fbpx

Quels types de batteries a-t-on le droit d’emmener dans un avion ?

On ne pas tout emmener dans un avion et la litanie des objets interdits ou régulés est interminable. Mais ce que tout le monde ne sait pas c’est qu’un sein même d’une catégorie de produits il peut y avoir de très légères subtilités auxquelles on ne prête pas attention jusqu’à ce qu’on tombe sur un contrôle de sécurité un peu tatillon. C’est le cas par exemple pour les batteries ! Et dieu sait qu’on en transporte un nombre de plus en plus conséquent !

Les piles “sèches”

Ce sont les piles que nous utilisons couramment à la maison (AAA,AA…). Elles sont autorisée à bord à la fois dans les bagages en soute et en bagage cabine qu’elles soient ou non rechargeables.

Le cas de figure le plus fréquent rencontré aujourd’hui pour ces piles est l’appareil photo.

Les appareils contenant une batterie au Lithium non amovible

Il s’agit des batteries contenues dans nos téléphones, ordinateurs etc. Ces appareils sont autorisés à la fois en cabine et en bagage en soute même si je me demande qui a l’idée saugrenue de prendre le risque de mettre son ordinateur dans sa valise.

Il existe toute fois une limite : leur capacité doit être inférieure à 100 watts/heure (100 WH).

Au delà de 100 WH et en dessous de 160 WH elles ne sont autorisées qu’en cabine et avec autorisation préalable de la compagnie et, le plus souvent, dans la limite de deux par personne.

Des interdictions spécifiques peuvent s’appliquer à certains appareils de manière provisoire ou permanente comme le Samsung Galaxy Note 7 ou aujourd’hui de certains modèles de MacBook Pro.

Les appareils contenant une batterie au Lithium amovible

Ces appareils ne sont acceptés qu’en cabine et à condition que la capacité de la batterie soit inférieure à 100 WH.

Entre 100 et 100 WH une autorisation de la compagnie est nécessaire et le nombre de batteries de ce type est en général limité à 2.

Les batteries au Lithium de rechange

La règle ci-dessus s’applique et les compagnies peuvent décider d’en limiter le nombre.

Plus intéressant ces dispositions s’appliquent aussi aux “powerbanks” , ces gros accus dont nous raffolons pour recharger nos appareils. Au fur et à mesure que la technologie évolue et qu’ils gagnent en capacité ils commencent à se rapprocher de la limite des 100 WH voire la dépassent pour certains.

En tout cas leur capacité doit être facilement vérifiable (inscrite dessus).

Comment connaitre la capacité de ma batterie ?

Et bien ça n’est pas compliqué c’est marqué dessus le plus souvent…sauf pour les powerbanks où c’est plus aléatoire.

Par contre le problème auquel vous serez confronté est que très souvent l’information est mentionnée en mAh (mili-ampère heure) ce qui ne vous aide pas beaucoup.

Donc la formule magique à connaitre est que mAh*V/1000 = Wh.

Concrètement parlant si je prends ma batterie Anker PowerCore 20100 mAh dont je ne me sépare jamais (elle peut recharger plus de 6 fois un iphone ou 2 fois un iPad Air). Sa puissance de sortie est de 4,8V donc en WH cela donne 96,48, ce qui me fait passer juste en dessous de la limite. Maintenant qu’on voit arriver sur le marché des modèles encore plus puissant il sera important de bien contrôler ce qu’on emporte avant de partir à l’aéroport.

Si la capacité de votre powerbank n’est pas mentionnée dessus, voyagez avec le mode d’emploi ou toute chose attestant de sa capacité.

Autres cas

Les batteries d’auto, les batteries liquides ou les batteries jetables sont interdites dans les bagages de cabine et les bagages enregistrés, sauf si elles sont utilisées pour alimenter un scooter ou un fauteuil roulant. Si vous devez emporter une batterie de rechange pour un scooter ou un fauteuil roulant, vous devez en aviser la compagnie aérienne afin que la batterie puisse être correctement emballée pour le transport aérien.

Est-ce vraiment contrôlé ?

J’allais vous dire que je n’ai jamais vu un contrôle poussé de batteries à un contrôle de sécurité…jusqu’à mon dernier séjour à Pekin où ils ont été plus que tatillons à tel point que j’ai cru qu’ils allaient garder certaines batteries comme Olivier vous l’expliquait ici.

De manière générale et après avoir exploré de nombreux forums de voyageur il est clair que la Chine est beaucoup plus tatillonne que les autres pays sur le sujet.

Pourquoi ? Contrairement aux autres pays, justement, les normes de qualité ne sont pas les mêmes, voire parfois inexistantes, et il est facile d’y acheter du matériel de mauvaise qualité, plus susceptible de s’enflammer en plein vol.

En ce qui me concerne d’ailleurs ils regardaient avec attention deux batteries de cigarette électronique sur lesquelles la capacité était peu lisible alors qu’ils ont à peine jeté un oeil à mon Anker de 96 WH sur lequel aucune mention n’est visible. Pour mémoire une batterie de e-cigarette c’est en général du 3500 mAh maximum à 3,7 volts donc 13 WH donc aucun soucis à se faire. De manière générale seules les powerbanks peuvent vous poser problème en théorie.

Dans la pratique allez expliquer à un chinois tatillon que ça passe…je vous souhaite bonne chance et d’ailleurs tous les retours d’expérience négatifs que j’ai vu voir sur le net ne concernent que la Chine et ce peu importe la capacité de la batterie.

Nos conseils pour voyager

Tout d’abord n’utilisez que des batteries Lithium et powerbanks de “qualité” et si leur capacité n’est pas mentionnée sur elles, faites une photocopie de n’importe document attestant de ses caractéristiques (en anglais of course). On pourra également vous confisquer une batterie en mauvais état apparent.

Pour les batteries (pas les powerbanks) emballez les dans des boites spécifiques de manière à ce qu’elles n’aillent pas toucher un élément métallique au fond de votre poche ou de votre sac. C’est d’ailleurs obligatoire.

Après comme vous le verrez dans cet échange, si vous tombez sur un employé pinailleur (le plus souvent car il ne sait pas ou mal lire l’anglais) c’est la roulette russe.

Attention toutefois, une compagnie est totalement libre d’avoir une politique plus restrictive que les normes internationales. Je vous conseille donc de regarder plus spécifiquement ce que dit votre compagnie aérienne à ce sujet. Par exemple Air France, Lufthansa, Swiss et Austrian, Air China ou China Airlines.

Ce n’est qu’un article “vulgarisateur”, si vous voulez rentrer dans les détails et suivre l’évolution de la réglementation il n’y a qu’une et une seule source : l’IATA et sa page dédiée au sujet ou vous trouverez toute la documentation nécessaire.

Conclusion

Seuls quelques modèles aujourd’hui ont donc une capacité qui les interdit de transport en avion. Mais cela ne peut pas dire qu’on ne pourra pas vous ennuyer et pinailler. Au moins maintenant vous connaissez les limites même si je doute qu’un employé un peu têtu vous écoute.

Photo : batteries en avion de  Syda Productions via Shutterstock

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,059FansJ'aime
1,257SuiveursSuivre
74AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.