fbpx

Quels sont les aéroports les plus conviviaux en Europe ?

Le Consumer Choice Center vient de publier son European Airport Index, qui classe les 10 premiers aéroports d’Europe en termes de convivialité pour les passagers.

Qu’est ce que le Consumer Choice Center ?

A chaque fois qu’un classement sort, aussi croustillant soit-il, il importe de regarder d’où il vient pour en estimer sinon la valeur au moins l’objectivité.

Le Consumer Choice Center, comme il se présente lui-même, est “une entité indépendante qui vise à promouvoir plus de choix et de liberté pour les consommateurs“.

Le Centre de choix des consommateurs a été lancé en février 2017 dans le cadre du projet Students For Liberty. Nous avons organisé des événements de lancement à Bruxelles, en Belgique, et à Ottawa, en Ontario, au Canada. Actuellement, nous avons du personnel aux États-Unis, au Canada, au Brésil et dans l’Union européenne.”

En tant qu’organisation indépendante à but non lucratif, le Consumer Choice Center dépend du financement de donateurs privés. Nous n’acceptons pas l’argent des institutions gouvernementales. Comme décrit dans notre Code d’éthique, nous maintenons strictement notre indépendance éditoriale et n’accordons aucune influence à nos bailleurs de fonds sur les décisions éditoriales.

Notre soutien provient d’entreprises, de particuliers et de fondations. Nous avons un modèle d’adhésion à plusieurs niveaux disponible pour les membres qui nous soutiennent sur une base annuelle, ce qui équivaut au statut argent, or et platine. Ces membres donnent entre 10 $ et 50 $ par année pour soutenir notre travail et notre mission.”

La liste des “collaborateurs” est disponible ici.

Bref, si cela ne présume en rien de la qualité de leurs analyses, il ne semble pas qu’on ait affaire à un lobby ou qu’ils aient intérêt à manipuler l’information. On peut donc rentrer dans le vif du sujet.

Les 10 aéroports les plus conviviaux en Europe…

Donc sans plus attendre, le classement des 10 aéroports les plus conviviaux en Europe : Bruxelles, Zurich, Dusseldorf, Madric, Manchester, Copenhague, Amsterdam, Stockholm, Francfort, Munich

Quelle méthodologie ?

D’où sortent donc ces chiffres ? Toujours selon les auteurs

“Nous avons examiné les 30 aéroports les plus importants d’Europe (en termes de volume de passagers) et les avons classés en fonction de l’expérience des passagers, en fonction d’un ensemble de facteurs allant de l’emplacement et des options de transport à l’expérience dans les aéroports et à l’accès au réseau aérien. [….]L’Indice global de convivialité pour les passagers (comprend les indicateurs susmentionnés, mais ajoute également les liaisons ferroviaires directes à partir de l’aéroport, la disponibilité des services d’appel, la concurrence des compagnies aériennes, les hôtels sur place, le nombre de destinations, le nombre de compagnies aériennes, la commodité du changement de terminal)”

Jusqu’ici ça se tient.

Analyse

Rien de bien surprenant dans les résultats. Bien qu’ils aient retenus les 30 plus gros aéroports européens on voit bien ressortir des aéroports de “seconde catégorie” qui ne sont pas de gros hubs voire sont des aéroports de bout de ligne. C’est plus simple d’être sympa quand on est ni immense si saturé.

Quelques exceptions notables tout de même : Amsterdam, Francfort, Madrid, Zurich et dans une moindre mesure Munich montrent qu’on peut être le Hub d’une grosse compagnie (Lufthansa) ou “moyenne supérieure” pour les autres et réussir de bons scores en termes de convivialité.

Ceci dit si nous sommes d’accord avec ce classement dans la plupart des cas, certains nous interpellent comme Manchester. Ok l’aéroport est vivant mais niveau expérience on a vu mieux. La prise en compte du design et du “look and feel” général manque à mon avis dans ce classement.

Pour revenir sur le cas de Francfort je pense que le fait que Lufthansa ait deux hubs les rend tous les deux plus vivables que Roissy ou Heathrow par exemple

Je vois tout de même une limite à l’exercice : pour classer les plus grands aéroports une logique de terminal serait plus appropriée. En effet si l’expérience est cohérente à Francfort ou Zurich c’est loin d’être le cas à Roissy ou Heathrow en fonction du terminal par lequel on passe. Et l’écart d’expérience peut être énorme.

Mais regardons un peu les détails.

Embarquement au contact ou en bus ?

C’est un critère en effet pertinent.

On déteste les embarquements par bus et donc nous validons le critère…mais pas la manière de le mesurer.

Ce classement nous donne le nombre de passagers par passerelle, pas le nombre de passager embarquant par une passerelle par rapport au nombre de passagers total.

Je pense de plus que les chiffres d’Istanbul sont ceux de l’ancien Aéroport d’Ataturk fermé au printemps dernier et pas celui du nouvel aéroport qui a mon avis dispose d’assez de passerelles pour que l’embarquement par bus se fasse de plus en plus rare…sauf pour les passagers ayant accès aux salons sur les vols intérieurs qu’on emmène directement en bus du salon à l’avion…et là ça devient un point positif.

Quel aéroport est le plus proche du centre ville ?

Là encore un critère pertinent. Qui a envie d’aller au bout du monde et, pire, passer des heures dans les embouteillages pour aller prendre un avion ?

Forcément on retrouve sans surprise aucune des aéroports de “petites grandes villes”. Mais là encore si la facilité d’accès à l’aéroport est un bon critère, je ne suis pas certain qu’il soit mesuré de la meilleure des manières.

Prenez l’exemple de Stockholm. Arlanda est situé à 40 km de la ville c’est à dire au bout du monde (on l’a fait une fois en Uber on s’en est mordu les doigts). Pour information Roissy n’est qu’à 26 km du centre de Paris, c’est dire !

Mais le Arlanda Express, un train qui passe toutes les 15 minutes vous emmène dans le centre de Stockholm en 18 minutes !

Pareil à Madrid où l’aéroport est très facilement accessible par le métro.

Il aurait peut être fallu prendre en compte la facilité d’accès en transport en communs ne serai-ce que pour pondérer ce classement.

Combien de lounges dans les aéroports ?

Le classement prend aussi en compte le nombre de salons d’aéroports disponibles.

Chez TravelGuys on adore les salons d’aéroports et on considère qu’ils sont une partie essentielle de notre expérience en aéroport. Mais là encore j’ai un doute.

Oui certains salons sont accessibles à tous pourvu qu’on paie. D’autres sont plus exclusifs et réservés à des passagers ayant un certain statut ou voyageant en business ou en première. Mais pour 95% des passagers cela ne veut absolument rien dire car ils n’en verront jamais la couleur voire, pour certains, en ignorent même l’existence.

Ce que que ce classement nous dit est qu‘Heathrow, Zurich, Moscou ou Francfort sont des aéroports qui voient passer beaucoup de passagers premium et rien de plus. Petite surprise pour Vienne mais je pense que l’appartenance d’Austrian à Lufthansa Group lui permet de récupérer de la clientèle Swiss et Lufthansa en correspondance…

Et Paris ? On aurait vu s’attendre à voir Roissy pointer son nez ici…et bien non. La raison ? Elle est double à mon avis.

La première est que contrairement à Lufthansa à Francfort, Air France ne multiplie pas les lounges et les typologies de lounge en fonction du client. La seconde est que quoi qu’on en dise et en attendant de voir l’effet du Brexit, Paris n’est pas une destination de voyages d’affaires et voit passer de manière générale moins de voyageurs premium (affaire ou “touriste” à statut ou voyageant en business ou first) que Francfort, Zurich ou Londres.

Quel aéroport a le plus de restaurants et de magasins ?

Un critère plus pertinent que les lounges à mon avis car il fait d’un aéroport un aéroport “vivant” ou “mort” pour le passager qui doit attendre un vol.

C’est peut être le classement le plus surprenant…quoique. Quoi qu’il en soit on voit que les travaux menés à Amsterdam portent leurs fruits ainsi qu’à Orly !

Mais on reste loin de ce qu’on peut voir à Dubai ou à Singapour…

Conclusion

Un classement pas plus stupide qu’un autre même si les chiffres utilisés se discutent. Mais l’évaluation d’un aéroport est compliquée car elle prend en compte un grand nombre de paramètres qui rendent la chose très complexe.

A commencer par le parcours qui n’est jamais le même entre un voyageur “premium” et un voyageure “touriste”, entre un passager au départ, à l’arrivée ou en correspondance…Je ne vois pas non la durée moyenne des contrôles de police ou de sécurité.

Bref on aura au moins appris qu’un aéroport de taille “moyenne supérieure” desservant une “petite capitale”, et hub d’une compagnie de taille moyenne sera plus facilement convivial qu’un immense aéroport servant de hub unique à une major. Mais ça on le savait déjà.

Le rapport est consultable en ligne ici.

Image : Terminal d’aéroport de Shine Nucha via Shutterstock

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
638FansJ'aime
1,241SuiveursSuivre
65AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.