Petite escale à Bangkok sur la route qui me mène de Jakarta à Siem Reap, je reste fidèle à Luxury Collection et opte pour l’Athenee Bangkok, enchanté que j’avais été par mon récent séjour au Keraton at the Plaza Jakarta.

Accès à l’hôtel et check-in

Deux jours avant mon arrivée le concierge de l’hôtel m’avais proposé par email d’organiser mon transfert, chose que j’avais acceptée. Ces prestations sont le plus souvent hors de prix en Europe mais totalement abordables en Asie.

Un agent de l’hôtel m’attend donc en zone d’arrivée et m’installe dans la Mercedes S300 qui me conduira a destination. Boissons fraîches, Oshibori, écrans de télé, Wifi… rien ne manque.

L’hôtel est situé a 10/15 minutes à pieds du parc Lumpini. C’est un ancien hôtel de la chaîne Le Méridien qui est monté en gamme et donc changé de marque après travaux. On le connaissait avant sous le nom de Plaza Athénée.

On reconnaît bien le style « Méridien » de l’immeuble d’ailleurs.

Athenee Bangkok

Dès mon arrivée un chasseur prend en charge mes bagages et je rentre dans l’hôtel.

Dès l’entrée le lobby fait très bonne impression.

Athenee Bangkok

Athenee Bangkok

 

Je me rend au check-in.

Athenee Bangkok

Ayant effectué un mobile check-in sur l’application SPG tout est déjà prêt et je n’ai qu’un papier à signer pour récupérer les clés de ma chambre.

La veille l’application me signalait un surclassement en suite qui a « disparu » quelques heures avant mon arrivée. J’en fais la remarque à la personne qui s’occupe du check-in, sachant qu’elle avait au passage « zappé » le protocole d’accueil d’un client platinum. Elle ne me baragouine un « c’est comme ça ». Sachant qu’il restait à ce moment même des suites ou des chambres supérieures disponibles à la réservation je trouve la pratique un peu mesquine mais je ne suis pas surpris : en Asie vu le niveau d’empowerment zéro du personnel et leur absence totale d’initiative il y avait peu de chances qu’elle appelle un manager comme ça se ferait ailleurs. Je me contente donc de l’upgrade proposée : une « Athenee Club Room » qui n’est autre que l’Athenee Room standard que j’avais réservée mais dans les étages supérieurs, avec une meilleure vue et un accès lounge qui de toute manière m’était automatiquement dû en tant que platinum.

Application plus que moyenne des bénéfices du programme de fidélité donc.

Athenee Club Room.

Je prends donc possession de ma chambre. Très classique.

Un espace nuit prolongé par un espace bureau et un coin canapé salon. 38m2 bien optimisés.

Athenee Club room - Athenee Bangkok

Athenee Club room - Athenee Bangkok

Le coin salon.

Athenee Club room - Athenee Bangkok

Le bureau.

Athenee Club room - Athenee Bangkok

Salle de bain avec une seule vasque, baignoire et douche séparées, de taille convenable Sans plus.

Athenee Club room - Athenee Bangkok

Athenee Club room - Athenee Bangkok

Athenee Club room - Athenee Bangkok

Inutile de préciser que la literie est excellente et que je dormirai très bien et que le tout correspond totalement à ce qu’on attend d’un hôtel de cette gamme.

Un petit reproche quand même : je trouve le tout un peu chargé niveau esthétique et je regrette la sobriété et la simplicité du Keraton. En plus les tons relativement sombres assortis à un éclairage…pas trop lumineux, me laisseront une impression de « peux mieux faire ».

La vidéo pour finir.

 

Un bon lounge, une déception au restaurant

C’est la fin d’après-midi, il est temps d’aller grignoter quelque chose au lounge.

Le lounge de l’Athenee est vraiment très grand pour un lounge d’hôtel et s’étend sur plusieurs salles.

Club lounge - Athenee Bangkok

Club lounge - Athenee Bangkok

 

Les boissons sont servies à table et le buffet fourni et varié.

Club lounge - Athenee Bangkok

 

Club lounge - Athenee Bangkok

Club lounge - Athenee Bangkok

 

Club lounge - Athenee Bangkok

 

Club lounge - Athenee Bangkok

 

Club lounge - Athenee Bangkok

Club lounge - Athenee Bangkok

Club lounge - Athenee Bangkok

 

Largement de quoi se sustenter. Ayant bien mangé sur mon vol entre Jakarta et Bangkok le passage au lounge sera suffisant pour moi et je ne testerai pas la restauration de l’hôtel ce premier soir.

Par contre le lendemain j’opterai pour le restaurant japonais (ll y a 5 restaurants à l’hôtel donc un 2 étoiles Michelin).

Je prendrai une salade de crabe et un Teppanyaki de bœuf. Quelle déception !!

La salade est bonne, mais sans rien d’exceptionnel.

Restaurant- Athenee Bangkok

Et pour moi un Teppanyaki servi comme cela et même pas préparé devant vous c’est juste une pièce de bœuf quelconque.

Restaurant- Athenee Bangkok

Je n’ai rien retrouvé de l’expérience ni de la tendresse de la viande expérimentée au Westin Tokyo ou au Prince Gallery.

J’ai peut être choisi le mauvais restaurant ou pris les mauvais plats, je n’ai peut être pas eu de chance mais c’est mon expérience vécue et elle ne correspond pas à ce qu’on attend d’un hôtel de cette catégorie.

Ma soirée sera sauvée par un passage à un des bars de l’hôtel, celui situé à côté de la piscine. Je resterai très classique sur mes consommations sans tenter d’explorer la carte de cocktails mais l’endroit est très agréable et le personnel sympathique.

Athenee Bangkok

 

Piscine, Fitness, Spa : de belles installations et un peu de mesquinerie

Située en hauteur et avec une belle vue sur la ville, la piscine de l’Athenee Bangkok est superbe.

Piscine - Athenee Bangkok

Piscine - Athenee Bangkok

Piscine - Athenee Bangkok

Piscine - Athenee Bangkok

Piscine - Athenee Bangkok

 

Elle est grande, il y a de la place, on n’est pas serrés les uns contre les autres et elle est de profondeur constante sur toute sa longueur ce qui permet de faire de vraies longueurs.

A l’extrémité on a accès à un petit jardin.

Piscine - Athenee Bangkok

Et de nuit le spectacle est majestueux.

Piscine - Athenee Bangkok

Piscine - Athenee Bangkok

Piscine - Athenee Bangkok

Un endroit vraiment calme et apaisant où l’on aime se détendre de jour comme de nuit, détachées du tumulte de Bangkok. Puisque la comparaison est inévitable avec celle du Sofitel So Bangkok je dirai qu’elles ne « boxent » pas dans la même catégorie. Celle du Sofitel en mets plein la vue mais est un endroit de festivité bruyant, bondé de monde et invivable. Ici c’est moins impressionnant (quoique…) mais on se sent vraiment bien. Frime d’un côté, luxe discret de l’autre.

L’Athenee Bangkok dispose d’une très belle salle de fitness, bien équipée, avec vue sur la piscine à l’étage de laquelle elle est située.

Fitness - Athenee Bangkok

Fitness - Athenee Bangkok

Fitness - Athenee Bangkok

Très bon point : j’apprend qu’elle est jouxtée par un spa. Un sauna et un hammam pour se détendre après une séance…

J’avais en tête ce qu’avait fait récemment le W Barcelone…et j’ai donc été  déçu.

Au début ça s’annonce plutôt bien…

spa - Athenee Bangkok

spa - Athenee Bangkok

 

Puis on tombe sur quelque chose de totalement utilitaire, pas expérientiel du tout.

spa - Athenee Bangkok

spa - Athenee Bangkok

C’est triste, pas fréquenté (et pour cause) et ça ne donne pas envie de s’éterniser.

Je testerai par contre le « vrai » spa de l’Athenee Bangkok. 20h d’avion en deux jours ça mérite a minima un petit massage.

L’établissement est beau et la qualité de soins est au rendez-vous.

Spa  - Athenee Bangkok

Spa  - Athenee Bangkok

Spa  - Athenee Bangkok

Par contre là aussi une petite déception. En général dans les hôtels de cette gamme le spa dispose très souvent d’une « wet zone » librement utilisable par les clients de l’hôtel même s’ils ne font pas de soin ou, au pire, cette facilité est réservée aux clients « élite » du programme de fidélité. Là ils renvoient les clients vers les installations que je vous ai montré à côté de la salle de sport. Vraiment dommage, à la limite du mesquin.

Quand on ne comprend pas le mobile check-out

J’avais réservé auprès de l’hôtel un transport pour me ramener à l »aéroport comme à l’aller. Il était prêt à l’heure dite.

Je fais mon mobile check-out depuis l’application SPG qui me permet de ne pas repasser à la réception…sauf qu’une fille de la réception me coure après en me demandant de payer. je lui explique que j’ai fait le procédure sur mobile et elle me dit que je dois d’abord passer au desk. Je commence à m’énerver devant cette perte de temps et lui ré-explique la chose. Finalement son manager lui expliquera que le mobile check-out dispense de repasser par le desk…. inacceptable à ce niveau.

Conclusion : une excellente prestation mais…..

L’Athenee Bangkok offre des prestations de très haut niveau mais me laisse un peu sur ma faim. Un peu d’amateurisme sur le check-out, une application plus que limite du programme de fidélité, une déco de bon goût mais une ambiance finalement trop sombre à mon goût et un restaurant à côté du sujet.

Alors oui ce sont des détails, mais dans un 5 étoile c’est justement ces détails qui font la différence.

J’ai aimé mais je n’ai pas été enchanté.

Petite escale à Bangkok sur la route qui me mène de Jakarta à Siem Reap, je reste fidèle à Luxury Collection et opte pour l'Athenee Bangkok, enchanté que j'avais été par mon récent séjour au Keraton at the Plaza Jakarta. Accès à l'hôtel et check-in Deux jours avant mon arrivée le concierge de l'hôtel m'avais proposé par email d'organiser mon transfert, chose que j'avais acceptée. Ces prestations sont le plus souvent hors de prix en Europe mais totalement abordables en Asie. Un agent de l'hôtel m'attend donc en zone d'arrivée et m'installe dans la Mercedes S300 qui me conduira a…
Même s'il propose une prestation de haut niveau quasiment irréprochable, l'Athenee Bangkok pêche encore sur un certain nombre de détails qui font que l'expérience laisse un goût d'inachevé, de "peut mieux faire". On apprécie l'expérience mais on ne repart pas enchanté.

Athenee Bangkok

Hotel (emplacement etc...)
Checkin-out
Chambre
Restauration/bar
Equipements (gym, piscine, spa...)
Service et attention
Application programme de fidélité
Rapport Expérience/Prix

Très bien...mais on reste sur sa faim

Même s'il propose une prestation de haut niveau quasiment irréprochable, l'Athenee Bangkok pêche encore sur un certain nombre de détails qui font que l'expérience laisse un goût d'inachevé, de "peut mieux faire". On apprécie l'expérience mais on ne repart pas enchanté.