Lors de mon dernier séjour à Bangkok j’ai opté pour le Sofitel So Bangkok. J’étais en effet intéressé par le positionnement de cette nouvelle marque du groupe Accor : le luxe d’un Sofitel mais sans son coté froid et impersonnel, avec un côté « boutique hôtel », chaque hotel de la marque ayant un personnalité, un design, un thème qui lui est propre. Rassuré par les nombreux échos positifs d’amis y ayant séjourné je me suis décidé à essayer.

Pour le côté « personnalité de l’hôtel » c’est Christian Lacroix qui a été mis à contribution en dessinant, entre autres, le lobby, le club signature et les tenues du personnel. Chaque Sofitel So a ainsi mobilisé des designers différents de telle sorte que, contrairement aux Sofitel, aucun ne ressemble à un autre.

J’ai choisi une chambre « So Club » qui fait 7-8 mètre carrés de plus qu’une chambre normale. Au delà on passe à la gamme des différentes tailles de suites.

L’hôtel est bien situé dans le centre de Bangkok, juste en face du parc Lumphini, ce qui ne manquera pas d’intéresser ceux qui cherchent un endroit où courir à proximité de leur lieu de villégiature. La vue sur la ville et le parc vaut vraiment le détour.

Dès l’arrivée on sent le coté « boutique hôtel ». Pas de grand lobby froid et impersonnel mais un petit comptoir qui trône dans un hall minimaliste. On se croirait davantage dans une boutique d’artiste.

Lobby - Sofitel So Bangkok

Lobby - Sofitel So Bangkok

La chambre Club confère un certain nombre d’avantages détaillés ici. D’un point de vue très pratique j’apprécie beaucoup de pouvoir donner deux vêtements à nettoyer quotidiennement gratuitement.Avantages club signature

Mon Check in se passera donc au club où on m’attend avec un cocktail de bienvenue. Olivier (l’autre TravelGuy) qui était sur Bangkok et rentrait à Paris le lendemain sera plus inspiré que moi et prendra la préparation du dit cocktail en vidéo car, à l’image de l’hôtel, la créativité et l’expérience sont à l’honneur.

La vue vaut également le détour.

Accueil au signature Lounge -Sofitel So Bangkok

 

Lorsqu’on se promène dans les couloirs on voit à quel point tout est pensé et recherché.

Sofitel So Bangkok

Sofitel So Bangkok

Chambre So Club - Sofitel So Bangkok

L’ambiance musicale omniprésente est discrète et travaillée. Un mélange parfaitement réussi et un équilibre parfait qui comblent les sens.

 

Il est temps de prendre possession de ma chambre. Les chambres sont décorées selon des thèmes reprenant 4 éléments : bois, eau, métal et terre. Toutes les tailles de chambres et de suites ne sont pas disponibles dans chaque élément. Pour moi ce sera métal.

La chambre :

Chambre So Club - Sofitel So Bangkok

Chambre So Club - Sofitel So Bangkok

La salle de bain comporte une grande baignoire, et douche à effet de pluie dans laquelle on pourrait loger 4 ou 5 personnes. Comme dans de plus en plus d’hôtels récents elle donne directement sur la chambre au travers d’une paroi vitrée qui accentue l’impression d’espace. Des rideaux automatiques permettent bien sur de l’occulter

Chambre So Club - Sofitel So Bangkok

La vue de jour où l’on apprécie la vue.

Chambre So Club - Sofitel So Bangkok

La chambre est spacieuse, surtout pour une seule personne et le fait qu’elle soit en angle ne fait qu’ajouter à l’impression d’espace…et à la vue.

Vue panoramique :

Chambre So Club - Sofitel So Bangkok

Et vidéo pour terminer la visite :

Ah si…j’oubliais. la vue de la piscine en contrebas.

Vue la Piscine depuis la chambre - Sofitel So Bangkok

Les chambres sont également des concentrés de technologie. La télé cache un médiacenter commandé par un mac mini qui permet de tout régler dans la chambre, d’aller sur internet, de lire la presse internationale, de diffuser les contenus de ses propres périphériques sur l’écran etc. Et l’intégralité de l’hôtel est impeccablement couvert par un wifi fiable et rapide que je n’ai jamais réussi à prendre en défaut.

Bien sur il y a des choses perfectibles. Comme les liseuses « façon siège d’avion » de part et d’autres du lit qui à mon avis ne donnent pas un confort de lecture suffisant, le « master » de l’installation électrique qui n’éteint pas tout et oblige à refaire le tour de la chambre pour éteindre la lampe de bureau et l’halogène. Ou le rideau électrique qui n’est piloté qu’à moitié. Un angle est commandé depuis un bouton mais pour la partie face au bureau il faut se lever…et ça n’est pas simple d’accès. J’ajouterai le minibar réduit à sa plus simple expression (même pas de coca…et aucun alcool) et les rangements limités pour les affaires (mais ça ça devient un lieu commun dans tous les hôtels récents).

J’ai pris mes petits déjeuners au club signature. La carte y est la même qu’ailleurs mais on est dans un espace privatisé et ils sont inclus dans le prix de la chambre. Voici le club, un petit déjeuner  « So Nippon » et la vue du club.

Signature Lounge - Sofitel So Bangkok

Petit Déjeuner au Signature Lounge - Sofitel SO Bangkok

Vue du Signature Lounge - Sofitel So Bangkok

 

L’hôtel comporte plusieurs restaurants. J’en ai essayé deux : celui du 29e, plus « premium » et celui du 7e, au choix buffet ou à la carte. Le premier n’est pas donné mais plaira aux gourmets.

Park Society Restaurant - Sofitel So Bangkok

Park Society Restaurant - Sofitel So Bangkok

 

Et la vue sur Bangkok de nuit y est superbe.

Park Society Restaurant - Sofitel So Bangkok

Le second, buffet ou à la carte au choix était également bon sans pour autant m’avoir laissé une impression inoubliable. Peut être le coté « hall de gare » de la salle ou le mix « à la carte / buffet » qui le rendait peu lisible a priori.

A mon avis il y a la place pour quelque chose « entre les deux » qui m’a manqué. Un quelque chose plus asiatique, plus « fusion » sans forcément être gastro ni buffet.

Plusieurs bars également. Le premier est lui aussi au 29e, en extérieur sur le toit et propose évidemment une vue de premier choix sur la ville. Chose intelligente (le diable est dans les détails), les cartes sont dans des porte-cartes rétro-éclairés : plus simple pour les déchiffrer la nuit.

Hi So Bar - Sofitel So Bangkok

Les cocktails sont bons sans être exceptionnels mais c’est une critique récurrente dans les bars d’hôtels à moins d’atteindre un certain niveau, supérieur à celui-ci. C’est bon mais souvent plat, il manque quelque chose en dépit de la créativité de la carte. Très peu m’ont pour l’instant fait oublier les meilleurs bars à cocktail parisiens. D’ailleurs la carte du Sofitel So mentionne le « French 75 » en précisant qu’il a été créé au Harry’s Bar de Paris. Essayez l’original, ça n’a rien à voir.

Mais il y a la vue et l’ambiance et au final c’est surtout cela qu’on paie. Et ça les vaut.

Autre point qui fait la réputation de l’établissement : sa piscine, considérée comme une des plus belles de la ville. Je dois avouer que mon premier contact avec l’endroit ne m’a pas convaincu. Trop de bruit, musique trop forte, basses assourdissantes. Oubliez le côté classe et créativité, ici on est dans le « commun » et le nivellement par le bas. Fini le charme et le confort discret, c’est l’endroit où on parade et où il faut être vu.

A la longue je suis revenu sur mon jugement : c’était un dimanche après midi avec une clientèle et une animation qui visiblement lui sont propres. D’ailleurs tout est redevenu calme vers 17h et les autres jours ont davantage ressemblé à ce qu’on attend d’un tel établissement.

La piscine à débordement est grande et offre un point de vue inégalé sur le parc Lumphini et Bangkok.

Piscine - Sofitel So Bangkok

Piscine - Sofitel So Bangkok

Par contre la moitié de la longueur est prise par la terrasse du bar, ce qui ne laisse de la place que pour une dizaine de transats, et encore. Si vous voulez vous prélasser au soleil sachez que les places sont rares et chères.

Piscine - Sofitel So Bangkok

Un jacuzzi est également présent.

Piscine - Sofitel So Bangkok

Un endroit fort agréable pour se reposer ou venir se détendre après une longue journée de visites sous une chaleur accablante.

Ma conclusion, l’équilibre entre le luxe et un coté décalé et créatif est totalement réussi. Le Sofitel So Bangkok est un endroit où l’on se sent bien et je ne doute pas qu’il arrive à capter cette clientèle plus jeune (30-45) qui veut des prestations de haut de gamme sans pour autant se retrouver dans l’univers froid et impersonnel des 5 étoiles habituels. C’est justement là que se situe la différence entre un séjour et une expérience. On vit ici quelque chose de spécial, de la décoration en passant par les tenues du personnel, les services et l’utilisation intelligente de la technologie au service du client.

Après, comme je l’ai dit, des détails restent perfectibles dans la chambre comme le rideau qui n’est qu’à demi électrique ou la commande générale des lumières…qui n’est que partielle.

Coté restauration il manque quelque chose entre les deux restaurants que j’ai essayé, une gamme intermédiaire.

Quant au personnel et au service ils ont été irréprochables.

Cet hôtel est plus qu’un produit ou un service : il a une personnalité et délivre une expérience unique qui lui sont propres. Avec le concept « Sofitel So » je pense qu’Accor a mis dans le mille par rapport à de nouveaux comportements clients qui ne supportent plus les hôtels qui se ressemblent tous et veulent vivre quelque chose d’unique tout en étant certains de la qualité de service. Tous les Sofitel se ressemblent, chaque « SO » est unique tout en ayant les standards d’un grand groupe et c’est ce qu fera à mon avis la force de cette marque.

Mais globalement on frise le sans faute. Les différents détails que je mentionne s’oublient rapidement devant l’expérience globale offerte. J’aurai bien du mal d’aller ailleurs lors de mon prochain séjour à Bangkok.

La totalité de l’album photo est disponible ici.

Lors de mon dernier séjour à Bangkok j'ai opté pour le Sofitel So Bangkok. J'étais en effet intéressé par le positionnement de cette nouvelle marque du groupe Accor : le luxe d'un Sofitel mais sans son coté froid et impersonnel, avec un côté "boutique hôtel", chaque hotel de la marque ayant un personnalité, un design, un thème qui lui est propre. Rassuré par les nombreux échos positifs d'amis y ayant séjourné je me suis décidé à essayer. Pour le côté "personnalité de l'hôtel" c'est Christian Lacroix qui a été mis à contribution en dessinant, entre autres, le lobby, le club…
Une vraie expérience originale et de haut niveau en plein coeur de Bangkok pour ce nouveau "Boutique Hotel" 5 étoiles. Et certainement une des plus belles vues et piscine de la ville.

Sofitel So Bangkok - Club Room

Emplacement
Lobby
Check In : expérience et efficacité
Chambre : décoration
Chambre : taille
Chambre : vue
Chambre : lit
Chambre : salle de bains
Restauration/Petit déjeuner
Bar(s)
Check Out : expérience et efficacité
Service : efficacité et attention
Ambiance générale

Un quasi sans faute

Une vraie expérience originale et de haut niveau en plein coeur de Bangkok pour ce nouveau "Boutique Hotel" 5 étoiles. Et certainement une des plus belles vues et piscine de la ville.