre Torshavn et Klaksvik. Nous en avons bien évidemment fait un rapport dédié !

IMG_4981

A l’arrivée à Klaksvik, nous nous dirigeons vers le centre-ville pour le premier arrêt de cette journée : la brasserie Foroya Bjor.

IMG_5041
IMG_5042

La visite de cette brasserie est incontournable quand on connaît la relation tumultueuse des pays nordiques à l’alcool. En effet, ce business démarré en 1888 et toujours manoeuvré par les descendants du fondateur a su se développer autour de son coeur d’activité, la bière, mais produit dorénavant de l’alcool fort et des sodas. Passé par maintes étapes comme des interdictions et relaxations successives de la vente et consommation d’alcool dans l’archipel, l’entreprise a su devenir un symbole de la culture des Îles Féroé.

IMG_5043
IMG_5044

Il est à noter qu’au delà de 5% d’alcool, tout comme dans la plupart des pays nordiques, il est impossible de vendre de l’alcool dans des points de vente autres que ceux d’une chaîne contrôlée par l’état.

IMG_5046

Pour bien commencer la visite, nous sommes recus à un shot de liqueur locale… NB : L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération…

IMG_5048

La bière locale n’a apparemment rien à envier à celles du maître incontesté belge.

IMG_5049

Très fière, la famille tient à nous faire découvrir ses installations, par ailleurs parsemées de citations suggestives.

IMG_5053
IMG_5054

IMG_5056

Mais après quelques verres de dégustations, il fallait bien du solide pour ne pas risquer de perdre le nord… C’est chose réparée avec la livraison par une brasserie locale de quelques mignardises. Mention spéciale pour la viande séchée fermentée.

IMG_5068
IMG_5069

Après le déjeuner, direction le bout du monde. Ou plutôt Vidareidi, point septentrional des Îles Féroé. On ne peut aller qu’à peine plus à l’est, sur l’île de Hattarvik, inaccessible en voiture.

IMG_5070

Les paysages sont encore une fois à couper le souffle, recouvert de cette mousse végétative caractéristique des paysages nordiques.

IMG_5073
IMG_5079
IMG_5080

Aux Îles Féroé, il y a trois fois plus de moutons que d’habitants. D’ailleurs, les homicides de mouton sont prohibés par la loi, tout contrevenant s’exposant aussi à se faire considérer comme un paria dans cette petite communauté. Nul doute que les moutons fassent partie intégrante des cultes de l’île.

IMG_5085
IMG_5087

Sur le chemin du retour, nous observons de loin ces fermes à saumon, export principal de l’île.

IMG_5091

Pas facile de naviguer dans cet archipel composé de multiples îles. De très récents tunnels ont été aménagés pour pouvoir relier en voiture divers points de l’île. Nous en empruntons un, à la surprise de voir un énorme rond point sous-marin à faire palir celui de l’Arc de Triomphe à Paris.

IMG_5093

Le soir, après un peu de repos à l’hôtel, direction le dîner. Et quoi de mieux pour sublimer la spécialité locale qu’un peu de sushis ? C’est donc au seul restaurant de sushis des îles Féroé, Etika, que nous mangerons.

IMG_5095

C’est un petit établissement tout en longueur.

IMG_5097
IMG_5098

Quasiment tout est au saumon. Les sushis japonais n’en comprennent pas beaucoup, mais cela est logique dans un endroit où le saumon constitue la diète principale.

IMG_5100

Ces assiettes sont exceptionnelles. Le poisson est frais, et on retrouve les délices japonais comme les amaebi (crevettes douces) ou des oeufs de poisson. Miam !

IMG_5101
IMG_5102

Quelques autres plateaux sont apportés. Ma gourmandise m’a bien évidemment trahi en quelques minutes. Difficile de résister devant autant de fraîcheur.

IMG_5107
IMG_5108
IMG_5109

Après cet excellent dîner, balade dans Torshavn. Capitale modeste de l’île avec ses quelques milliers d’habitants, on remarque tout de suite la sobriété environnementale en vigueur dans le nord de l’Europe avec ces toits végétalisés qui feraient pâlir Anne Hidalgo…

IMG_5111

IMG_5113

On ne se doute pas qu’il est 23h locales en voyant ces photos.

IMG_5114

Pour finir ce carnet, voici… le siège du gouvernement des Îles Féroé. A l’exception de la charpente rouge, tout laisse à penser que ce sont des maisons ordinaires. Alors qu’elles abritent le Premier Ministères et quelques ministères régaliens. Les Îles Féroé sont autonomes sans l’être à 100%. Elles font partie du Royaume du Danemark, qui dicte la politique étrangère, de défense, et le cours légal de la monnaie. Les Îles Féroé envoient deux membres au parlement à Copenhague. Mais les Îles Féroé ne sont ni partie de l’UE, ni de Schengen, et n’ont pas à obéir aux mêmes traités commerciaux que le Danemark. Bref, n’informez surtout pas les corses de comment cela fonctionne avec le Danemark, au risque de créer quelques jalousies…

IMG_5115
IMG_5116

Il est l’heure de retourner dans nos pénates sous la luminosité de minuit… Jusqu’au prochain carnet !

IMG_5118

1,324FansLike
877FollowersFollow
1,286FollowersFollow
315SubscribersSubscribe

Articles récents