fbpx

Crash aérien : il n’y a pas qu’à BFM TV que le stagiaire fait des blagues

La présentatrice d’un journal télévisé qui couvrait l’accident du vol Asiana 214 a visiblement été victime d’un stagiaire à l’humour douteux.

On est en 2013 et le vol Asiana Airlines 214 a raté son atterrissage à l’aéroport de San Francisco en provenance de Séoul. L’accident fera 3 morts (dont un qui a survécu au crash mais sera écrasé par un camion de pompier pendant les opérations de secours) et 180 blessés sur les 291 passagers et il s’agit à ce jour d’un des 4 seuls accidents impliquant un Boeing 777 après le British Airways 38 (Pekin-Londres) en 2008 et avant les dramatiques vols Malaysia MH17 (Kuala Lumpour Amsterdam abattu en vol au dessus de l’Ukraine) et MH370 toujours pas expliqué ni retrouvé.

Bref dans son reportage la journaliste cite le nom des pilotes et se fie à son écran. La “blague d’un stagiaire” est aujourd’hui la thèse la plus plausible pour expliquer ce moment d’un goût douteux même s’il a fait beaucoup rire a posteriori.

Allez un peu d’aide pour ceux qui ont du mal :

• Sum Ting Wong (Something wrong) : quelque chose ne va pas.

• Wi Tu Lo (We’re too low) : on est trop bas.

• Ho Lee Fuk (Holly f..uck) : Oh nom de D…..

Bien entendu elle a tout lu sagement sans se rendre compte de rien.

 

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
250FansJ'aime
1,186SuiveursSuivre
56AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.